Photo tirée du site Asroma.com

Filippo Galli, devenu responsable du centre de formation du Milan AC en 2009, s’est exprimé au sujet de Bryan Cristante, qu’il a connu depuis ses 14 ans en rossonero, dans un interview au ll Romanista :

« Ce que la Roma peut attendre de Cristante ? C’est un milieu très polyvalent qui peut jouer à divers rôles. Je ne sais pas quel sera le système de jeu que la Roma utilisera la saison prochaine, cependant il peut jouer autant dans un milieu à deux qu’à trois. Comme milieu relayeur ou bien meneur de jeu. Peut-être qu’il n’est pas le classique playmaker qui peut dicter le tempo du jeu. Il a la capacité à s’insérer entre les lignes et a une frappe importante. Je pense que sa capacité de s’insérer entre les lignes est sa meilleure qualité, et c’est pas un hasard s’il a mis 9 buts en championnat cette saison. Il est toujours appliqué, il reste très concentré sur le travail et sur l’entraînement. Un joueur sur qui on peut se fier. Comment était-il étant jeune ? Il est arrivé à 14 ans et il est au centre de formation 4-5 ans, il a été jusqu’à la Primavera, avec des apparitions en équipe première en étant encore très jeune. Il a toujours été surclassé. Il a gagné un Scudetto avec les Allievi 94 et lui était un 95 avec Petagna. En jouant avec les plus grands, il a toujours été confronté à la difficulté et il a su affronté certaines situations difficiles. Si on voyait déjà sa capacité à marquer ? Il a toujours eu l’instinct de s’insérer et d’avoir une grosse frappe de loin. Personne n’a de boule de cristal, mais nous tous attendons toujours que nos jeunes joueurs surprennent et quand cela arrive je crois que c’est la plus belle chose pour les éducateurs d’un centre de formation. Je souhaite que Bryan nous épate encore plus dans le futur. Sa famille a eu un rôle important dans sa croissance ? Très important. Elle a toujours été très présente, mais jamais envahissante. Il a connu un long parcours, allant aussi à l’étranger avec un passage au Benfica où il a beaucoup appris. Cela a sûrement été un avantage. Qui fait une affaire entre l’Atalanta et la Roma ? L’Atalanta fait une plus-valu notable, cependant la Roma fait une affaire au niveau technique. Il a su passer les étapes les unes après les autres, il a aussi eu des moments de difficultés, mais il a réussi à grimper avec grande détermination. Quand il est revenu en Italie, ça n’a pas été simple, mais il a su affronter la situation avec caractère. Je crois que c’est un autre aspect à souligner de cette personnalité et de la volonté de ne rien lâcher. Bryan est une recrue très importante pour les giallorossi, il n’y a aucun doute ».