Le dernier choc en 2013 à San Siro

Après les quatre matchs nuls des dernières semaines, l’AS Roma de Rudi Garcia a retrouvé le chemin de la victoire face à la Fiorentina (grâce à un but du revenant Destro). L’objectif est de continuer sur cette voie, avec le dernier déplacement de l’année, sur la pelouse d’un Milan AC qui aura envie de se reprendre après un mauvais début de saison. Un match où Totti pourrait démarrer titulaire.

.

La conférence de Rudi Garcia

« Avec Totti nous sommes plus forts, mais il n’a pas 90 minutes »

« Le degré de difficulté du match contre le Milan ? Tous savent que cette équipe a des joueurs de haut niveau, on ne peut pas passer la phase de poule de Champions sans avoir une équipe avec des joueurs forts. Et cela est encore plus difficile de jouer à San Siro, mais nous irons là-bas pour gagner et prendre les trois points. Cela sera dur mais cela est notre objectif. Totti prêt à être titulaire ? Avec lui nous sommes plus forts, mais autant lui que Destro n’ont pas 90 minutes dans les jambes. Le Capitano a fait une semaine entière d’entrainement, il est prêt pour aider l’équipe à donner le maximum, mais il n’est pas à 100%. Mais pour toute l’équipe c’est mieux de l’avoir. Un match tournant pour la suite du championnat ? Il y a aussi le Napoli et l’Inter qui se sont s’affrontent, mais aussi la Fiorentina. Nous sommes loin de la fin du championnat. Mais nous ne pensons pas aux matchs des autres, nous pensons seulement aux nôtres. Nous sommes concentrés seulement sur le match de demain, nous sommes prêts, nous avons joué un grand match contre la Fiorentina qui a porté pour nous un pas en avant du point de vue mathématique. Maintenant il faut faire un bon résultat lundi pour faire un autre pas.

« Le joueur qui remplacera Pjanic fera bien, nous n’avons pas que 11 joueurs »

Pjanic manquera ? J’avais déjà du me passer de lui à Bergame, mais cela ne fait rien. Pourquoi penser à son absence ? Il ne peut pas jouer, il vaut mieux penser positivement à l’équipe qui jouera, on ne sera pas moins fort avec un autre joueur. Peut-être qu’avec un autre joueur ce sera une équipe moins forte techniquement, mais meilleur physiquement. Nous devons voir cette chose, je pense positivement des joueurs. J’avais déjà dis après le match contre la Fiorentna que si quelqu’un n’était pas là, ça serait quelqu’un d’autre. On ne peut pas faire 15 matchs sans perdre avec seulement 11 joueurs. Chaque fois qu’un joueur est entré il a fait bien et cela ne changera pas lundi. C’est toujours une question d’équipe, pas seulement d’un joueur. Un match important en vue du duel du 5 janvier face à la Juve ? Après cette journée il y aura un autre match, nous ne devons pas penser au match de l’année mais seulement à ce match. Chaque journée est importante mais à la fin aucune n’est décisive, peut-être qu’en battante la Fiorentina cela a été une victoire plus important sur l’aspect psychologique, mais contre le Milan cela sera un beau match. Nous voulons faire notre jeu, nous savons qu’une équipe qui se qualifie pour les 1/8ème de Champions a du talent. Nous avons l’ambitions et nous jouerons avec ambition. L’élimination de la Juve et Napoli en Champions ? Je ne sais pas si c’est un bien ou un mal. Cela peut être un avantage comme un désavantage, mais le problème ne regarde pas seulement la Juve et Napoli. Ils joueront en Europa League avec en face des équipes très fortes, ce n’est pas une compétition de bas niveau parce que je signerais aujourd’hui pour la gagner dans le futur. C’est la même chose pour eux. Comment gérer les joueurs menacés de suspension ? Cela n’influe pas sur l’équipe, nous en avons déjà parlé et cela ne changera rien dans mes choix. Les joueurs menacés doivent jouer comme d’habitude, il faut aller durement dans les duels sans penser à cela. Si quelqu’un est suspendu, il sera remplacé parce quelqu’un d’autre. L’unique chose est de chercher à ne pas avoir 4 suspendus en même temps.

« La relation entre l’entraineur et le Président est fondamentale »

Si j’ai déjà eu un Président comme Berlusconi ? Je ne le connais pas et je ne peux pas dire quelque chose sur lui, je suis ici depuis 5 mois et j’ai tellement de choses à faire avec mon équipes que je n’ai pas de jugement sur cela. Mon Président est important, James Pallotta est un homme de grand niveau. Un Président a toujours un rôle à jouer, en fonction de si l’équipe va bien ou mal. Je pense donc que la relation entre un entraineur et son Président est fondamentale. Dans chaque équipe que j’ai entraineur j’ai toujours eu un beau et important rapport. Parfois je peux faire le rôle du gentil flic et lui l’inverse, et vice-versa. Mais il faut être proche pour aider l’équipe surtout du point de vue psychologique. Certains joueurs ont parlé de Scudetto ? Nous verrons à la fin, je ne dis rien de différent, je dis seulement que nous devons faire le sprint final avec les équipes favorites qui sont la Juve et le Napoli. Nous verrons ce qu’il se passera, mais pourquoi mettre une pression supplémentaire à l’équipe ? Nous voulons finir le plus haut possible, et cela peut aussi signifier la première place, mais nous ne sommes pas programmés pour cela. Il reste encore 23 journées, et beaucoup de points à prendre mais nous ferons tout pour en prendre le plus possible. Je suis quelqu’un de très ambitieux. Un Milan un peu fatigué ? Je ne sais pas, je ne travaille pas avec le Milan mais ils ont eu 5 jours pour récupérer. Cependant jouer une heure à 10 n’est jamais facile et peut laisser des traces, s’ils ont un calage on devra en profiter. A 10 ils ont joué un match difficile contre l’Ajax et cela n’est jamais facile. Mais c’est différent en championnat. Balotelli et Kakà ? Ce sont de grands joueurs, nous savons tous que Balotelli peut marquer à tout moment et Kaka est complet. Nous devons tout faire pour ne pas leurs laisser d’espace, mais le Milan n’a pas que ces deux joueurs, si on prend les joueurs un par un ils sont tous forts. Mais cela ne change rien, nous jouerons à Milan pour gagner, nous sommes forts aussi. J’espère assister à un beau match, et je sais qu’il sera difficile de prendre les trois points ».

.

Du côté de Trigoria

Alors que ces 4 matchs nuls consécutifs semblait avoir apporté un poids sur le mental giallorosso, la victoire face à la Fiorentina a fait le plus grand bien. Un but victorieux signé Destro, tout juste de retour suite à sa blessure de la fin de saison dernière, qui a permis à la Louve de refaire le trou sur le troisième et quatrième, mais aussi rester dans le sillage de la Juventus. Une 11ème victoire arrivée, qui permet d’atteindre les 37 points sur 45 possibles. La défense reste toujours une forteresse quasi-imprenable, avec seulement 5 buts encaissés en 15 rencontres (soit 1 but tous les 3 matchs). Si l’efficacité offensive est un peu sur le déclin, les retours cumulés de Gervinho, Totti et Destro devraient permettre de relancer la machine devant. Un succès en terre milanaise permettrait d’atteindre la barre symbolique des 40 points, et mettre toujours plus la pression sur le rival bianconero. Rappelons que la Roma n’a plus gagné en déplacement depuis le périple à l’Udinese, avec une victoire 1-0 dans les dernières minutes. S’en est suivi deux matchs nuls (1-1) sur les pelouses du Torino et de l’Atalanta.

Rudi Garcia a livré sa liste officielle de convoqués pour la seizième journée de Serie A, qui se jouera lundi à 20h45 contre le Milan AC. Le mister français a appelé 23 joueurs. Parmi les absents on ne retrouve Federico Balzaretti (encore touché à l’adducteur) et Marco Borriello (touché à la cheville). Miralem Pjanic est lui suspendu. Francesco Totti fait est lui convoqué pour la seconde fois depuis sa blessure.

Concernant le onze de départ, De Sanctis gardera logiquement la cage. La défense centrale sera de nouveau guidé par Castan et Burdisso, avec Maicon à droite et Dodo à gauche. De Rossi évoluera devant la défense, avec la paire Bradley et Strootman qui s’occuperont de la création du jeu au milieu. Devant, Totti évoluera de nouveau en faux 9, avec Florenzi et Gervinho autour de lui.

.

L’adversaire du jour

Déjà auteur d’un mauvais début de saison l’an passé, cela est encore pire pour cette saison 2013/2014 pour le Milan AC. Les rossoneri ont notamment obtenu une seule victoire durant leurs 5 premiers matchs, et n’ont jusqu’ici obtenu qu’à 4 reprises le succès après 15 rencontres. Un bilan presque catastrophique avec 4 victoires, 6 nuls et 5 défaites; pour 23 buts marqués et 23 encaissés. Si le Milan va mieux en ne perdant plus depuis 4 rencontres en Serie A, cela ne faisait cependant qu’une seule victoire et 3 nus. Sur ses 7 dernières sorties italiennes, on retrouve 1 victoire, 3 nuls et 3 défaites. Heureusement la Champions League a amené un peu de soleil à ce début de saison, avec une qualification pour les 1/8ème de finale, en terminant seconde de sa poule derrière le Barca, et devant l’Ajax et le Celtic. Et cela devra passer par cette compétition, quand on voit qu’ils pointent déjà à 9 points de la zone Europa League et 14 points de la zone Champions via le championnat. Le Milan ne vas pas véritable mieux à l’intérieur de leur entre, puisqu’ils ont pris à San Siro 11 points sur 21 possibles, avec 3 victoires, 2 nuls et 2 défaites.

Sur le mercato, l’effectif du Milan AC a peu bougé durant cet été. On retient quelques arrivées importantes, avec en tête de gondole Kaka, ainsi que Matri et Birsa devant. Poli est venu amener une tête technique au milieu, avec également le jeune prometteur Saponara. Silvestre a lui changé de maillot tout en restant dans la même ville, pour amener son côté rugueux à la défense

Le mister Montella devra faire sans quelques joueurs cadres, comme son troisième gardien Amelia, le défenseur central Silvestre, ainsi que les trois attaquants Robinho, El Shaarawy et Birsa.

L’équipe sera composé demain de Abbiati dans la cage. La défense sera constitué avec une ligne à 4 où on retrouvera De Sciglio, Mexes, Bonera et Emmanuelsono. Le milieu à 3 sera constitué de Montolivo, De Jong et Muntari. Kaka évoluera en position de meneur de jeu, pour soutenir le duo d’attaquants avec Balotelli et Matri.

.

Les dernières confrontations


2012/2013 : Milan AC 0-0 AS Roma
2011/2012 : Milan AC 2-1 AS Roma
2010/2011 : Milan AC 0-1 AS Roma (Borriello)
2009/2010 : Milan AC 2-1 AS Roma (Menez)
2008/2009 : Milan AC 2-3 AS Roma (Riise, Menez, Totti)
2007/2008 : Milan AC 0-1 AS Roma (Vucinic)
2006/2007 : Milan AC 1-2 AS Roma (Totti x2)
2005/2006 : Milan AC 2-1 AS Roma (Mexes)
2004/2005 : Milan AC 1-1 AS Roma (Montella)
2003/2004 : Milan AC 1-0 AS Roma
2002/2003 : Milan AC 1-0 AS Roma
2001/2002 : Milan AC 0-0 AS Roma
2000/2001 : Milan AC 3-2 AS Roma (Totti x2)
1999/2000 : Milan AC 2-2 AS Roma (Delvecchio, Montella)
1998/1999 : Milan AC 3-2 AS Roma (Delvecchio x2)

Sur les 15 dernières confrontations en Série A (à San Siro), le bilan est plutôt à l’avantage rossonero, où l’on retrouve 7 victoires, 4 nuls et 4 défaites. On notera cependant que la balance a changé de côté depuis la saison 2006/2007, où les giallorossi sont venu s’imposer à 4 reprises en 7 déplacements, pour seulement 2 défaites. On remarque également que les matchs nuls sont rares, puisque outre celui de la saison dernière le dernier remonte à la saison 2004/2005. Enfin, ces matchs se montrent régulièrement très serrés, puisqu’il n’y a jamais eu plus d’un but d’écart…

.

Le duel du match

Philippe Mexes / Leandro Castan : Un duel de défenseurs centraux, et en quelque sorte un passage de témoin. Le français a passé pas moins de 7 saisons du côté du club de la Louve, où il était considéré par les tifosi comme un vrai romano et troisième capitaine derrière Totti et De Rossi. Arrivé sur la pointe des pieds, notamment avec un procès de l’AJ Auxerre au TAS, le blondinet dispute une première saisons calamiteuse. Cela ne le démoralisera pas, et il deviendra très vite l’un des tous meilleurs de Serie A à son poste, au point qu’il est chaque été convoité par les meilleurs clubs européens. Après 7 ans passés au club, il ne prolonge pas (lors du changement de propriété entre la famille Sensi et le consortium américain) et part donc gratuitement lors de l’été 2011 du côté du Milan AC. Une décision qui sera considéré comme une trahison par une partie de la tifoseria, alors que l’ex-numéro 5 avait déclaré qu’il ne rejoindrait pas un concurrent italien quelques mois plus tôt. De l’autre côté, le brésilien peut être considéré comme son successeur, notamment de part ses caractéristiques. Doué techniquement, rugueux dans les duels au sol et aérien, il est aussi capable de remonter le ballon balle au pied et de venir apporter une supériorité numérique dans la surface adverse. Vainqueur de la Copa Libertadores en 2011, il rejoint la Roma en même temps que son jeune coéquipier Marcos, avec qui il formera la charnière la saison dernière. Mais c’est vraiment cette saison qu’il explose sous les yeux de tous, formant une paire infranchissable avec le marocain Benatia (3 buts encaissés ensembles, pour 11 victoires et 2 nuls). Pourtant critiqué en début de saison, car jugé trop proche dans leurs caractéristiques et manquant de vitesse, les deux compères ont fait mentir tous les pronostics contre eux. S’il continue ainsi individuellement et que la Roma continuent à gagner en restant autant imperméable, nul doute que Castan pourrait recevoir les convoitises du sélectionneur Scolari du Brésil.


L’arbitre du match

L’arbitre de la rencontre sera Mr Gianluca Rocchi. Âgé de de 39 ans, cet arbitre dirige sa 10ème saison. Dans ce laps de temps il a dirigé à 29 reprises l’AS Roma : Pour 13 victoires (dont le derby de cette saison, 2-0 avec des buts de Balzaretti et un penalty de Ljajic), 9 nuls et 7 défaites. Le Milan a lui été dirigé 22 fois par cet homme en jaune, avec 6 victoires, 6 nuls et 10 défaites (dont la défaite 3-2 contre la Juventus de cette saison). Ironie du sort, cet arbitre a dirigé les deux oppositions de la saison dernière concernant ses équipes (victoire 4-2 à l’Olimpico, puis 0-0 à San Siro).

.

Les équipes probables

AS Roma (4-3-3):
De Sanctis
Maicon-Benatia-Castan-Dodo
De Rossi
Bradley-Strootman

Florenzi-Totti-Gervinho

Remplaçants: Skorupski, Torosidis, Romagnoli, Burdisso Jedvaj, Mazzitelli, Taddei, F. Ricci, Marquinho, Ljajic, Destro.
Blessé(s): Balzaretti, Borriello, Caprari
Suspendu: Pjanic
Diffidati: Maicon, De Rossi, Strootman, Florenzi, Ljajic.

Milan AC (4-3-1-2): Abbiati; De Sciglio, Mexes, Bonero, Emmanuelson; Montolivo, De Jong Muntari; Kaka; Balotelli, Matri