Photo tirée du site corrieredellosport.it

Paolo Condò, journaliste qui a écrit la biographie de Francesco Totti, devant sortir dans les prochaines semaines, s’est exprimé au micro de Roma TV :

Le photographe officiel du 28 mai 2017 raconte l’adieu de Totti

« Francesco a toujours été réservé, il faisait un interview par an. Dans ce livre, je voulais raconter pas seulement les meilleures choses de sa carrière, mais aussi les pires, c’est une biographie honnête. Les informations que j’ai récolté sont exceptionnelles. Si quelque chose m’a surpris ? Je ne peux pas le dire… il y en a beaucoup, mais sinon je raconterais tout le livre. Pour le livre, on commence toujours de l’homme, de la personne, de l’enfant. Dans l’enfance de Francesco il y a des événements qui ont été compliqué, mais lui ou ses parents ont choisi. Comme par miracle, tous les choix ont été les bons, en regardant dans le rétro-viseur. J’en raconte un : son frère Riccardo donna un coup sous la table à la maman Fiorella quand la Lodigiani dit d’avoir reçu des offres pour Francesco de la Roma, la Lazio et le Milan. Riccardo craignait que la maman l’envoie à la Lazio, étant donné qu’elle avait de la sympathie pour ce club et il lui mit un coup de pied. Francesco était un fervent tifoso de la Roma et le choix fût pris sur la base de cela. S’il avait choisi le Milan, par exemple, cela aurait été une tout autre histoire. Il aurait perdu le fait d’être le Capitano de la Roma et le plus grand joueur de l’histoire du club. Une histoire qui deviendra toujours plus rare, il y a eu plusieurs occasions où il aurait pu partir comme je le raconte dans le livre. L’histoire du Real Madrid est très belle, il m’a dit qu’il n’y a pas été parce qu’il n’a jamais su comment le dire à sa mère (rire, ndlr). Le joueur a été une merveilleuse conséquence de l’homme« .