L’AS Roma féminine Primavera en finale de la phase-finale Scudetto

0
246
Photo tirée du site Twitter.com

L’AS Roma féminine Primavera jouera demain, à 15h45 à Coverciano, la finale Scudetto face à l’Inter (qui a éliminé la Juventus dans l’autre demi-finale). De leur côté, les jeunes giallorosse se sont imposées, après une séance des tirs au but, 5-4), face à la Pink Bari, suite à un score de 1-1 après prolongations. Une très belle saison pour cette équipe de la Roma, puisqu’elle est encore jusqu’ici invaincue cette saison : 13 victoires et 1 nul (73 buts marqués et 2 encaissés), ainsi que 2 succès en 1/4 de finale face au Chievo 0-2 à l’extérieur et 5-2 à domicile). Cela fait un bilan global de 15 victoires et 2 nuls.

Fabio Melillo (entraîneur de la Primavera féminine) au micro de Roma TV : « Cela a été un match de souffrance, nous avons eu beaucoup d’occasions et nous avons eu une approche trop timide. A certains moments nous avons joué sous notre niveau. Nous pouvions faire sûrement mieux, nous avons été supérieur mais nous avons beaucoup trop raté. Le football est ainsi : si on ne marque pas ensuite on souffre. Nous avons gagné aux tirs au but et cela n’est pas une tradition romanista. Nous le prenons comme un bon signe. Durant ces matchs, le ballon pèse le double et en vue de la finale nous chercherons à améliorer ce que nous avons raté. Il faudra faire un autre match contre l’Inter et être plus décisif parce que l’Inter est fort, ils ont des joueurs de haut niveau, cela sera dur. La società a mis beaucoup d’engagement dans ce projet, gagner ce trophée serait très beau ».

Camilla Labate (joueuse de la Primavera féminine) au micro de Roma TV : « Nous avons souffert mais nous l’avons mérité. Nous avons imposé notre jeu mais nous avons trop manqué d’occasions. Il y a beaucoup de satisfaction, nous avons commis des erreurs parce que peut-être nous avons été touché par la forte émotion : en championnat nous avons gagné beaucoup de matchs et donc peut-être nous sommes arrivées à ce match sans être trop habitué à lutter durant 90 minutes ».