L’AS Roma enchaîne et met la pression

3-0 et 2-0. Cela faisait très longtemps, et même la première fois de la saison, que les hommes de Rudi Garcia réalisent deux victoires de suite, avec au moins deux buts d’écart et sans encaisser de but. Reste maintenant à attendre le résultat des autres, et tourner la tête à San Siro pour préparer le duel face au Milan.

Le Genoa commence le match tambour battant mais la première frappe est pour la Roma et De Rossi, de trop loin. Et même si c’est encore le Genoa qui pousse en arrivant à la 20ème minute de jeu, la meilleure occasion est romaine avec une frappe déviée de Nainggolan qui frôle de tromper Perrin. Petit à petit la Roma reprend le dessus mais peine à exprime son jeu offensif. C’est alors Roncaglia qui l’aide, en délivrant une passe à Doumbia sur un mauvais contrôle. L’ivoirien élimine son vis à vis et marque, 1-0 à la 35′. La louve ne s’arrête pas de jouer pour autant et continue à pousser, avec Nainggolan encore, qui décoche une autre frappe lointaine que Perrin dévie en corner. Le Genoa lui, bute toujours sur la défense romaine. 1-0 à la mi-temps.

Alors que l’équipe ligure change son secteur offensif à la mi-temps, la Roma garde la main sur la reprise. Mais la louve tombe vite dans ses travers et recule pour gérer le match. Le Genoa en profite alors, et il faut un gros arrêt de De Sanctis à la 57′ pour sauver les siens devant Falque. Les gênois poussent alors de plus en plus et Iturbe remplace Doumbia blessé. La Roma elle ne se montre quasiment plus en phase offensive, à l’exception de quelques frappes lointaines. A la 65′, Torosidis aurait pu obtenir un pénalty pour un contact dans la surface, mais le grec en rajoute trop et l’arbitre croit à la simulation complète. Le grec se verra même averti. Par la suite, la Roma recule encore et le Genoa se fait plus pressant, enchaînant les corners et les situations mais sans jamais cadrer. Garcia bétonne avec Mapou et Holebas pour Ibarbo et Pjanic. Et à la dernière seconde, c’est Florenzi qui récupère un ballon dans sa surface, remonte tout le terrain en sprint et va tromper Perrin. 2-0, score final.

Le groupe giallorosso va donc pouvoir préparer sereinement son déplacement face au Milan AC, dernier match à l’extérieur de la saison, avant de finir par trois fois à l’Olimpico, dont notamment le derby.