L’AS Roma craque en 8 minutes contre Man U

Après avoir battu Liverpool sur le score de 1-0, l’AS Roma s’est incliné face à Manchester United pour ce premier match de la Guinness Cup. Malgré quelques minutes de « black-out », la Louve a globalement dominé les débats et aurait mérité un meilleur sort. A noter le magnifique but de 50 mètres de Pjanic et le but sur penalty de Totti.

L’AS Roma semble mieux démarrer que Manchester United, à tel point qu’elle va très vite se créer la première occasion. A la 2ème minute, Mattia Destro part à la limite du hors-jeu, et s’en va lober le gardien. Son ballon rebondit et passe de quelques centimètres au-dessus de la barre. La Louve continue sur sa lancée, avec Uçan qui s’insère dans la surface en s’apprêtant à frapper, mais un défenseur le tacle et le ballon revient sur Destro, qui tire sans trouver le cadre. La possession du ballon esr giallorossa dans ce début de match. Le jeune turc se montre omniprésent, et trouve ensuite un une-deux avec Florenzi, mais son ballon est dans le mauvais timing pour Destro, signalé hors-jeu. A la 17ème minute, encore Uçan qui récupère un ballon grâce à son pressing, mais il se fait reprendre au moment de frapper. Dans la minute suivante, Skorupski de rate dans sa relance devant Welbeck, mais Romagnoli sauve sur le centre. 22ème minute, Paredes tire un coup des 25 mètres, mais sa frappe est détournée par le mur. Premier carton jaune du match pour Calabresi, à la 27ème minute, suite à un tacle trop rugueux. Le jeu se durcit d’ailleurs. Encore lancé dans la profondeur, par Benatia, Destro s’échappe à la 33ème minute, mais un défenseur le reprend. Le ballon arrive sur Florenzi qui frappe du gauche, dans les gants du gardien. La Roma commence alors à reculer et perdre le contrôle du jeu. En l’espace de quelques minutes, United va faire la différence au tableau d’affichage : D’abord par une magnifique frappe croisée dans la lucarne de Rooney (36ème), puis sur un appel en profondeur de Mata qui trompe Skorupski (39ème) et enfin sur un penalty transformé par Rooney, suite à une faute d’Emanuelson dans la surface (45ème). Entre-temps, la Louve s’est créée une occasion, d’abord avec Iturbe qui se fait tamponer dans les airs par le gardien adverse, puis Destro qui tente à nouveau un lob, mais de peu à côté.

A la reprise, Michele Somma, Ashley Cole, Leandro Castan, Radja Nainggolan et Adem Ljajic remplacent Arturo Calabresi, Urby Emanuelson, Alessio Romagnoli, Leandro Paredes et Juan Iturbe. La première occasion arrive à la 49ème minute, encore pour Destro. Le n°22 giallorosso profite d’un très bon travail de Florenzi, avant de partir en dribble et de frapper, mais il trouve le petit filet. La Roma continue, comme en début de première période, de pousser. 54ème minute, Adem Ljajic réalise un beau travail dans le couloir droit, avant de terminer son festival par un centre. Celui-ci trouve Florenzi, dont la frappe ne trouve le cadre. Le serbe s’essaie ensuite sur un coup franc très lointain, mais au dessus de la cage. A la 66ème minute, nouvelle rafale de changements :  Entrées de Mihai Balasa, Miralem Pjanic, Francesco Totti, Tonny Sanabria et Marco Borriello en place de Mehdi Benatia, Salih Uçan, Seydou Keita, Alessandro Florenzi et Mattia Destro. Environ 5 minutes après son entrée, à la 71ème, Pjanic réceptionne le ballon près du rond central, et voit le gardien adverse avancée. Sa frappe de plus de 50 mètres va directement se loger dans la cage adverse, sous les louanges du public enthousiasmé. Man U peut réagir avec un coup franc à l’entrée de la surface, concédé par Somma, mais la frappe est contré par le mur. A la 84ème minute, Castan est proche de réduire le score. Suite à une remise de Borriello, le défenseur brésilien dos au but tente un retournée acrobatique. Le gardien mancunien se détend bien et la détourne sur son poteau. Les romanisti ne se découragent pas, et vont obtenir un penalty à la 89ème minute, suite à un travail de Sanabria, qui est contré par une main adverse. Le Capitano Totti ne se fait pas prier pour le transformer, et inscrire son premier but de la saison. La Roma pousse dans les arrêts de jeu, mais sans trouver l’égalisation.

Une rencontre dont Rudi Garcia pourra sûrement tirer de nombreux enseignements, et notamment des bonnes prestations réalisées par les jeunes Uçan et Paredes. Malgré la défaite, la Louve va continuer d’avancer dans sa préparation, et affrontera dans la nuit de mardi à mercredi (3h30) le Real Madrid pour le second match de cette poule.