Site AS ROMA

Lamela, un destin de futur crack ?

Alors que le mercato a officiellement fermé ses portes, le site CSR vous présente la 5ème recrue giallorossa, en la personne d’Erik Lamela. Le meneur de jeu argentin de 19 ans arrive en Europe dans le but de faire éclater tout son talent, pour un montant global de 17 millions d’euros.

Premier départ vers l’Europe refusé

Le destin de Lamela aurait très bien pu être aujourd’hui loin de Rome. En effet, alors qu’il n’avait que 12 ans (1m53 pour 42 kg), suite à un tournoi en Espagne convaincant, le grand Barca tenta de faire signer une seconde pépite argentine après Messi. Cependant, malgré l’accord trouvé entre le club espagnol et la famille du joueur (10 000€ par mois), la FIFA décidé de casser cet accord et d’empêcher ce transfert. Le président du River y était pour beaucoup à cette époque, en menaçant la FIFA de l’accuser de « trafic d’enfants ». C’est d’ailleurs suite à cette épisode, qu’en contre-partie, le père du jeune joueur aurait acquis une partie du contrat de son fils, lui permettant de toucher quelques millions lors de son départ réel.

Une formation en Argentine

C’est donc au River que Lamela poursuivit sa formation. Et le moins que l’on puisse dire est que le petit blondinet de 12 ans que l’on comparait à Messi à bien grandi, avec son mètre 83 et ses 75 kg. Le jeune joueur se voit même surclassé de 2-3 catégories chaque année. Il débute à 15 ans avec l’équipe réserve du River lors du tournoi d’ouverture, en marquant la bagatelle de 17 buts en 13 matchs. L’entraineur de l’époque décida, il fera ses premiers pas dans le monde professionnel à seulement 17 ans, en début d’année 2009. Petit à petit, grâce à sa force de caractère, Lamela s’impose rapidement comme un titulaire indiscutable et cadre de cette équipe. En à peine deux ans, le petit prodige disputa plus de 40 buts, pour 5 buts. Considéré comme l’un des plus grands talents du pays, il ne pu rien à la descente du club mythique argentin en seconde division. C’est donc à seulement 19 ans que Lamela décide de prendre un grand virage dans sa jeune carrière.

L’Europe pour de vrai

Et cette fois-ci c’est la bonne. Après avoir connu sa première sélection, Lamela rejoint l’Europe lors de cet été 2011. Malgré la descente du River, son président arriva à marchander son joueur à la valeur de son talent : 14 millions iront dans les caisses du club rouge et blanc (+ 3 millions d’impôts, pour un total de 17 millions donc). Avant de disputer le Mondial des moins de 20 ans, Lamela débarque dans la capitale italienne pour signer son contrat. Une journée qu’il n’oubliera pas, où un fort en engouement pris forme autour de son arrivée. Il repart donc fin juillet en Colombie pour disputer cette compétition internationale. Malgré une cheville douloureuse, il jouera tous les matchs en tant que titulaire, marquant notamment 3 buts. Malgré cela, il ne pu empêcher la défaite de son équipe en 1/4 de finale au tirs au but contre le Portugal. Il revient donc à Rome à la mi-août. Cependant toutes les précautions seront prises pour soigner sa cheville douloureuse. Lamela enchaina donc les exercices diversifié et physiothérapie pour se remettre d’aplomb. Si tout va bien, le petit crack argentin pourrait faire ses début en Série A le 11 septembre face à Cagliari, à l’Olimpico. Stade qu’il a pris en photo lors de son premier voyage à Rome.