Site AS ROMA

La troisième révolution est en marche

Alors que la reprise à Trigoria aura lieu le mardi 9 juillet, Walter Sabatini cherchera à délimiter au maximum le nouvel effectif qui sera à la disposition de Rudi Garcia. Le site CSR vous fait un point global de la situation.

Les principaux changements démarrent du poste de gardien de but. Si Bogdan Lobont va prolonger son contrat dans les jours qui viennent, sont déjà « exit » Maarten Stekelenburg (Fulham pour 5.3 millions d’euros) et Mauro Goicoechea (retour de prêt au Danubio). En toute logique deux gardiens devraient donc faire leur arrivée prochainement. Selon les ultimes informations, le n°1 pourrait être Julio Cesar (QPR, qui peut se libérer gratuitement de son contrat, et accepterait de baisser grandement son salaire) avec Stephane Ruffier comme lointain outsider. Tandis que le second pourrait être l’un entre Rafael Cabral (Santos), Emiliano Viviano ou Stefano Sorrentino (Palerme).

En défense, deux départs devraient être à noter : Ivan Piris (retour de prêt à Sao Paulo) et Nicolas Burdisso (qui pourrait retrouver son club formateur du Boca Juniors). Ces deux joueurs devraient être remplacé numériquement. Dans l’axe l’arrivée de Mehdi Benatia est imintente, tandis qu’à droite on parle de Wallace (recruté par Chelsea qui ne peut le mettre sous contrat) et Sebastian Jung (Eintracht Franckort). A gauche, le binôme qui démarrera la préparation sera Federico Balzaretti et Dodo, qui peuvent apporter une certains complémentarité. Le mister française décidera ensuite s’il souhaite une nouvelle recrue à gauche. Enfin, très peu utilisé cette saison, Rodrigo Taddei pourrait tenter une dernière aventure en Serie A, comme par exemple au Torino.

Au milieu de terrain, l’objectif de l’ex-entraineur du LOSC est de garder son ossature et de la renforcer par une ou deux recrue. Si Panagiotis Tachtsidis repart au Genoa, qui récupère la totalité du contrat et que Simone Perrotta est lui en fin de contrat, l’objectif est de conserver Daniele De Rossi et Miralem Pjanic (qui attire les plus grandes convoitises). L’arrivée de Radja Nainggolan semble être de plus en plus proche, tandis que le directeur sportif giallorosso pourrait se tenter un pari avec Gianneli Imbula (Guingamp) considéré en France à la même valeur que Pogba ou Kondogbia. A ne pas oublier le jeune Matteo Ricci (Primavera) ou Valerio Verre (retour de prêt de Sienne) qui pourrait avoir sa chance au ritiro.

En attaque, de l’argent frais (autant en transfert qu’en salaire) pourrait arriver rapidement des cessions de Marco Borriello (que le Genoa devrait racheter) et Pablo Osvaldo (qui discute avec l’Atletico Madrid, pour une offre entre 15 et 18 millions d’euros). Outre le fait de miser sur Francesco Totti, Erik Lamela et Mattia Destro… le but est celui d’y apporter un attaquant de poids, ayant peut-être la polyvalence pour jouer dans l’axe mais aussi sur un côté. Comme on milieu on citera Gianluca Caprari (retour de Pescara) ou Marco Frediani (Primavera) qui pourraient avoir eu aussi la possibilité de démontrer leur potentiel à Garcia.

L’objectif de cette troisième révolution américaine est donc double : conserve l’ossature talentueuse de ce groupe, et le renforcer par un recrutement judicieux et expérimenté. Le temps est encore devant nous, puisqu’officiellement le mercato n’a pas encore ouvert ses portes.