Site AS ROMA

La Roma voit rouge, la Lazio gagne sans jouer

Cet après-midi se jouait le derby de la Capitale. Un match au combien important pour tous les tifosi romanisti mais aussi en vu de la 3ème place. Mais c’est avant tout une question de suprématie. Bref, c’était le match à gagner. Mais entre des faits de jeu et une envie discutables, la lazio s’est imposé sur le même score qu’au match aller, et enfonce la Roma.

La lazio donne le coup d’envoi mais c’est la Roma qui obtient le premier corner par Lamela après un joli geste de Totti. Borini se montre lui très remuant. Mais la première frappe cadrée est de Matuzalem à la 4′, rien d’inquiétant pour autant. Et sur un contre, Klose bien lancé provoque Stekelenburg, qui ne joue que l’allemand et pas le ballon, provoque un penalty et prend aussi un rouge (sévère mais c’est le règlement)… Ce qui pousse Luis à sortir Lamela pour Lobont. Hermanes lui ne se fait pas prier pour ouvrir le score à la 8′. La Roma pousse et Borini obtient un très bon coup franc à la 14′, et Scaloni prend le jaune. Et Borini égalise après une transversale de Juan suite au coup franc. La Roma est de retour dans le match, à 10 mais pleine de grinta. Le match se durcit énormément et les fautes se multiplient ce qui hache la partie. Heinze procure un très bon coup franc aux laziali pour jeu à terre suivi d’une main à la 28′ mais le mur sauve. La lazio domine mais ne se montre pas dangereuse et quand elle cadre ses frappes par Klose, Lobont veille. De Rossi tente de sonner la charge pour réveiller la louve à la 37ème mais se fait sécher par Biava qui prend un jaune. Le match se cantonne au milieu et rien ne se passe de plus jusqu’à la mi-temps si ce ne sont des fautes…

Le match reprend comme il avait terminé. A noter les cris de singes envers Juan de certains laziali. Cependant les biancocelesti semblent vouloir mettre plus d’intensité dans leur jeu, ce qui donne aussi l’opportunité à la Roma de jouer au ballon. A la 56ème, suite à sa douleur à la cuisse qu’il traîne depuis une semaine, Pjanic doit laisser sa place à Marquinho. Totti s’essaye à la frappe à la 58′ mais ça reste loin du cadre. Sur un gros tacle, Heinze provoque un coup franc et se voit averti, et sur ce même coup de pied arrêté, Mauri après un mauvais placement de Juan trompe Lobont. 2-1 pour la Lazio. Et 5 min après, Juan sauve le 3-1 après une mauvaise passe de Simplicio. La Roma est assommée, ne joue plus et la Lazio pousse et il faut un bon Lobont pour garder le score ainsi. Luis doit réagir et il profite de la petite blessure de Juan pour le sortir pour Bojan à la 76′. La Roma pousse et reprend le contrôle du ballon. Le jeune catalan essaye de bouger, de provoquer. A la 83′, grosse occasion avec une tête de Totti qui passe à côté du cadre. Et Reja sort Mauri pour Alfaro. Sur une bonne provocation de Bojan, Scaloni fait faute et prend un second jaune, synonyme de rouge. Le match se finira donc à 10 contre 10. Bojan aurait dû obtenir un autre rouge pour Biava mais il prend lui le jaune pour simulation… Tout un symbole. 4 minutes de temps additionnel ne changeront rien.