La Roma s’en sort !

Alors qu’elle a été plus bousculée que dominatrice, la Roma s’impose 3-1 grâce à un match énorme de ses piliers Totti, De Rossi et Stekelenburg. Totti auteur d’un but et deux passes, a fait chavirer l’Olimpico et a rejoint Nordahl au classement des buteurs.

La Roma donne le coup d’envoi mais très vite c’est le Genoa qui pose le pied sur le ballon et frappe le premier au but par Kucka. Cependant la Roma ressort petit à petit et De Rossi sonne la charge à la 16′ en éliminant 3 joueurs et provocant un penalty que Totti transforme sous l’ovation du public. Mais la Roma recule après l’ouverture du score et le Genoa en profite, notament Borriello qui a pris totalement le dessus sur Piris. Stek se montre lui très présent devant Bertolacci et Bovo en sauvant les siens. A la 36′ Pjanic se blesse et cède sa place à Bradley. A la 41′, Burdisso fauche Borriello dans la surface et celui-ci se fait justice en transformant le penalty, 1-1 à la mi-temps.

La Roma revient avec de meilleures intentions et Osvaldo à la 53′ manque une reprise tout seul devant les cages. Marquinho remplace alors Balzaretti. A la 57′, bon corner de Totti pour la tête de Romagnoli qui marque et explose en larmes, 2-1 pour la Roma. Mais comme après le premier but, la louve recule et cède le ballon aux genovesi et Stek doit s’employer par deux fois devant Bertolacci et Kucka à loa 70 et 77′ pour sauver les siens. Kucka est exclu à la 80′ suite à un litige avec Totti et Perrotta remplace Osvaldo. Alors que le match touche à sa fin, Perrotta joue en une-deux avec Totti et scelle la victoire Romaine en mettant un troisième but. 3-1 score final.

La Roma gagne encore et prend confiance malgré un mauvais match. La remontée continue et elle passe par une victoire contre l’Udinese de Di Natale le week-end prochain…