Site AS ROMA

La Roma ridiculise Milan

Les hommes de Zeman vont passer les fêtes sous les meilleurs auspices. La Roma a ce soir surclassé le Milan 4-2 grâce à des réalisations d’Osvaldo, Lamela et Burdisso. Plus que les 4 buts, on retiendra aussi la maîtrise du match et le retour en grâce de De Rossi en patron du milieu.

Milan donne le coup d’envoi et se montre très vite dangeureux par El Sha à la 48 seconde mais sa frappe est hors cadre. La Roma réagit vite et De Rossi à la 7′, se paye un slalom où il élimine 4 rossoneri, parcours 40m mais sa frappe est bien trop molle pour inquiéter Amelia. Osvaldo s’illustre à son tour à la 12′ d’une belle frappe que le gardien milanais met en corner. Sur ce même corner, Totti sert parfaitement Burdisso qui ouvre le score d’une tête rageuse, 1-0 pour la Roma ! Le Milan ne tarde pas à répondre et il faut un excellent Goico à la 16′ pour empêcher El Sharaawy de marquer en réalisant une sortie parfaite. Très vite la Roma se remet dans le sens du but, et sur une action anodine, Totti lance un bijou de centre sur la tête d’Osvaldo qui double la mise à la 22′. La Roma gère alors son match et sur une perte de balle à la demi-heure de jeu de De Siglio, De Rossi adresse un bijou de passe à Lamela dans la surface qui ne manque pas 3-0 pour la Roma. Le Milan semble perdu sur le terrain et la Roma gère son avance jusqu’à la mi-temps.

Au retour des vestiaires, la Roma donne un coup d’envoi Zemanien. A noter que Mexès est sifflé par la Curva. La Roma se procure la première occasion par Totti qui manque le cadre à la 49′. Très vite le match tombe dans un faux rythme, Allegri lance alors Pazzini mais à l’heure de jeu c’est Balzaretti qui d’un bon centre trouve Lamela qui marque ! 4-0 à la 60′. La Roma baisse alors énormement le pied, Zeman le sentant fait rentrer Florenzi / Destro pour Osvaldo / Lamela à la 68′. Alors que le match se déroule sans accroc pour la louve qui gère son score, Marcos est coupable d’une main en dernier défenseur et se voit exclu à la 78′, Romagnoli remplace alors Totti. A la 86′, sur une frappe lointaine, Goico relache le ballon puis fauche Pazzini, penalty transformé par l’Italien. La minute suivante c’est Bojan qui marque après une absence défensive. La Roma stoppe l’hemoragie et le score ne changera plus. 4-2 pour la Roma.

Une belle victoire permet de clôturer 2012 sur de bonnes bases. La Roma est à trois point de la troisième place et affronte pour son prochain match Naples au San Paolo. Mais ce sera après la coupure de Noël et le Panettone..