La Roma remporte le 1er Round contre le Napoli

Depuis la défaite face à la Juve début janvier (3-0), rien n’arrête plus les hommes de Rudi Garcia avec une 6ème victoire consécutive. Grâce au doublé de Gervinho, l’AS Roma peut espérer atteindre la finale, même si le match retour s’annonce

La Roma donne le coup d’envoi mais c’est le Napoli qui se montre dangereux en monopolisant le ballon et se procurant la première occasion à la 4′ mais De Rossi dégage devant les cages. Et c’est sur un contre et une passe lumineuse de Totti que Gervinho dribble Reina et ouvre le score à la 12′, 1-0 pour la Roma. Le Napoli repart tout de suite à l’attaque mais la Roma défend très bas et ne laisse pas d’espace. Higuain arrive par deux fois à passer Torosidis mais Callejon est deux fois trop court dans l’axe. Et c’est encore la Roma, encore contre le cours du jeu, qui double la marque avec un but sublime de Strootman des 25m en lucarne à ma 32′. La dernière occasion de la mi-temps sera pour le Napoli avec Maggio qui se paie un grand pont sur Torosidis dans la surface mais De Sanctis peut vite sortir. Mi-temps sur ce score de 2-0.

Et dès la reprise, cela va très vite tourner au vinaigre. Dès la 47′, Higuain entre dans la surface et réalise un centre-tir, contré par Benatia, dont De Sanctis l’a détourne dans sa propre cage, alors que la trajectoire ne trouvait pas le cadre. Mais la Roma va chercher à se relancer très rapidement, notamment à la 52′, avec Ljajic qui part à gauche et rentre dans l’axe pour frapper, mais Reina sort la parade. Peu après, en contre, le Napoli est encore proche de conclure, mais les attaquants napolitains jouent mal le coup, en supériorité numérique. 54′, Nouvelle tentative de Ljajic, dont la frappe rase le poteau. Le serbe est décidement intenable en ce début de seconde période, avec un festival encore sur la gauche et une frappe, qui trouve le petit filet à la 60ème minute. Dans la foulée, Pjanic remplace Nainggolan. Le Napoli ne se résigne pas et cherche l’égalisation, notamment à la 62′ : Suite à un corner, Insigne frappe dans la surface, mais De Sanctis est sur la trajectoire. La Louve redémarre, avec notamment Gervinho qui déborde à gauche, et tente de trouver Totti d’un centre fuyant au second poteau, mais le Capitano est trop court. Alors que Totti cède sa place à Destro, les azzurri vont trouver le but de l’égalisation, à la 70′ lorsque Mertens (tout juste entré) se faufile au milieu de la défense et fixe De Sanctis d’une lourde frappe. Après la sortie de Ljajic pour Florenzi, on semble se diriger vers un score de parité. Mais cela est sans connaitre Gervinho, qui sur une remise en une touche de Florenzi fraichement rentré, s’en va battre Reina pour inscrire son second doublé en Italie.

Une victoire qui permet à l’AS Roma d’entrevoir timidement les portes d’une finale de Coupe d’Italie, avant un match retour à Naples qui s’annonce chaud-bouillant. Avant cela s’annonce dimanche le second derby de Rome de la saison, face à l’ennemi Lazio.