La Roma passe à côté…

En match avancé du week-end de Pâques, la Roma n’est jamais rentré dans le match ou alors trop tardivement pour s’empêcher une lourde défaite 4-2 à Lecce. La fin du rêve champion’s League ?

Lecce donne le coup d’envoie. La Roma a de bonnes intentions mais perd le ballon sur des erreurs techniques dans les premières minutes. Jose Angel est averti à la 4′ pour un gros tacle en retard. Néanmoins, la louve a le ballon et fait courir les joueurs de Lecce. A la 12′, Muriel s’échappe seul pour alle défier Stek’, il est déclaré hors-jeu, mais c’était limite.. Beaucoup d’erreurs techniques et d’approximation empêchent le match de s’emballer. Cependant la Roma a lâché du terrain à Lecce qui se montre plus à son avantage, sans inquieter l’arrière-garde romaine. Et à la 21′, Lecce est recompensé de ses efforts en ouvrant le score par Muriel qui a été bien lancé à la limite du hors-jeu sur la première véritable occasion de ce match. La Roma veut réagir mais les joueurs du sud de l’Italie se sont regroupés derrière et jouent maintenant le contre. Marquihno obtient un très bon coup-franc à la 29′ qui finira dans le mur. Petit à petit Lecce ressort de son camp bien aidé par la léthargie romaine. Bojan tente de sonner la charge mais il trouve Benassi sur son chemin à la 38′. Mais juste avant la mi-temps Lecce assome la Roma avec un but de Di Mechele après un joli mouvement dans les 6m romain. L’arbitre renvoie peu de temps après les joueurs aux vestiaires.

Le match reprend et dès le début, Muriel montre son talent à De Rossi et Heinze puis tire des 22m pour marquer. 3-0 pour Lecce à la 46′. Osvaldo est pas loin de réduire le score à la 53′ sur un bon service de Marquinho mais Benassi sort bien. Mais 2 minutes après, Heinze fauche Muriel dans la surface, penalty transformé par Di Michele. Et les joueurs de la Roma n’ont pas l’air de vouloir y changer quelque chose. A la 60′, Osvaldo puis Marquinho toujours tente d’être dangeureux, sans succès. Cuadrado sort alors pour Grossmuller. La Roma domine et se procure plusieurs petites occasions par Osvaldo mais rien ne rentre. Le match tombe alors d’intensité et se déroule dans un faux rythme malgré quelques offensives romaines pas très dangeureuses. Lecce gère bien son match. A la 81′, le romain Bertolacci rentre pour Giacomazzi. A la 87′, Bojan sauve l’honneur sur un bon ballon de Lamela. Ce même Lamela qui doublera la marque d’un très beau coup franc à la 90′. Benassi sauve les siens à la 92′. Le score en restera là, la Roma a joué 5 minutes, mais bien trop tard.

La Roma n’aura existé que 5 minutes en fin de match, trop peu pour prétendre à une victoire ici. Plus que la défaite, l’équipe est passée complètement à côté de son rendez-vous. Il faut vite se reprendre, car mercredi c’est l’Udinese qui vient à Rome..