La Roma offre le Derby

Après une victoire encourageante 4-1contre Palermo, la Roma voulait avec le Derby confirmer sa remontée et accrocher le bon wagon. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle a tout fait à l’envers, donnant deux buts et étant réduite à 10 avant la mi-temps. La Lazio n’en demandait pas tant, et repart avec la victoire 3-2 et la suprématie. C’est le troisième derby perdu d’affilé…

  La Roma donne le coup d’envoie et part tout de suite à l’attaque alors que la Lazio procède en contre. A la 5′, le match est arrêté un moment pour cause de panne sur les lumières. Petit à petit, la Lazio remet le pied sur le ballon. Le premier corner est romain à la 9′, obtenu par Florenzi et transformé par Lamela, 1-0 pour la Roma. La minute suivante, Hernanes réagit de loin, mais ça ne donne rien. A la 13′, Osvaldo se bat bien avec Dias et obtient un corner. La pluie tombe très lourdement sur Rome et le match pourrait ne pas aller jusqu’à son terme. Klose est le premier averti à la 17′. La Roma est acculée derrière et progresse maintenant en contre. Bradley est averti à la 28′. Depuis une dizaine de minute, le match s’apparente à une attaque-défense, la Roma ayant arrêté de jouer et la Lazio ayant du mal à évoluer avec cette pluie. Burdisso est averti à son tour à la 32′ et bon coup-franc laziale sur lequel Konko est pas loin de marquer. Sur le coup-franc laziale suivant, deux minutes plus tard, Candreva décroche une frappe flotante que Goigoechea détourne dans ses cages. 1-1 à la 35′.  La Roma se réveille alors. A la 38′, Ljujic prend un jaune et donne un bon coup-franc à la Roma que Totti n’est pas loin de transformer. Sur un contre à la 41′, Candreva élimine Marcos puis sert Klose en retrait pas loin de permettre à son équipe de prendre l’avantage. Juste avant la mi-temps, Hermanes élimine deux joueurs et sert Klose qui contrôle dans les 6m et marque. 2-1 Logique pour la Lazio. De Rossi prend ensuite un rouge pour un coup au visage sur Mauri. La Roma sombre avant la mi-temps. 

 A la reprise, Zeman rentre Taxi pour Lamela. Sur la première action laziale, Mauri aggrave le score suite à un cadeau de Piris, 3-1 à la 46′.  Goigoechea  dévie ensuite deux frappes coup sur coup. La Roma tente de réagir mais reste timide. La Curva Sud elle donne toujours de la voix. A la 58′, Piris manque sa tête et heureusement Mauri aussi aux 6m. Radu remplace alors Ljulic. Totti lance Osvaldo et tente des choses mais il n’est pas suivi. A la 62′, Marquihno remplace Florenzi. Trois minutes plus tard sur un corner de Totti, Osvaldo met sa tête trop haut. A la 67′, Hernanes fait ce qu’il veut dans la défense et tire mais Goigo dévie. A la 70′, Totti sort pour Pjanic. Marquihno s’essaie à la frappe de loin mais c’est au-dessus. Cinq minutes plus tard, Brocchi rentre pour Hernanes. Taxi prend un jaune à la 80′ et sera donc suspendu contre le Torino. La tête de Totti sur le banc en dit long sur son état d’esprit. A la 82′, Cana remplace Candreva. Mauri prend un second jaune et est expulsé à la 85′. Sur le coup-franc, Pjanic lobe Marchetti avancé et met un but sublime. 3-2. Jusqu’à la dernière minute la Roma poussera, Marquihno manquant même l’égalisation à la dernière seconde. Mais il fallait réagir avant et la Lazio s’impose.

La Roma a trop donné à sa rival. Elle a de plus manqué énormément d’envie et de justesse. La Lazio est maintenant à 5 pts, rendez-vous dimanche contre le Torino sans De Rossi et Taxi pour se relancer.