La Roma empêche la passe de 10 du Napoli chez lui

Après avoir obtenu dans la douleur sa qualification pour les 8ème de finale de la Champions League, l’AS Roma a obtenu un bon match nul sur la pelouse du Napoli. Un score de 0-0 qui a permis aux hommes de Rudi Garcia de se rassurer sur le plan défensif, malgré la faiblesse offensive.

42 : Comme le pourcentage de la possession de balle de l’AS Roma durant cette rencontre face au Napoli. Mais la principale info est que la Louve n’a eu sa propre possession de balle dans le camp adverse que de l’ordre de 25%, contre 46% pour le Napoli. Concernant les quarts d’heure de jeu, la Roma n’a eu le dessus que lors du premier quart d’heure de seconde période.

9 : Comme le nombre de victoires consécutives du Napoli sur sa pelouse avant ce match, avec 29 buts marqués et 5 buts encaissés. 6 succès en championnat (Lazio, Juventus, Fiorentina, Inter) et 3 en Europe. De quoi voir positivement la prestation giallorossa.

6 : Comme le nombre de matchs toutes compétitions confondues sans la moindre victoires : 4 en Serie A (Bologne, Atalanta, Torino et Napoli) et 2 en Champions League (Barcelone et BATE). A l’extérieur, la sérieu monte même à 5 matchs, en rajoutant l’Inter.

5 : Comme le nombre de ballons touchés par les joueurs de l’AS Roma au sein de la surface azzurra.

2 : Comme le nombre de « clean-sheet » consécutifs, après le match face au BATE Borisov. Cela permet de doubler le total du début de saison, après Frosinone et la Lazio (à chaque fois succès 2-0).

1 : Comme le nombre de fois où Rudi Garcia est revenu du San Paolo avec autre chose qu’une défaite. Avec Rafa Benitez, cela s’était conclu à trois reprises par un revers (2 fois en Serie A et une fois en Coupe d’Italie).

0 : Comme le nombre de frappes cadrées par la Roma, sur un total de 3 tirs. De son côté, le Napoli a frappé 11 fois, pour 4 tirs qui ont trouvé le cadre.

Twitter: @Romanista35