Site AS ROMA

La Roma dans le brouillard

Après cinq victoires de suite, on s’attendait à ce que ce match soit une simple formalité. Mais dans un brouillard épais c’est le Chievo qui est sorti vainqueur par la plus petite des marges sur un but de Pelissier litigieux. La Roma revient bredouille de ce déplacement dans le nord de l’Italie, où elle s’est montrée sans imagination.

La Roma qui joue en noir donne le coup d’envoi. Le premier coup-franc pour le Chievo à la 1′ pour une faute de Marcos mais c’est bien dégagé par la Roma. Les joueurs de Verona jouent bas pour faire sortir les romains et les prendre en contre. En début de match la Roma semble avoir plus de mal que d’habitude à ressortir le ballon et être dangeureuse. La première situation giallorossa dangeureuse est un ballon perdu par les défenseurs que Pjanic récupère à la 10′ mais cela ne donnera rien. A la 17′, Osvaldo veut y aller seul mais l’angle est trop fermé et il n’obtiendra qu’un corner.  A la 23′, Castan commet une faute sur Paloschi qui partait seul, il prend un jaune et sera suspendu contre Milan. Rigoni prend un jaune à son tour pour un gros tacle sur Piris quatre minutes plus tard. Totti essaie de débloquer le match d’une frappe lointaine à la 35′ mais ça passe à côté. A la 37′, Pjanic obtient un bon coup franc excentré qui donnera une sortie de but. A la 40′, Marcos se trouve mais arrive à rattraper Paloschi pour mettre en corner. A la 43′, Marcos fait une passe en retrait plus ou moins volontaire que Gioco prend dans ses bras, l’arbitre ne signale rien. La mi-temps est alors sifflée.

Le match reprend sous le brouillard. A la 47′, sur corner Gioco sauve les siens sur une tête de Paloschi. Le match s’anime un peu à l’approche de l’heure de jeu mais le brouillard limite le jeu long et Osvaldo de la tête est pas loin de trouver la faille à la 57′. La minute suivante c’est Gioco qui réalise une excellente sortie à l’entrée de la surface pour dégager son camp. Totti prend un jaune pour protestations répétées à l’heure de jeu. Zeman rentre alors Lamela pour Pjanic. A la 65′, Sorrentino coupe l’herbe sous le pied d’Osvaldo et lui prend la balle. Paloschi est remplacée par Pelissier alors que De Rossi remplace Bradley. Sous un brouillard toujours plus lourd, Zeman fait rentrer Destro pour Totti à la 71′. A noter Osvaldo capitaine. Suite à un choc avec Gioco, Marcos doit quitter le terrain sur blessure à la 76′. A la 83′, Sorrentino sauve encore son équipe devant Piris. A la 87′, Goico manque sa sortie et Pelissier seul face aux cages peut donner l’avantage à Verona. L’attaquant était hors-jeu mais marque le but du 1-0 pour l’équipe à domicile. Le score ne bougera plus.

Cette défaite met fin à une belle série qui avait vu la Roma se replacer dans la course à la C1. Si Naples gagne, le louve sera à 5 points de la C1 avec deux chocs à jouer : Milan et Naples. C’est le moment de vérité..