La Roma coule à Parma

Après sa défaite face à l’Udinese, l’AS Roma devait se reprendre à Parma pour ne pas voir l’écart avec la C1 se creuser. Bien mise sur les rails par un bon Lamela, elle a ensuite littéralement coulé sur un terrain gorgé d’eau à la limite du praticable mais qui n’a pas empêché Parma de mettre 3 buts aux romains qui s’inclinent 3-2. 

La Roma donne le coup d’envoi et presse très haut dès la perte du ballon. La Louve essaie de construire en passes rapides alors que les joueurs de Parma balancent devant. A la 8′, sur la première action du match, Zaccardo s’emmêle les pinceaux et sert Lamela qui enroule parfaitement son ballon au second poteau. 1-0 pour la Roma. La Maggica est galvanisée par ce but et se rue vers les buts adverses. Parma tire surtout de loin sans être dangeureux et quand ils se rapprochent la charnière centrale veille. A la 17′, Amauri sort après s’être fait mal en mettant une tête pour Belfodil pendant que la Roma gère son avance sans toute fois se montrer dangeureuse. A la 20′, Parma est dangeureux par deux fois, notamment sur un dégagement manqué par Piris mais Stekelenburg rassure sa défense. Deux minutes plus tard Parma enchaîne les corners sans que ceux-ci ne donnent rien. Petit à petit, les Parmesans prennent l’ascendant dans le jeu sur une Roma qui a arrêté de jouer et procède en contre. Et à la 34′, c’est logiquement que Belfodil égalise suite à une erreur de Dodô. 1-1 partout aussi bien au score qu’en terme d’assist de défenseur. Trois minutes plus tard, Belfodil après avoir éliminé Castan centre pour Parolo tout seul au centre qui bat Stekelenburg en deux temps. 2-1 pour les parmesans et une défense absente pour la Roma. Totti réagit sur coup franc puis Lamela aussi mais Mirante dévie. Et quand le gardien est battu c’est Paletta qui sauve sur la ligne devant Osvaldo. Juste avant la mi-temps, Castan obtient un bon coup-franc suite à une montée mais il ne donnera rien.

 A la mi-temps, Stekelenburg cède sa place à Goicoechea, le Néerlandais s’etant fait mal en première période. L’Uruguien se montre décisif dès la reprise face à Bibiany. Le jeu devient difficile avec l’état du terrain et la pluie qui continue de tomber. Osvaldo est averti pour protestation. Castan arrête Rosi avec un très joli tacle à la 54′. La Roma essaie mais ne trouve pas de solution, pas aidée par le terrain qui freine tous les ballons. Parma sort Marchionni pour Acquah à l’heure de jeu. Biabiany échappe à De Rossi et se bat comme un lion contre le terrain puis centre, après un premier arrêt de Goicoechea sur Belfodil, Zaccardo marque. 3-1 à la 65′. Zeman rentre alors Marquihno pour Dodô et Perrotta pour Bradley. A la 70′, Acquah commet une grosse faute sur Castan dans la surface, penalty que Totti marque en deux temps. 3-2.  La louve semble se remettre dans le sens du jeu. A la 77′, magnifique lobe de Rosi que Goicoechea met en corner. Belle rentrée du gardien remplaçant romain. Castan fait une erreur à la 80′, mais Marquinho rattrape bien. Biabiany sort alors pour Sansone. Belfodil est exclu après une grosse faute sur Marquinho avec un second jaune à la 85′. Cette fin de match ressemble à tout sauf du football, les joueurs devant se lever la balle pour jouer à un semblant de football. Le score en reste là.

La Roma subit sa seconde défaite en deux matchs et s’éloigne un peu plus de la C1. Il faudra absolument gagner contre Palermo à l’Olimpico dimanche, sous peine de voir de vieux démons de saison blanche et licenciement ressortir.