La Primavera remporte son premier titre de la saison

Après avoir perdu en finale à Viareggio contre la Juventus, mais également la finale de SuperCoppa face à la Fiorentina (déjà à l’Olimpico), la Roma avait ce soir l’opportunité de remporter la Coppa Italia Primavera devant son public (en nombre pour une rencontre Primavera : environ 20 000 tifosi) face aux bianconeri. Et après la victoire au match aller à Turin 2-1, la Roma n’a eu qu’à gérer son avance pour remporter son premier trophée de la saison.

La Roma est la première à se montrer dangereuse avec un très bon centre de Sabelli mais Tallo la reprend de la main et se voit donc averti. Par la suite la juve veut imposer son jeu, mais la Roma repousse, avec un Piscitella qui revient défendre bas. A noter de nombreux « cori » (chants, ndr) pour nos lupetti qui pressent haut la Juventus pour pouvoir être dangereux. Le jeu s’est équilibré mais trop d’erreur technique empêche le match de s’enflammer. Mais petit à petit, on ne voit finalement que la Roma dominer au quart de jeu grâce notamment à un très bon Viviani. Et à la 17′, suite à un joli geste Ciciretti élimine son vis-à-vis, s’avance puis frappe aux 25m, le tir légèrement dévié fini sur le poteau turinois. A la 22′, suite à un long centre des bianconeri, Padovan manque sa frappe et la Roma peut dégager. A la 25′ Piscitella, bien servi par Ciciretti, dribble devant deux joueurs puis sert Politano qui marque aux 6 m mais le but est annulé pour hors-jeu de Tallo discutable. A la 32′, après une offensive gâchée par Ciciretti, Pigliacelli relâche le ballon sur un cafouillage mais ce ballon finit en corner. Le portier romain est chanceux sur ce coup. La Juventus a maintenant remis le pied sur le ballon après un passage à vide. Encore à la 37′, Pigliacelli manque plus ou moins sa sortie en étant bousculer. La faute est sifflée en sa faveur. Nego sonne la charge romaine avec une frappe de loin suite à une montée peu de temps après. Puis à la 40′, c’est une très belle action collective que Tallo envoie en six mètres. Par la suite, les deux équipes se neutralisent sur cette fin de première mi-temps et l’arbitre renvoie les joueurs au vestiaire après 2 minutes d’arrêt de jeu.

A la reprise, un changement côté Juventus avec la sortie de Bouy pour Beltrame. Les turinois mettent le pied sur le ballon et à la 50′, suite à une action litigieuse, Padovan n’est pas loin d’ouvrir le score. Encore à la 52′, Pigliacelli doit se coucher pour arrêter une frappe de loin. A la 55′, Alberto De Rossi sort Ciciretti pourtant en vu ce soir pour Cittadino et Baroni sort lui Padovan pour Libertazzi. Tallo à la 57′ est pas loin de marquer pour sa première véritable action mais Branescu dévie en corner. Cependant c’est bien la Juventus qui a le match en main même si à la 61′ Nego manque l’action du match pour l’instant en se retrouvant seul face au gardien. Mais les turinois n’arrivent pas à franchir les défenses giallorosse. Pour réveiller son équipe, De Rossi fait rentrer Frediani pour Politano à la 70′. Et dans la minute qui suit, la Juventus manque l’immanquable aux 5m50 par Chibsa, qui sera encore dangereux 3 minutes plus tard sur une frappe de loin. Viviani s’essaye lui au coup franc direct, il obtient un corner. A la 76′ Orchi est averti pour un tacle dangereux sur Libertazzi. La Juventus lance alors ses dernières chances avec Ruggiero pour De Silvistro. Sur une belle attaque placé à la 80′, Nego n’est pas loin de trouver Tallo bien placé. De Rossi abat aussi sa dernière carte avec Leonardi pour Piscitella à la 81′. La Juve continue à garder le ballon pendant que la Roma souffre mais gère bien son avance acquise au match aller en souffrant même quelques contres qui ne donnent finalement rien. De même pour les bianconeri qui malgré un très grand nombre d’opportunités ne trouveront jamais la faille. L’arbitre siffle et libère tous les joueurs et les tifosi. Viviani devient le premier capitaine de Primavera a soulevé la Coppa depuis… Totti. Viviani succède également à Florenzi, qui avait soulevé le trophée Scudetto l’an passé (mais pas à l’Olimpico).

La Primavera remporte donc son premier trophée de la saison (avec deux autres finales jouées en plus) et prend sa revanche sur la Juventus. En espérant que ce trophée soit bientôt accompagné du Scudetto Primavera. Cette équipe en a les moyens…