Photo tirée du site Asroma.com

La Primavera termine sa saison 2018/2019 par une défaite, en demi-finale du Scudetto, face à l’Inter. Le score de 3-0 ne reflète pas un match, qui s’est en partie décidé sur des décisions arbitrales. Lors d’une première période équilibrée, l’arbitre siffle un penalty, sur corner, avec un duel jugé illicite côté giallorosso. Le nerazzurro ne se fera pas priver pour ouvrir le score. Malgré ça, tout ne s’explique pas, et le mister Alberto De Rossi avait déjà pointé au tour précédent les erreurs d’inattentions ou bien les imprécisions.

Et cela a de nouveau été le cas : Salvatore Pezzella a trop raté dans l’organisation du jeu (notamment sur les passes longues à une touche), Gianmarco Cangiano n’a quasi jamais fait la différence dans son couloir gauche, tandis que Zan Cela n’a jamais réussi à être un point de fixation dans la surface. Ajoutons à cela le forfait de dernière minute de Alessio Riccardi qui a forcément manqué

En deuxième période, la Louve pousse pour égaliser, avec Ebrima Darboe qui aurait pu obtenir un penalty, mais il prend un carton jaune pour une simulation. En fin de rencontre, les romanisti évoluent dans un système très offensif et offrent d’énormes boulevards aux interistes qui vont conclure le match dans les 10 dernières minutes. La finale, de façon logique si on regarde le classement de la phase championnat, opposera donc l’Atalanta à l’Inter.

Cela veut aussi dire que, pour la première fois depuis 2014, la Roma ne disputera pas la Youth League. Mais l’avenir reste radieux, puisque les U19 de la saison prochaine seront constitués des générations 2001 et 2002 (parmi les plus talentueuses du centre de formation). Et justement, cette génération 2002, actuellement en U17 de la Roma, jouera dans les prochains jours la demi-finale Scudetto (avec les U15 qui eux ont déjà rejoint la finale, face au Milan).

Internazionale FC 3-0 AS Roma (U19, 1/2 finale phase scudetto)
AS Roma (4-3-3): S. Greco; Parodi (83′ Nigro), Cargnelutti (71′ Trasciani), Bianda, Semeraro; Riccardi (88′ Simonetti), Pezzella, J. Greco (46′ Darboe); D’Orazio, Estrella, Cangiano (71′ Besuijen).
A disp.: Cardinali (GK), Zamarion (GK), Bouah, Calafiori, Santese, Bucri, Silipo.
Buts: 23′ Colidio (I) sp’, 80′ Esposito (I), 89′ Esposito (I) sp’.
Expulsion: 88′ Cargnelutti (R).

Bilan en championnat: 16 victoires, 7 nuls et 7 défaites (80 buts marqués et 43 encaissés).
Bilan en phase finale: 1 nul et 1 défaite (2 buts marqués et 5 encaissés).
Classement des buteurs en championnat/phase finale: Celar (28 buts), Cangiano (14 buts), Pezzella (7 buts), D’Orazio (6 buts), Riccardi, Estrella (4 buts), Bouah (3 buts), Bucri, Marcucci, Greco, Besuijen, Darboe (2 buts), Semeraro, Darboe, Coccia, Sdaigui, Silipo (1 but).
Classement en championnat: 1. Atalanta 67 pts; 2. Inter 56 pts; 3. AS ROMA 55 pts; 4. Torino 51 pts; 5. Fiorentina 50 pts; 6. Chievo, Cagliari 43 pts; 8. Juventus 42 pts; 9. Palerme 38 pts; 10. Napoli 37 pts; 11. Sampdoria, Sassuolo 35 pts; 13. Empoli 33 pts; 14. Genoa 32 pts; 15. Milan 31 pts; 16. Udinese 15 pts.
Bilan en Youth League: 3 victoires et 4 défaites (15 buts marqués et 8 encaissés).
Classement des buteurs en Youth League: Bouah, Riccardi (3 buts), D’Orazio (2 buts), Cangiano, Simonetti, Pezzella (1 but).
Bilan en Coupe d’Italie: 1 victoire et 1 défaite (3 buts marqués et 4 encaissé).
Classement des buteurs en Coupe d’Italie: Greco, D’Orazio, Buso (1 but).

Gianmarco Cangiano (ailier de la Primavera) au micro de Roma TV : « Nous avons été malchanceux, selon moi nous sommes entré avec la bonne agressivité. Je remercie mes coéquipiers pour avoir tout tenté jusqu’à la fin, nous avons été conditionné par l’arbitrage. Nous n’avons pas réussi à concrétiser d’importantes occasions, nous avons un goût amer en bouche. Absences importantes ? Riccardi aurait beaucoup servi aujourd’hui, cependant il s’est fait mal et il n’a pas pu jouer. Celar est revenu de la sélection en n’étant pas à 100%, mais malgré tout nous étions tous prêts pour jouer, mais ça s’est fini ains »

Stefano Parodi (latéral droit de la Primavera) au micro de Roma TV : « Le résultat n’est pas correct, les épisodes ont décidé le match. Le penalty en première mi-temps peut se siffler, mais ça n’est pas facile pour moi de venir ici et parler, c’est un mauvais moment. Le résultat ne peut pas se changer, on doit regarder vers l’avant. Dans ces moments tu te sens comme si tout ce que tu avais fait n’a servi à rien. Il faut cependant être lucide, ce sont des choses qui arrivent. Entre la première et la seconde période le mister n’a pas parlé des épisodes négatifs, c’est un grand entraîneur et il a dit que nous nous serions repris, mais nous ne sommes pas revenus avec la même agressivité qu’au début ».