La Primavera dans le dernier carré européen

Un exploit ! Après avoir éliminé l’Ajax Amsterdam (aux tirs au but) en 1/8 de finale, les U19 de l’AS Roma se sont imposés (2-1, Vestenicky et Pellegrini) face au Manchester City du coach Viera en 1/4 de finale de l’UEFA Youth League. Les hommes d’Alberto De Rossi affronteront Chelsea en 1/2.

Devant une tribune VIP bien garnie

Si l’affluence au stadio de Latina dépassait les 3 000 spectateurs, de nombreuses têtes connues étaient présentes pour l’occasion. La belle initiative vient du fait que toutes les équipes de jeunes du centre de formation avaient fait le cours déplacement (45 minutes de la Capitale), mais ils n’étaient pas les seuls. En effet, les dirigeants étaient bien représentés avec Italo Zanzi (administrateur délégué) et Mauro Baldissoni (directeur général). Le staff de l’équipe première était représenté par le mister Rudi Garcia et son adjoint Claude Fichaux. Mais des joueurs étaient aussi là comme Daniele Verde (venu encourager ses coéquipiers), Leandro Paredes (probablement venu voir Tonny Sanabria) ou encore Radja Nainggolan qui continue de montrer son encrage au sein du club. Tous les entraîneurs du centre de formation étaient aussi là, comme Federico Coppitelli (Allievi Nazionali) ou Roberto Muzzi (Giovanissimi Nazionali). Mais aussi le directeur du centre de formation Bruno Conti. On pouvait aussi voir en tribune le sélectionneur de l’Italie U21, Luigi Di Biaggio, mais aussi le milieu de 23 ans prêté à Latina, Federico Viviani.

Le film du match

La première période sera plutôt équilibré, avec de nombreuses occasions de part et d’autre, mais sans réellement qu’une des deux équipes réussissent à prendre le dessus sur l’autre. On retiendra une belle frappe de D’Urso, mis en corner par le gardien, pendant que Marchegiani aura eu quelques arrêts à faire mais sans grande difficulté. La mauvaise nouvelle arrive quelques secondes avant la mi-temps, où le mister De Rossi dû faire un double changements, suite aux blessure de Di Livio et Sanabria, permettant à Ndoj et Vestecnicky de faire leur entrée sur la pelouse. Peu avant l’heure de jeu, alors que le match ne s’emballe pas, le tournant du match arrive suite à l’expulsion de Bryan (Man City), à la 58′. Et la Louve va vite en profiter. Sur un centre de Anocic (très remuant dans son couloir), D’Urso récupère dans la surface et frappe. Le ballon revient suite à une partie de billard vers l’attaquant Slovaque qui ouvre le score. A la 70′, les romanisti sont proche de doubler la mise, avec Pellegrini qui décale Di Mariano sur la gauche, mais sa frappe se voit stoppée par le poteau. C’est ce dernier qui, à la 83′, permet de concéder une seconde expulsion anglaise (Bryne). Entre-temps, Machin doit céder sa place à Adamo, lui aussi blessé. Mais le score va enfin bouger, avec une frappe de 25 mètres, signé Pellegrini qui va se loger dans la lucarne opposée, à la 86′. On pense que cela est finit, mais c’est sans compter sur un nouveau carton rouge, cette fois pour Capradossi, qui concède également le penalty, permettant aux Citizens de revenir à 2-1. Les 7 minutes d’arrêt de jeu n’y changeront rien, les jeune giallorossi tiennent leur billet pour le dernier carré.

Chelsea au prochain tour

Cette demi-finale (tout comme la finale, le 13 avril) se jouera à Nyon le 10 avril. Une rencontre qui sera donc de nouveau face à une équipe anglaise, après avoir affronté trois fois Manchester City : Deux fois en phase de poule (défaite 2-1 en déplacement, après avoir mené 1-0, et défaite 4-0 à Trigoria, après avoir dominé jusqu’à la 70ème minute à 0-0) et la victoire ce soir 2-1. Chelsea a jusqu’ici éliminé le Zenit St Pertersburg (3-1), puis l’Atletico Madrid en 1/4 de finale. Lors de la phase de poule, ils avaient obtenu un bilan de 5 victoire et 1 défaite, dans la poule compensée de Schalke, du Sporting et de Maribor. Cette équipe londonienne a la particularité, contrairement à Manchester City, d’être très peu cosmopolite, car sur les joueurs déjà utilisé on retrouve un français, un belge, un danois et que des anglais pour le reste. L’effectif est composé de nombreux jeunes, puisque parmi les joueurs utilisés on retrouve 3 joueurs classe 98 et 2 joueurs classe 99 déjà lancé dans la compétition.