La Présentation du « Stadio Della Roma »

Suite à la victoire obtenu hier dans les derniers instants contre le Torino, grâce à un but de Florenzi, avait lieu aujourd’hui à la Mairie de Rome un événement très attendu : La présentation du nouveau stade de l’AS Roma, nommé « Stadio Della Roma ».

De nombreuses personnalités étaient présentes pour cette présentation en grandes pompes. D’abord les officiels comme le Président James Pallotta, l’administrateur délégué Italo Zanzi, le promoteur Luca Parnasi, l’architecte Dan Meis ou encore le maire Ignazio Marino. D’anciens joueurs du club tel que Paulo Roberto Falcao, Giacomo Losi ou Bruno Conti étaient également de la partie. Tous comme les joueurs de l’effectif actuel, menés par Francesco Totti et Daniele De Rossi, ainsi que le mister Rudi Garcia. Ces différentes personnalités ont pris la parole chacun leur tour, avant notamment de conclure par une vidéo présentant le nouveau stade et ses alentours dans une version totalement 3D. Le Stade comportera 52 000 places (pouvant aller jusqu’à 60 000 pour certains événements extérieurs), composé de trois anneaux et avec la Curva Sud (14 000 places) légèrement détachée des autres tribunes. Le coût total de la construction du stade sera de 300 millions, tandis qu’il faudra compter environ 700 millions pour les aménagements autour (réseaux routiers et férovier, boutiques Nike, centre d’entrainement, ect …). L’objectif optimiste des dirigeants est de voir la Louve y faire son entrée durant la saison 2016/2017, avec le rêve inouï d’y faire jouer un certain Francesco Totti.

                              

James Pallotta (Président de l’AS Roma): « Je voudrais d’abord remercier le Maire Marino pour son accueil ici. C’est une très belle expérience d’être ici, proche du Foro Romano, où l’histoire s’est faite et où des décisions importantes ont été prises. C’est un honneur de présenter notre travail à la ville de Rome. Je veux dire que le Stadio Olimpico est un très grand stade, une très grande maison, mais selon moi il a fait son temps et je crois que les tifosi de la Roma et la ville de Rome ont besoin d’un nouveau stade, je crois que cela est une grande opportunité pour la ville, le Pays et l’équipe, qui nous donnerons un avantage important. Cela sera important de voir les tifosi proche de la pelouse et cela évitera à Florenzi de courir autant pour aller fêter son but avec les tifosi. Ce projet sera financé exclusivement par des fonds privés, c’est un point extrêmement important, il n’y aura aucun fond public. Nous avons besoin de ce stade pour que la Roma devienne une équipe leader au niveau mondial, nous devons arriver à cet objectif. Ce n’est pas seulement un stade de propriété, mais aussi des partenariats importants comme Goldman Sachs, Nike, Disney et tant d’autres. Je pense que cela permettra de créer beaucoup d’emploi, et pas seulement pour la construction qui nous espérons durera deux ans, car cela permettra de faire vivre le tissu économique de la ville. Nous ferons tout pour y arriver le plus vite possible. Un de mes amis me rappelaient que la situation actuelle de Rome est sur certains aspects similaire à Boston d’il y a quelques années. Et le stade que nous avons construit pour l’équipe de NBA de la ville a permis de faire redémarrer la croissance. Mais je veux rester sur le stade : Il est ultra-moderne, la technologie sera stupéfiante, avec des partenariats avec des sociétés de premier cri technologique. La capacité sera de 52 milles places, augmentable à 60 milles pour certains événements. Les tribunes seront proches du terrain, c’est un stade qui fera peur aux adversaires. Concernant le coût total, il sera d’environ 300 millions pour le stade. Le coût total du projet avoisine le milliard d’euros. Nous sommes sûrs d’avoir la solidité financière pour faire cela. Concernant les investisseurs chinois, nous avons quelques contacts préliminaires mais rien de plus. Ils ne sont pas une nécessité pour nous. Chaque possible contact passera directement par Unicredit. Craintes des retards bureaucratiques ? Je suis certain que le processus sera très positif. J’ai grandi à Boston, Rome ne m’inquiète pas. Nous serons totalement transparents, et il n’y aura pas de problèmes. Nous sommes chanceux, nous avons comme promoteur Luca Parnasi, qui connait la ville. Cela ne me préoccupe pas. Le nom ? Nous en discutons. Cela me plairait que Totti soit le premier jour à fouler ce terrain ».

Italo Zanzi (administrateur délégué de l’AS Roma): « Bonjour, aujourd’hui est un jour spécial pour la ville de Rome. Aujourd’hui nous présentons le nouveau « Stadio della Roma ». Je veux souligner pour commencer que cette présentation fait suite d’un processus méthodique et transparent durant deux ans où nous avons écouté les tifosi. Les tifosi sont très importants pour nous, car ils sont notre première force. Il y aura un système de billetterie qui donnera la priorité aux tifosi, nous avons voulu connaitre leur opinion que ce stade puisse les représenter. Nous suivrons leurs conseils, car les tifosi pourront suivre la construction à travers le site internet ( http://www.stadiodellaroma.com ). Il faut souligner ce que ce stade apportera : Emploi, profit et autres investissements. Nous voulons créer un stade accessibles aux familles, et nous avons un partenaire qui s’occupera aussi de la sécurité. Nous voulons encourager les tifosi à venir au stade. La responsabilité sera aussi celle des autorités. Nous sommes très optimistes, c’est une très grande opportunité. Trigoria restera une partie importante, cela permettra notamment de construire un nouveau centre d’entrainement et de nouveaux centres médicaux. Sur les prix, nous ne ferons pas d’annonce aujourd’hui, ils seront rationnels et compétitifs. Nous voulons donner la priorité aux abonnés actuels. Même si quelques éléments sont à décider, nous sommes absolument convaincus de la faisabilité de ce projet. L’aspect commercial y sera également important. Depuis le premier jour où je suis arrivé ici, j’ai travaillé pour connaitre tout le monde, pour créer une ambiance unie, pour avoir un esprit de travail collectif. Le stade sera l’exemple de cela. C’est fondamentale de travailler en relation étroite avec le Maire, pour amener de l’énergie positive ».

Ignazio Marino (Maire de la ville de Rome): « Il s’agit d’un projet très important pour la ville et le Pays. Cela permet d’indiquer une vision pour la ville, une ligne stratégique, de croissance et d’accompagnement envers un projet important. Il y a la volonté de reprendre les rennes du pays comme Capitale. Nous devons être un exemple et je suis très fier de pouvoir être la première ville qui réalisera un nouveau stade avec la nouvelle loi. Mes adjoints au sport, Pancalli, et à la requalification urbaine, Caudo, suivront de près l’avancée du projet, avec notamment l’importance des 90 prochains jours. Réaliser ce stade rapidement permettrait de montrer que Roma a changé de page et cela donnerait l’exemple que l’administration peut relever des défis de ce type. Nous voulons vérifier l’aspect de l’équilibre économique et les avantages en terme de mobilité urbaine, en améliorant notamment quelques réseaux comme l’EUR et Fiumicino. Je veux lancer à Jim un défi, nous ferons notre travail en collaboration, mais nous voulons que Totti et consors puissent jouer déjà en 2016 dans ce nouveau stade qui rendra fier la ville ».

Dan Meis (Architecte du projet): « C’est l’opportunité unique pour un architecte de construire un stade du genre à Rome, où il y a une histoire unique au niveau architecturale. Je voudrais parler de l’inspiration du design. Il serait impensable de se projeter sur une construction à Rome sans tenur compte de son incroyable histoire. Il doit être une icone comme la ville, symbolisant la passion des tifosi. L’idée était celle de prendre la structure du Colisée et de faire un stade selon ces critères, nous voulions un stade avec des tribunes proches du terrain, un stade pour le football qui puisse se référer à l’architecture e la ville. Nous avons essayer de donner un aspect plus moderne, le concept du mur du Colisée, c’est une façon de créer un nouveau Colisée. Il y a divers niveaux de tribunes, qui seront penchées pour donner un effet mur aux tifosi et joueurs. Concernant le lieu, nous avons sélectionné l’endroit idéal et nous sommes proches de la fumée blanche. La nouvelle Curva Sud sera une partie extrêmement importante, avec 14 000 places, séparé du reste du stade et très pentue. Les tifosi pourront s’identifier en cela, nous voulons les contenter à 360°. Tout n’est pas encore terminé, mais la majorité du travail est faite ».

Luca Parnasi (promoteur du futur stade): « Je dois remercier Jim pour m’avoir donné cette possibilité et la team de Parsitalia qui a beaucoup travaillé durant cette année et demi. Je dois reconnaitre que mon coeur est totalement giallorosso et en tant que promoteur c’est une très grande opportunité. Je reviens de Cannes, et il y a beaucoup d’investisseurs qui veulent venir travailler sur Rome. C’est une opération privée qui donnera une très forte relance, pour que la ville redevienne la Capitale du Monde. J’espère que ce rêve se réalisera le plus tôt possible, en mettant toute notre énergie possible. Rome a les qualités pour faire cela dans les délais donnés et le niveau sera très haut. Aujourd’hui cela est un événement symbolique qui représente un départ sur le secteur des investissements. Revanche familiale ? Je suis un romanista né d’une famille de laziale, je mettrais tout mon engagement. Je crois que l’administration romaine a entrepris un parcours de transparence fondamentale pour accueillir de nouveaux investisseurs. Nous devons travailler avec rigueur et détermination, pour arriver à nos objectifs fixés. C’est le rêve d’une vie, nous ne devons pas perdre de temps et travailler pour respecter les délais. Prêt pour la saison 2016/2017 ? Techniquement c’est possible, il faut à présent un délai de 9 mois pour que le projet soit analysé et validé pour les institutions, et ensuite pouvoir débuter la construction. C’est dans l’intérêt des investisseurs asiatiques et américains que le projet avance vite. Nous devons être à la hauteur du projet. Si nous continuons à penser seulement comme romani et non pas comme internationaux, alors nous ne réussirons pas de projets similaires. Je crois que tous doivent être à la hauteur ».

Rudi Garcia (Entraineur de l’AS Roma): « Cela est fantastique, ce qui me plait est que je pourrais voir une finale de Champions League dans ce stade, c’est très important. Cest sur le terrain que l’histoire de la Roma s’écrit, c’est un club fantastique, et dans ce stade cela sera plus facile de rejoindre l’objectif de gagner des trophées. Les américains ont tout compris. Pour avoir plus de possibilités il faut avoir des infrastructures de hautes qualités. Les tifosi pèsent beaucoup sur le match, un peu comme celui du Bayern ou de Dortmund. Cela sera notre nouvelle maison ».

Daniele De Rossi (vice-capitaine de l’AS Roma): « C’est une grande et belle émotion. Nous sommes vraiment projetés vers le futur, j’ai déjà grand hâte de jouer dans ce stade. Nous ferons tout pour vaincre déjà avant cela, mais nous avons l’eau à la bouche. Nos tifosi nous soutiendront comme aucune autre tifoserie dans n’importe quelle autre structure. C’est une marche en plus, j’en suis convaincu. Cela sera une fierté supplémentaire, de battre toute la concurrence en qualité, beauté, passion et chaleur ».

Francesco Totti (capitaine de l’AS Roma): « L’impression est positive, nous espérons que les délais bureaucratiques soient respectés. Nous attendons de voir comme cela se déroulera, en espérant que l’équipe de la Roma est son propre stade. L’espérance pour moi et pour les tifosi est que je puisse jouer dans ce nouveau stade. C’est un très beau projet, c’est une maison pour tous les romanisti, nous espérons vaincre beaucoup de choses et porter tout en haut les couleurs de la Roma ».