Site AS ROMA

La passe de trois !

Après deux victoires contre le Torino et Pescara, la Roma a réussi la passe de trois cet après-midi contre Siena en s’imposant 3-1. Bien que ce succès fut long à se dessiner, la Roma lance enfin véritablement sa saison et peut se projeter vers l’avant. On pourra remercier Perrotta qui a libéré la pression en permettant à la Roma de prendre l’avantage à la 87′. 

La Roma donne le coup d’envoie et obtient un corner dès la 1′ mais il ne donne rien. Le louve met une grosse pression sur la surface toscane. Vers la 10′, Siena essaye de sortir en posant le jeu mais la Roma garde la maîtrise. A la 13′, Castan manque sa reprise à 2 mètres des cages suite à un cafouillage. Deux minutes plus tard, Florenzi de 30m tente une frappe de loin que Pegolo met en corner. La premiere attaque des toscans est à la 20′ mais sans réelle danger pour la Roma. A la 24′, corner pour Siena et but sur une tête de Neto, 1-0. A la 28′, Rosina pas loin de doubler sur un coup de tête qui passe au dessus des cages. A la 34′, beau coup-franc pour la Roma obtenu par Destro que Totti tire très bien en force mais magnifique parade de Pegolo. Il ne se passera plus rien jusqu’à la mi-temps tant la Roma et Siena n’arrivent pas à pratiquer un football offensif propre. 

Sur le coup d’envoie de la seconde mi-temps, Rosina s’infiltre mais manque la dernière passe. A la 47′, Destro est servi à l’entrée de la surface, se détache des défenseurs et frappe mais Neto envoie en corner sur lequel Pjanic n’est pas loin de marquer un but suite à une frappe contrée. La louve fait le siège de la surface toscane. Petit à petit, Siena ressort en calmant le jeu. La Roma tourne autour des 16m de Siena mais ne parvient pas à y parvenir. A la 56′, Taxi prend un jaune sévère pour un surplus d’engagement. Cosmi rentre alors Reginaldo pour Rosina. La Roma ne construit plus et lance devant le ballon en esperant trovuer la faille.  A la 59′, Taxi lance bien Destro qui s’enferme et perd le ballon. A la 62′, magnifique passe de Florenzi pour Destro qui marque seul face au but. 1-1, l’espoir renaît. Le buteur est averti à la 66′, pour un tacle en retard. La Roma pousse alors. A la 70′, Calaio est pas loin de redonner l’avantage à Siena mais manque son geste. A la 72′, Balzaretti sauve la Roma d’un contre très dangeureux avec un beau tacle. A la 73′, très belle action entre Totti – Balzaretti – Pjanic que le Bosniak envoie au pied du poteau. A la 76′, D’Agostino remplace Valiani. Le nouvel entrant est tout de suite averti pour une faute sur Marcos. Zeman rentre alors Perrotta pour Taxi.  A la 79′, Totti – Pjanic-Perrotta jouent à la baballe dans la surface adverse et perdent le ballon. A la 81′, Totti obtient un très bon coup-franc sur une simulation mais celui-ci ne donnera rien. A la 84′, Larrondo remplace Calaio. Siena est enfermée dans ses 16m et ne sort plus beaucoup. 2 minutes plus tard, Perrotta hérite du ballon à l’entrée de la surface et frappe sans se poser de questions et marque ! 2-1 pour la Roma alors qu’il reste moins de 5 minutes à jouer. Alors que Siena continue à attaquer, la Roma repart en contre avec Totti qui lance Pjanic qui allonge pour Destro qui marque de près 3-1 à la 90′. Le match est fini ! 

Après ce match en demi-teinte où la Roma n’aura joué véritablement qu’une mi-temps se profile la réception de la Fiorentina d’un certain Montella. Le moment ou jamais de marquer le coup..