Site AS ROMA

La Louve veut afficher ses ambitions à Vérone

Après une préparation en dents de scie, au niveau des résultats, mais avec un mercato qui fait frétiller les tifosi romanisti, l’AS Roma débute sa saison, en Serie A, sur la pelouse du Hellas Verona ce samedi (18h). L’objectif est clair : engranger les trois premiers points au classement.

.

La conférence de presse de Garcia.

« Dzeko et Totti peuvent jouer ensemble »

« Championnat avec des équipes de haut niveau, si je suis confiant pour demain ? C’est pour cela qu’on a choisi de finir la préparation par Seville, une équipe qui vient de gagner l’Europa League. Maintenant on rentre dans le vif du sujet où tous les matchs comptent et rapportent 3 points. Même si on connaît pas notre niveau exact en début de saison, les ambitions ne manquent pas. Ce que j’attends de la saison ? On doit jouer dès demain avec ambition. Verona a des qualités mais on doit imposer les nôtres. Sur le championnat j’ai de grandes ambitions, je suis venu pour des titres et nous ferons tout pour mais l’objectif principal est la qualification en Champions League. Cela fait deux ans que je suis là et cette saison nous la voyons jour après jour, il y a beaucoup de promesses, de convictions et d’enthousiasme. Je demande à tout le monde d’aller dans le même sens, joueurs, staff et tifosi. Le destin de la Roma est de gagner car nous sommes dans la ville la plus prestigieuse. Je dois m’en montrer à la hauteur. Dzeko, ce qu’il change ? Rien, à part qu’on aura une pointe. Mais quand il n’y est pas, d’autres y sont. On a plus de choix et c’est un avantage pour gagner, car quand quelque chose ne fonctionne pas, tu peux changer pour un autre module. Salah et Dzeko ne sont pas là depuis longtemps mais on a vu contre Seville. Je ferais en sorte de faire jouer Totti et Dzeko de temps à autre.

« Maicon de retour contre la Juve, Cole pas appelé en accord avec la societa »

La défense, si Gyomber est prêt ? Maicon sera prêt pour Roma-Juventus. Cole ne sera pas convoqué, choix de la società, on décide ensemble. Gyomber a fait une seule séance. Il sera convoqué mais il n’a pas encore appris le système de l’équipe. Un milieu peut aussi descendre. L’écart avec la Juventus ? Le classement parlera. La società a bien travaillé, de grands joueurs sont arrivés. Pour l’entraîneur c’est pas facile de commencer la saison avec le mercato pas fini. Gardien ? J’ai parlé avec Morgan et Szczesny. Il n’y aura pas de numéro 1 ou 2. Demain Szczesny, puis le meilleur du moment. Digne ? On parlera du mercato le 1er septembre. On cherche un terzino gauche et Emerson Palmieri est arrivé. Il en faut encore un et Digne fait parti des possibilités. Strootman ? Kevin est un joueur formidable, l’un des plus forts au monde et il a tout mon soutien et celui de la Società. Il travaille et reviendra encore plus fort car il est jeune. Totti ? On a une grande chance d’avoir il capitano. A Valence il a montré pourquoi il était précieux. Il aura 39 ans bientôt et il ne peut pas tout jouer sans perdre de la brillance et de la forme. Ca sera toujours un avantage pour l’équipe tant qu’il aura la volonté de jouer le jeu de sa Roma. Les individualités peuvent changer le match mais si le ballon n’arrive pas aux attaquants, même s’ils s’appellent Totti ou Dzeko, ils ne peuvent rien faire. Totti aura un grand rôle, sur le terrain et dehors. La pression ? Si je suis obligé de gagner ? Mon ambition n’a pas changé puis le terrain parlera. Dans un moment de croissance nous devons utiliser au mieux le potentiel de l’équipe ».

.

.

Du côté de Trigoria

L’AS Roma a connu une préparation mitigé en terme de résultats. A commencer par une défaite face à la faible équipe hongroise Gyirmot Gyor (2-1). S’en est suivi ensuite de très beaux matchs nuls (Real Madrid 0-0, Manchester City 2-2) avec des choses intéressantes dans la prestation. Cela a été beaucoup plus compliqué, face à des équipes avancées physiquement dans leur préparation, contre le Sporting (2-0) et le FC Barcelone (3-0). Enfin, les victoires sont arrivées durant cette fin de préparation : d’abord sur la pelouse du FC Valence (3-1), puis à l’Olimpico face au FC Seville (6-4, après avoir mené 6-0). Rudi Garcia a du faire face à un mercato qui a mis beaucoup de temps à se décanter, et ne pouvant par exemple avoir à sa disposition son nouveau duo Mohamed Salah-Edin Dzeko seulement pour les deux derniers matchs.

Pour cette 1ère journée de Serie A, le mister français ne comptent pas beaucoup d’absents. En effet, seul Maicon n’est pas du voyage, mais sera rétabli face à la Juventus. A noter que Juan Manuel Iturbe est lui suspendu, purgeant sa suspension suite à son carton jaune face à Palermo en fin de saison passée. Les autres absents sont x, puisqu’il s’agit de la ou les recrues non encore arrivée. On parle évidemment de Lucas Digne, dont l’arrivée ne fait aucun doute mais continue d’être retardé. L’autre espérance est Bruno Peres dans le couloir droit. Pour cette première 2015/2016, tous les yeux seront évidemment braqué sur le trident offensif, qui pourrait être entièrement neuf, avec l’égyptien, le bosniaque et Iago Falque. De quoi faire trembler la défense gialloblu.

Les convoqués de Rudi Garcia face au Hellas Verona

 

.

L’adversaire du jour

Le Hellas Verona a effectué un mercato assez calme, en gardant l’ossature de la saison passée. Peu de cadres sont partis, excepté Obadi, parti au LOSC. Saviola rentre au pays, pendant que Nico Lopez va à Grenade. Côté arrivée, le gros coup est Pazzini. Deux joueurs d’avenirrrivent avec Viviani (formé à la Roma) Bianchetti (Italie U21). A noter le retour à la base, après un flop à la Juventus, de Romulo. On découvrira aussi un jeune français avec Souprayen. 

A noter que le Hellas Verona possède deux ex-joueurs de la Louve, en les personnes de Luca Toni et Leandro Greco. Ces deux joueurs devraient d’ailleurs démarrer titulaire ce samedi : le premier en pointe, et le seconde en milieu récupérateur central. La belle chose à suivre sera ce duo d’attaquants « pesant » avec Toni-Pazzini, qui risque de faire souffrir la charnière Leandro Castan-Kostas Manolas sur le plan physique. Grande dose d’expérience aussi derrière, avec la charnière Marquez-Moras. Enfin, ayant manqué une grande partie de la préparation pour une blessure, Viviani devrait démarrer du banc.

Les équipes probables du Hellas Verona et de l’AS Roma

.

Les dernières confrontations

1999/2000 : Hellas Verona 2-2 AS Roma (Tommasi, Montella)
2000/2001 : Hellas Verona 1-4 AS Roma (Candela, Totti, Batistuta x2)
2001/2002 : Hellas Verona 1-1 AS Roma (Samuel)
2013/2014 : Hellas Verona 1-3 AS Roma (Ljajic, Gervinho, Totti)
2014/2015 : Hellas Verona 1-1 AS Roma (Totti)

L’AS Roma et le Hellas Verona ne se sont affrontés qu’à 5 reprises depuis le début de ce siècle en Serie A. Et le bilan est positif pour la Louve, puisqu’on y retrouve 3 matchs nuls et 2 victoires. On notera cependant que la Roma y a toujours encaissé au moins un but, même si elle a toujours marqué également. A noter que depuis son retour parmi l’élite il y a 2 saisons (domicile et extérieur), le bilan giallorosso est de 3 victoires et 1 nul.

.

.

L’arbitre du match

L’arbitre de la rencontre sera Monsieur Marco Guida. Cet arbitre a dirigé à 9 reprises des rencontres de l’AS Roma. On retrouve un bilan très favorable, avec 5 victoires (dont les victoires face à la Fiorentina, 2-0 à l’Olimpico, et contre l’Udinese, 1-0 en déplacement), 3 matchs nuls (dont un match nul 1-1 face à l’Udinese lors de la saison 2012/2013) et 1 défaite (3-2, lors de la remontée de Bologne, après avoir été mené 2-0 lors de la saison 2012/2013).

10% de Remise, Code Promo « UCR2015 »

Twitter: @Romanista35
Twitter: @CyrilBaldassari