La Louve revient de loin, et place au derby

Mené rapidement suite à une erreur d’inattention de Manolas, l’AS Roma a su réagir et revenir dans le match. Il aura fallu des buts de Nainggolan et Torosidis pour obtenir une victoire (la 3ème en 4 matchs à domicile) tant importante. La 2ème place récupérée, les hommes de Rudi Garcia vont maintenant pouvoir préparer ce match face à la Lazio, qui décidera pour beaucoup cette fin de saison.

Comme on pouvait s’y attendre, l’AS Roma prend d’entrée le contrôle du jeu. Avec notamment un Ibarbo très en verve à la pointe de l’attaque. D’abord, légèrement hors-jeu, sur un centre de Torosidis, puis sur un bon travail de Iturbe sur le côté droit, où le colombien voit son tacle ne pas être cadré. Alors que les giallorossi mettent les bianconeri dans leur propre moitié de terrain, Manolas perd un ballon de façon idiote près de son poteau de corner. Thereau lui chipe le ballon et file dans la surface, le français frappe, mais De Sanctis ne peut que l’a stoppé temporairement, avec Perica qui reprend et conclut. Les romanisti ne se laissent alors pas abattre et repartent de l’avant, de façon même trop désordonnée et déséquilibrée, prenant le risque de laisser des contres à l’Udinese. Piris risque l’irréparable, bloquant Ibarbo à l’entrée de la surface, partant au but, carton jaune. Le coup franc de Totti trouve les gants de Karnezis, où personne ne peut reprendre. Sur les occasions suivantes, il faut toujours une jambe adverses pour contrer les frappes, notamment de Nainggolan ou De Rossi. Yanga-Mbiwa est même proche de trouver l’égalisation, réalisant un double-contacts puis petit pont, lui permettant de rentrer dans la surface, mais sa frappe part au-dessus. L’Udinese peut trouver le but du break, notamment avec une tête de Perica, qui ne trouve le cadre. Sur un corner romain, les bianconeri partent vite en contre, mais heureusement De Sanctis veille. Ibarbo tente toujours devant, en reprenant un centre de Holebas, sans trouver le cadre. A la toute dernière minute, Pjanic évite le 6 mètres, décale Totti derrière lui, qui trouve Nainggolan seul au second poteau pour l’égalisation. Dans la minute suivante, Guilherme frappe un coup franc à l’entrée de la surface, qui trouve la barre de De Sanctis. Mi-temps, sur ce score de 1-1.

Alors que la Louve essaie de reprendre les rennes du jeu, l’Udinese joue le contre d’entrée de jeu. De Rossi doit alors jouer les sauveteurs, avec un gros tavcle in-extremis sur Badu dans sa propre surface. Sur l’action, Daniele prend les crampons du ghanéen et se fait ouvrir l’arcade, mais reste sur la pelouse. Ce dernier ne semble pas abattu et tente sa chance offensive. Il profite d’un bon décalage et entre dans la surface, mais son centre ne trouve personne, notamment Torosidis trop court. Totti tente alors de se montrer présent, d’abord en trouvant Iturbe dans la surface, puis sur une frappe lointaine qui ne trouve le cadre. Comme en première mi-temps, l’Udinese se montre dangereux en contre, d’abord par Thereau puis Perica, mais De Sanctis veille. Par la suite, Allan s’échappe à la limite du hors-jeu et fonce vers le gardien romain, mais Yanga-Mbiwa effectue un retour de justesse pour écarte le danger. A la 65ème minute, Iturbe, sur le côté droit, centre vers Totti, qui laisse échapper le ballon, tout comme Widmer, et Torosidis qui a suivi l’action conclut comme il le peut face à Karnezis. 1-1 ! A l’entrée du dernier quart d’heure, le mister Garcia remplace Totti par Keita, et passe en 4-3-1-2, avec Pjanic en soutien de Iturbe et Ibarbo. Dans les minutes suivantes, la Roma va être à deus reprises tout proche de trouver le but du break : d’abord par un poteau de Nainggolan, sur un beau travail solitaire de Iturbe sur le côté droit, puis sur une lourde frappe de Holebas qui trouve la barre transversale, légèrement détourné par un défenseur adverse. Entre-temps, Doumbia remplace Iturbe, puis Pjanic cède sa place à Ljajic. La Roma temporise dans les dernières minutes, et conserve cette victoire.

Il s’agit de la première fois que l’AS Roma l’emporte à domicile, après avoir été mené au score, lui permettant de retrouver cette deuxième place. Après deux jours de repos, lundi et mardi, démarrera ensuite la préparation du derby tant important face à la Lazio.