Site AS ROMA

La Louve a relevé la tête

Après la débâcle du match aller, l’AS Roma de Rudi Garcia a resserré les rangs et a su sortir son orgueil à l’Allianz Arena, face au Bayern Munich. Si le score affiche 2-0, cela permettra probablement aux giallorossi de tourner définitivement la page du 1er round et de repartir de l’avant.

La Roma entame fort mais c’est malgré tout le Bayern qui pose le pied sur le ballon très rapidement. Les giallorossi se regroupent derrière, à 7-8 dans la surface parfois, et jouent le contre. La première occasion est donc logiquement pour les allemands avec une frappe d’Alaba mais Torosidis se jette bien pour couper. A la 25′, la Roma ressort avec un long ballon de Florenzi mais Nainggolan manque son contrôle et s’écroule devant Neuer. C’est finalement logiquement le Bayern qui ouvre le score après avoir beaucoup tourné autour de la surface par Ribery sur une attaque rapide menée par Alaba à la 38′. 1-0 donc à la mi-temps.

Le match reprend avec le changement Cole / Holebas. Tout de suite, le jeu reprend là où on l’avait laissé, c’est-à-dire proche de la surface giallorossa. Après une belle occasion de la tête d’Alaba, c’est sur une relance manqué de Torosidis que Lewandowski trouve Gotze entre Cole et Mapou qui lobe Skorpski de près : 2-0 à l’heure de jeu. Entre temps, Pjanic aura remplacé Florenzi, sorti sur blessure à la cheville. Garcia lance alors sa pièe maîtresse, restée sur le banc ce soir au coup d’envoi, Gervinho à la place d’Iturbe. Skorupski se mettra encore en évidence en remportant un beau duel face à Shaqiri à la 76′. Neuer aura aussi une occasion de montrer son talent à la 86′ avec un double arrêt sur Gervinho – Nainggolan. Le score n’évoluera plus, 2-0 au coup de sifflet final.

Après le retour à Rome, les hommes du mister français auront 4 jours pour récupérer au mieux, et disputer la rencontre à l’Olimpico face à Torino. Un match qui sera le dernier avant la trêve internationale de 15 jours, qui permettra de récupérer de nombreux joueurs en vue de la période amenant jusqu’à la trêve de noël.