Photo tirée du Lazionews24.com

Nous avons décidé de faire cet article car, au-delà de la rivalité entre les deux clubs de la Capitale, les biancoceleste évoquent à deux reprises l’AS Roma. Nous ne reviendrons pas sur les faits du match entre la Lazio et le Torino, il vous suffit de regarder la vidéo en bas de l’article pour vous faire votre propre avis. On pourra cependant évoquer la paranoïa de Luis Alberto déclarant à la mi-temps : « C’est incroyable, après le match contre la Roma et l’épisode face à la Fiorentina, désormais de nouveau. Le penalty était net, Falque a la main large, et Burdisso a dit que Ciro ne l’a pas touché (Burdisso a dit ensuite ne jamais avoir dit cela, ndlr). On ne peut pas jouer ainsi. Chaque fois il y a quelque chose contre nous. Peut-être cela ne plaît pas que la Lazio soit parmi les 4 premiers du classement ». L’entraîneur Simone Inzaghi déclare de son côté que : « Nous nous sommes sentis lésé sur les 4 dernières journées (incluant le derby, ndlr). Si cette Lazio dérange dans les 4 premiers ? Je ne le sais pas, mais après 4 journées on peut le penser. J’espère que non mais quand ça arrive on y pense ». On peut se demander ce qu’ils reprochent à l’arbitrage du derby, puisque la VAR a été utilisé pour le penalty sur la main de Kostas Manolas, mais pas sur celle de Marco Parolo. Et le but refusé par la VAR sur Ciro Immobile n’était pas réglementaire. Tout comme la Roma ne s’est pas plaint à outrance de la non-utilisation de la VAR pour le penalty qui aurait du être sifflé sur Diego Perotti face à l’Inter.

Au lendemain de cette rencontre, Sportmediaset indique que le club présidé par Claudio Lotito pourrait menacer de se retirer du championnat italien 2017/2018. De son côté, Arturo Diaconale, responsable de la communication biancoceste, a réagit à cette annonce à Radio Radio : « Au nom de tous les tifosi de la Lazio je demande à ce que ces erreurs n’arrivent plus, nous voulons un championnat correct. Il y a eu une demande de la tifoseria de protester à ces actes, avec comme hypothèse extrême de retirer la Lazio du championnat. L’épisode d’hier est la goutte d’eau d’une longue série d’erreurs qui nous pénalisent. Je n’aime pas pleurer ou crier au complot, mais le droit à la suspicion existe. Nous ne parlons pas de mauvais arbitres, mais des meilleurs au monde, donc on ne peut pas parler d’incompétence. Derby perdu à cause de l’arbitrage ? Il n’y a aucune contestation, Inzaghi n’a pas dit que nous avons perdu le derby à cause d’une erreur d’arbitrage, mais il a dit qu’il y a eu une erreur, puis le match s’est joué régulièrement, aucun ne veut enlever le mérite de la Roma. Le problème n’est pas le rapport avec les autres équipes. Inzaghi ne se l’est pas pris avec la Roma ou la tifoseria de la Roma, il soulevait un autre type de problème qui regade tous et la cohérence du championnat ».

Un autre événement a eu lieu suite à cette rencontre. Les tifosi laziale sont partis retourner les poubelles sur les réseaux sociaux, et sont tombés sur le profil Facebook de l’arbitre Pietro Giacomelli (sous le pseudo Jack O’Melly, ndlr). La gronde s’est intensifiée lorsqu’ils sont tombés sur une photo de couverture remontant au 29 dernier, lendemain de la retraite internationale de Francesco Totti, où ce dernier avait publié un cliché de l’ex-capitano de la Louve, tirant un penalty et où l’on aperçoit l’arbitre en arrière-plan. De quoi, une nouvelle fois faire ressortir la paranoïa des tifosi de la Lazio, interprétant par cela que l’homme au sifflet est un tifoso giallorosso. Et l’on parle bien pourtant d’une photo postée au terme de la carrière d’une légende internationale, comme un autre arbitre aurait pu rendre hommage à Paolo Maldini, Gigi Buffon ou Javier Zanetti (surtout que l’on sait qu’en Italie les arbitres sont plus proches des joueurs, contrairement à la France où ces derniers semblent régulièrement arrogants envers les joueurs). D’autant que ce même arbitre est celui qui a expulsé Daniele De Rossi face au Genoa grâce à l’aide de la VAR, et qui n’a pas demandé la VAR sur la dernière occasion de la rencontre, où Grégoire Defrel a subit une béquille d’un défenseur rossoblu, dont il ne s’est toujours pas remis depuis 15 jours. Bref, et cela reste à prouver pour plusieurs événement, la Lazio semble la seule équipe à jouer les caliméros cela tourne contre elle.