Site AS ROMA

La Coupe d’Italie réouvre ses portes

Après la déception de la première défaite saisonnière contre la Juventus, les hommes de Rudi Garcia ont la possibilité de très vite passer à autre chose et retrouver la victoire. C’est la Sampdoria qui se présente ce jeudi (18h) à l’Olimpico, pour le compte du 8ème de finale de Coupe d’Italie (compétition où la Louve est 9 fois vainqueur).

.

La conférence de Rudi Garcia

« Skorupski sera titulaire dans la cage demain »

« L’arrivée de Nainggolan peut entrainer le départ de Pjanic ? Je ne parle pas de mercato. Concernant Nainggolan, son arrivée fait que nous serons plus forts, à la fois pour la seconde partie de saison mais aussi pour le futur. Si nous jouons en Europe la prochaine année, cela ne sera pas une mauvaise chose d’avoir un joueur de haut niveau en plus. Mais cela ne change rien pour Pjanic. L’avantage de Nainggolan est qu’il est polyvalent et qu’il sait tout faire. Comment va le moral des joueurs ? Nous sommes tous concentrés sur le match de demain, la chose positive est que nous rejouons très vite. Je n’ai plus rien à dire sur ce match, maintenant on met le championnat de côté et on se concentre sur la Coppa. Le seul objectif de demain est de se qualifier pour les 1/4 de finale. Sur le match de la Juve je peux seulement dire que j’ai entendu des réactions d’après-matchs positives de nos adversaires, comme Buffon qui a déclaré que mes joueurs l’ont impressionné. C’est un bon signe pour nous. Comment réagir ? Nous avons la possibilité de nous reprendre, nous devons démontrer à tous que nous avons l’envie de retrouver la victoire. Nous jouerons chez nous, et je sais qu’il n’y aura pas beaucoup de monde vu que le match se jouera à 18h. C’est une programmation bizarre. Il faudrait donner, comme pour la Coupe de France, la possibilité aux gens de venir au stade pour donner plus d’enthousiasme. Qui jouera dans la cage ? La Coppa arrive juste après la trêve avec trois matchs en une semaine. Le choix du gardien dépend aussi de l’équipe. Pour moi Skorupski mérite de jouer et il jouera demain, il travaille bien et a la chance d’avoir De Sanctis et Lobont qui l’aide. Le faire jouer n’est absolument pas un signal que l’on prend ce match à la légère, parce que demain je ne veux que la victoire. Je mettrais la meilleure équipe possible.

« Nous espérons ne pas aller en prolongations, mais si on y va on fera tout pour gagner »

Si je suis satisfait du fait que la Juve ait joué différement contre la Roma ? Attendre l’adversaire c’est bien, surtout pour jouer en contre. Mais moi pendant une heure je n’ai pas vu la Juventus faire un contre. Maintenant je ne veux plus rien dire, on verra plus tard. Premier match pour Jedvaj ? Si le fait de pouvoir jouer contre la Juve en quart nous stimule ? On verra demain. Je mettrai l’équipe la plus forte possible mais on doit regarder les conditions de Pjanic, si Nainggolan peut jouer ou pas, mais je ne pense pas. Toutes ces choses influeront sur le choix de l’équipe. Romagnoli et Balzaretti ne peuvent pas jouer, les autres oui. Demain ça fera 4 jours depuis dimanche , donc l’équipe sera à 100%. Je veux gagner et aller en quart, on jouera pour cela. On espère ne pas aller en prolongation, mais si on doit y aller et gagner, alors ça va. Si la Roma peut avoir compris qu’elle ne pouvait pas gagner le Scudetto et si ça se répercutera en Coppa Italia ? Les comptes se font à la fin. Dans le football il y a l’erreur de faire les bilans trop tôt, le faire sur un seul match me paraît erroné. N’oublions pas que la première défaite est arrivée après 17 matchs, ce qu’on a fait avant était pas mal et on peut le refaire. Je n’ai pas de doute sur l’envie de gagner de demain, la Coppa Italia est un trophée que la Roma a gagné 9 fois et mettre l’étoile sur le maillot n’est une mauvaise idée. Comment va De Rossi ? Il va mieux, il n’a pas joué le dernier match avant la trêve et il a eu 15 jours pour se soigner; maintenant tout va bien.

« L’arrivée de Nainggolan ne changera pas le système tactique »

Quand Balzaretti reviendra ? J’espère bientôt. Son problème n’est pas simple car un jour il va mieux et celui d’après moins bien. On doit avancer step by step mais je pense qu’il y a beaucoup de mieux, aujourd’hui il s’est entraîné avec le sourire, il est positif. On fait les choses de la bonne façon et j’espère qu’il reviendra vite mais pour l’instant je suis content de Dodò. J’espère une concurrence quand Federico reviendra, si Dodò se blesse aussi on sera à nu dans ce rôle. Si l’arrivée de Nainggolan peut changer le système tactique ? Il peut être aligné avec les trois titulaires actuels. Lui et Pjanic ont de grandes qualités offensives, mais je ne pense pas changer de schéma. En jouant avec trois milieux de terrain, nous avons besoin de solutions de rechange fortes, et nous avons Bradley, Taddei et Florenzi. J’ai joué quelques fois sans deux milieux de terrain parce qu’ils étaient blessé ou suspendu, nous ne pouvons pas faire une saison avec seulement trois milieux de terrain. C’est pour cela que l’arrivée de Radja est une bonne nouvelle, il nous aider beaucoup lors de cette seconde partie de saison. La saison prochaine nous serons plus forts et nous espérons jouer toujours trois matchs par semaine. La formule de la Coupe d’Italie ? En France il y a un problème de calendrier mais la chose belle est que tous peuvent la jouer. Cela est toujours un grand évènement de la dernière division à la première. Autant en France qu’en Italie il s’agit d’une compétition où la route pour arriver à l’Europe et obtenir un trophée est très courte. Si certains joueurs peuvent partir ? J’espère que non car avec tout cet effectif nous serons plus forts, mais il y a encore du temps pour voir cela…

.

Du côté de Trigoria

L’AS Roma a redémarré cette année 2014 par la plus mauvaise des façons. En effet, alors que Rudi Garcia restait sur 12 victoires et 5 nuls en 2013, il a connu le week end passé sa première défaite depuis qu’il est arrivé sur le banc de l’AS Roma. Un revers dont la Louve n’a cependant pas à rougir, dans le stade de la meilleure équipe italienne, qui court vers un troisième Scudetto de suite. Les giallorossi doivent donc directement relever la tête, avec cette entrée en lice en Coupe d’Italie, et la réception de la Sampdoria. Une défaite contre les bianconeri qui a notamment été apaisé par la signature rapide de Nainggolan, qui ne débutera pas demain. L’objectif est donc clair : Retrouver la victoire et continuer la série d’invincibilité à l’Olimpico.

Rudi Garcia a livré sa liste officielle de convoqués pour ce 8ème de finale de Coupe d’Italie, qui se jouera jeudi à 18h contre la Sampdoria. Le mister français a appelé 22 joueurs. Parmi les absents on retrouve Federico Balzaretti (qui récupère de sa pubalgie), Alessio Romagnoli (blessé 3 semaines à la cheville), Miralem Pjanic (qui récupère de sa douleur au genou) et Marco Borriello. Malgré son premier entrainement aujourd’hui, Radja Nainggolan n’est pas convoqué..

Concernant le onze de départ, Skorupski gardera pour la première fois la cage. La défense centrale sera guidé par Castan et Jedvaj, avec Torosidis à droite et Dodo à gauche. De Rossi conservera sa place devant la défense, avec Bradley et Strootman devant lui. Le trio offensif sera composé de Ljajic et Florenzi sur les côtés, avec Destro en pointe.

.

L’adversaire du jour

La Sampdoria réalise un début de saison en dessous de ses attentes. En effet l’équipe entrainé par Mihajlovic a depuis le début de saison obtenu 4 victoires, 6 nuls et 8 défaites, ce qui en fait le 14ème du championnat avec 18 points (19 buts marqués et 27 encaissés). L’équipe génoise a obtenu autant de point à domicile qu’à l’extérieur. Loin de leur base, on retrouve 2 victoires (face à Livorno et le Chievo), 3 nuls et 4 défaites. Entrainé en début de saison par Delio Rossi, la Samp a du ensuite changé de coach pour sortir de la zone rouge où elle se situait. Depuis son arrivée, le mister serbe a réussi à légèrement redresser la barre avec 3 victoires, 3 nuls (dont la Lazio et l’Inter) et 1 seule défaite ce lundi face au Napoli.

Sur le mercato, l’effectif de la Sampdoria a peu bougé. Cependant quelques joueurs cadres on fait leur départ, avec notamment Poli du côté du Milan et Icardi à l’Inter. Maxi Lopez est lui retournée à Catane suite à la fin de son prêt. Côté arrivée, on retrouve Gabbiadini (prêté par la Juventus), Petagna (prêté par le Milan). Pour le reste, l’ossature de l’équipe est toujours présente avec notamment Gastaldello, Palombo ou encore Eder.

L’équipe sera composé demain de Fiorillo dans la cage. La défense sera constitué de droite à gauche par De Silvestri, Gastaldello, Costa et Poulsen. La paire de récupérateurs sera composé de Renan et Obiang. Enfin, Pozzi évoluera en pointe, soutenu par un trio de trequartista : Bjarnason, Sansone et Wszolek.

.

Les dernières confrontations

Il s’agit d’un classique du genre dans cette compétition, où Sampdoria et AS Roma se sont affrontés à 15 reprises, pour 4 passages de tour aux génois et 5 aux giallorossi. La dernière confrontation remonte à 2007/2008 où la Louve avait (en matchs aller-retour) fait match nul en déplacement (1-1) et gagné 1-0 à la maison. Il s’agit également de l’affiche de deux finales des années 80, à chaque fois remporté par les romanisti, lors de l’époque glorieuse de la Samp.
.

L’arbitre du match

L’arbitre de la rencontre sera Mr Dino Tommasi. Cet arbitre dirigera l’AS Roma pour la première fois de sa carrière, tandis qu’il a sifflé à 9 reprises lors de rencontres face à la Sampdoria : Pour un bilan de 3 victoires, 4 nuls et 2 défaites. Il a d’ailleurs cette saison arbitre la rencontre Bologne-Sampdoria, qui s’est terminé sur un score de 2-2.

.

Les équipes probables

AS Roma (4-3-3):
Skorupski
Torosidis-Jedvaj-Castan-Dodo
De Rossi
Bradley-Strootman

Florenzi-Destro-Ljajic

Remplaçants: Lobont, De Sanctis, Maicon, Benatia, Burdisso, Taddei, Marquinho, Ricci, Caprari, Gervinho, Totti.
Blessé(s): Balzaretti, Romagnoli, Pjanic, Borriello.
Suspendu: /
Diffidati: /

Juventus (3-5-2): Fiorillo; De Silvestri, Gastaldello, Costa, Poulsen; Renan, Obiang, Bjarnason, Sansone, Wszolek; Pozzi.