photo tirée du site The18.com

Justin Kluivert a livré un interview au site officiel Asroma.com :

« La saison ? Je pense avoir passé de nombreux moments positifs et aussi éducatifs. Je le vois ainsi, cette année j’ai beaucoup appris. C’est ma première saison et tout est différent. J’essaie de mettre en pratique tout ce que je sais faire, parfois j’ai réussi, d’autres fois non. Ce sont des choses à apprendre, la prochaine année je ferais sûrement mieux. Je pense toujours pouvoir le faire, je vais sur le terrain et je joue comme tous les autres. Je suis très jeune, je pense que c’est un avantage mais quand j’en ai la possibilité je veux marquer, dribbler, faire la passe. L’âge ne compte pas, on doit seulement faire ce qu’on se sent de faire. Parfois on doit passer par des moments difficiles, parfois on pense « ça je réussi à le faire » ou des choses du genre, et tu es contraint à rester à regarder. Mais ça va ainsi, je suis tout juste arrivé et je ne dois pas être trop pressé. On doit apprendre beaucoup de choses, c’est un environnement différent, une compétition différente avec des joueurs différents. On doit trouver le rôle mais mon point fort est que je suis conscient de mes qualités. J’ai appris aussi cela mais je n’ai pas changé mon style de jeu. J’ai compris qu’il faut rester soi-même, et ainsi les choses iront bien. Qui m’a aidé ? Tous m’ont un peu aidé, surtout Karsdorp qui est hollandais comme moi et que je connaissais déjà avant, il m’a expliqué certaines choses et je le remercie, tout comme les autres qui m’ont aidé.

Le plus jeune joueur à marquer en Champions ? Ecrire l’histoire du club est toujours beau mais je veux continuer de marquer, inscrire beaucoup de buts parce que j’en suis capable. Parfois je m’énerve un peu contre moi-même, me poussant à faire mieux, je sais que je le ferais. Derby ? L’atmosphère était incroyable, c’est le plus beau match de la saison, les joueurs et les tifosi le ressentent fortement. Une semaine avant le match, les gens t’arrêtent et te disent « il faut absolument gagner », c’est un match très ressenti. La vie seul à Rome ? En Hollande je vivais chez moi, ici les personnes sont différentes, la vie est différentes, ce sont de nouveaux défis pour un jeune comme moi. Beaucoup de choses sont différentes et je l’ai appris au-delà du football, et de ça je suis content. Je pense qu’il faut savoir sortir de sa zone de confort et vivre ses propres expériences, pour voir des choses différentes, s’ouvrir l’esprit. Je pense l’avoir fais et je continuerais d’apprendre, aussi la prochaine année. Je progresse ? Oui, je ne me sens plus un jeune inexpérimenté. Quand je suis arrivé à Rome je ne me suis pas monté la tête, c’était un nouvel endroit et je ne m’attendais pas à jouer chaque match, je savais que ça aurait été dur. Il y a eu des hauts et des bas cette saison, mais je suis content d’avoir fais ce pas et je suis prêt pour la saison prochaine ».