Kjaer: « Un club très bien géré dans tous les domaines »

Simon Kjaer, défenseur central de l’AS Roma, blessé depuis quelques semaines semaines à la cuisse, a accordé un interview au site asroma.no (norvégien), dans lequel il parle de sa nouvelle expérience dans le club de la Capitale et du turbulent transfert de Wolfsburg.

Simon, Comment va la cuisse ?
« Je me sens mieux, mais je dois l’évaluer jour après jour. Je veux jouer le plus vite possible, mais les médecins me retiennent. Il serait stupide de prendre un risque et rechuter pour six autres semaines. Après le match contre Novara (maintenant, ndr) est prévue une pause pour la Nationale et j’aurai la possibilité de récupérer complètement ».

La blessure est le même que Totti, Juan, Cicinho et Lobont. Pourquoi tant de problèmes d’infirmerie ?
« Oui, cela est pas bon d’en avoir trop. Même si dans le football les blessures sont normal. En outre les terrains sur lesquels on joue influent beaucoup. Surtout lorsque le terrain devient dur et qu’il pleut, et sur un terrain humide les lésions peuvent venir ».

Comment vis-tu cette nouvelle expérience à la Roma ?
« Je suis très heureux d’être ici. C’est un club fantastique, une ville fantastique. Si je suis ici c’est principalement pour jouer au football, mais j’ai eu le temps de visiter la ville, spécialement avec des amis et des parents en visite. J’espère rester ici longtemps, donc il est important de connaître l’ambiance environnementale ».

Que penses-tu de l’attention que tu peux avoir en ville ?
« Avec mes cheveux blonds je suis facile reconnaissable. Cela fait partie du jeu. Toutefois cela pourrait être beau d’avoir du temps pour la famille et les amis lorsque l’on se promène avec eux. L’attention a son charme, mais c’est une question d’équilibre ».

Quelle est ton impression sur la nouvelle gestion du club ?
« J’ai été plusieurs années à Palerme, club qui était très italien, avec stage et tout. Comme joueur je dois dire que j’aime la liberté que nous avons ici. Autant notre façon de s’entraîner que celle de jouer, qui ne sont pas typiquement italienne. C’est une bonne culture. Les entraînements sont les bons et l’ambiance est parfaite. Nous avons tout ce que nous voulons et je suis très content de notre façon de travailler. Il y a une raison logique derrière tout ce qui est fait ».

Palerme a été une expérience intéressante. Quelle différence y a-t-il entre la Roma d’aujourd’hui et Palerme à la période où tu y étais ?
« Avant tout le climat. Ici à Rome le temps est un peu différent. Pour un scandinave un séjour en Sicile était comme des vacances au soleil, la plage et tout. On pourrait aussi dire que la Roma est un très grand club. Ici tout est mieux organisé et plus grand. Je suis en outre, comme je l’ai déjà dit, très à mon aise, le club a été bien construit. J’espère que les supporters puissent voir pendant les matchs le dur travail que faisons sur le terrain d’entraînement chaque jour. Même si nous n’obtenons pas toujours les résultats espérés ».

Quel est l’ambition du club cette saison ?
« Nous devons tout faire pour nous qualifier en Coupe d’Europe. L’an prochain, cependant, je pense qu’elle sera beaucoup plus haute… »

Qui t’a le plus impressionné jusqu’à présent ?
« Pizarro m’a beaucoup impressionné. Il ne perd presque jamais la balle. Pjanic et Gago ont aussi beaucoup de talent. Gago est un peu différent des deux autres. Il est beau d’être défenseur avec ce type de joueurs au milieu du terrain ».

Outre Totti et De Rossi, qui sont les leaders de l’équipe ? Scala a cité Heinze comme un des nouveaux garçons qui a assumé un rôle de responsabilités dans le vestiaire…
« Totti, De Rossi, Perrotta et Burdisso sont les leaders. Je connaissais Heinze avant. Pour moi c’est un plaisir de jouer avec un joueur aussi expérimenté. Je cherche à apprendre le plus possible de lui, mais aussi de Juan et Burdisso, qui sont eux aussi très expérimentés. C’est la meilleure équipe que j’ai eu, et il y a de la qualité dans tous les secteurs ».

Comment as-tu vécu l’été et le transfert de Wolfsburg ?
« Cela a été turbulent, évidemment. J’ai parlé avec Felix Magath avant d’entamer le transfert, et il a dit qu’il voulait me garder. Ensuite nous avons commencé à sentir que Wolfsburg aurait voulu me vendre. A une semaine de la fermeture du marché je suis allé voir l’effectif. Il y avait deux nouveaux défenseurs centraux : Magath ensuite m’a dit de m’en aller, ou de passer en tribune la saison. Je suis très heureux d’avoir l’opportunité de jouer pour la Roma, et je remercie Sabatini pour me donner cette nouvelle possibilité ici. L’été a été très turbulent pour moi. Je suis revenu avec ma famille au Danemark, pas en Allemagne. J’ai craint le pire lorsque le club n’a pas trouvé un accord, mais constamment il m’avait été dit de ne pas me préoccuper. Je n’ai pas pensé beaucoup à la négociation en cours pendant mon séjour au Danemark ».

Quelle a été ta sensation sur Sabatini ?
« Sabatini a été à Palerme pendant mon séjour là-bas, même si cela n’a pas été lui à m’amener en sicile, en premier lieu. Lorsqu’un homme comment lui te veut, un homme qui a obtenu autant de choses, cela veut dire que tu as fait certaines choses intéressantes ».

Comment as-tu vécu la qualification pour l’Euro 2012, en éliminant la Norvège notamment ?
« Évidemment il est toujours beau de jouer contre des équipes comme le Portugal et la Norvège. Je crois que nous avons mérité la victoire cette fois. Cela a été fantastique de se qualifier pour le prochain Euro ».