Jusqu’au bout de la nuit

Il aura fallu attendre 23h30 pour que ce 1/8 de finale de Coupe d’Italie donne son vainqueur. C’est en effet De Rossi qui délivre l’AS Roma en transformation un penalty, obtenu par Paredes, à la 114ème minute. L’ouverture du score d’Iturbe dès le début n’aura pas permis de se mettre rapidement à l’abris. Au prochain tour, la Louve accueillera le vainqueur de Fiorentina-Atalanta.

Empoli donne le coup d’envoi et veut rapidement prouver que l’équipe toscane n’est pas venue pour subir. Mais c’est logiquement la Roma qui ouvre le score par Iturbe après avoir éliminé son vis à vis. 1-0 au bout de 5 minutes de jeu. Saponara signe la réaction d’Empoli d’une bonne frappe à la 7′, mais elle passe loin du cadre. Le pressing haut des toscans gène la relance de la Roma qui procède pratiquement en contre. Cole, blessé au visage, doit rapidement laisser sa place à Holebas. Sur une bonne combinaison sur corner, Nainggolan trouve un toscan, qui part en contre et il faut un super retour d’Iturbe pour stopper les joueurs d’Empoli. Le belge est encore l’auteur d’une bonne frappe cadrée mais contrée à la demi-heure de jeu et obtient une bonne occasion à la 40′ sans encore trouver le but. 1-0 pour la Roma à la mi-temps.

La Louve démarre cette seconde période avec de bien meilleures intentions que la première. Maicon se montre notamment plus actif dans son couloir. Le brésilien lance notamment à deux reprises Destro, avec d’abord une frappe non-cadrée, puis un tir stoppé par le gardien. Iturbe est lui aussi remuant, en se déplaçant sur toute la largeur du terrain, et qui aurait même pu (du ?) obtenir un penalty suite à un coup franc joué à deux, où il est retenu dans la surface. Peu après l’heure de jeu, Ljajic remplace Totti. Un peu contre le cours du jeu, un joueur d’Empoli lance dans la profondeur l’entrant Verdi. Ce dernier prend Astori de vitesse et crochète Skorupski pour ensuite marquer à la 80′. Garcia fait alors entrer Paredes pour Pjanic, avec l’argentin qui amène un vent de fraicheur de le jeu, montrant ses qualités et sa grinta. Malgré une dernière tentative d’Iturbe à bout pourtant dans les derniers instants, on s’en va vers les prolongations.

Par manque de solution, les giallorossi vont s’essayer aux frappes de loin, avec notamment De Rossi et Iturbe, sans trouver la faille. Empoli se regroupe alors devant sa surface et attend patiemment. Yanga-Mbiwa est proche d’effectuer l’irréparable, en commettant une faute à l’entrée de sa surface. Tavano manque lui le coup franc. Iturbe est proche de trouver le double, sur corner, mais sa tête est repoussée sur la ligne. Il faudra attendre la 114′, pour voir Paredes obtenir un penalty (qui sera longuement contesté après le match. De Rossi, brassard au bras, prend sa responsabilité et le transforme tranquillement en contre-pied. Empoli aura une dernière chance à la dernière seconde, avec Tavano qui oblige Skorupski à son premier arrête.

On ne retiendra donc que la qualification pour les 1/4 de finale de la compétition, soit face à la Fiorentina ou l’Atalanta. Mais pas le temps de gamberger, puisqu’arrive ce dimanche un déplacement difficile sur la pelouse de la Fiorentina, qui pourrait être un véritable tournant de la seconde partie de saison.