Photo tirée du site Clubcall.com

Juan Jesus s’est exprimé dans un interview au site officiel Asroma.com :

Appelé de dernière minute, retour sur la prestation de Jesus contre l’Inter

« Le match contre l’Inter a été beau, c’était un match difficile, nous connaissions leur force, nous avons fait que ce que nous devions faire et nous avons pris un point. Je pense que c’est un bon résultat parce que nous avons donné de la continuité à notre parcours. Je suis très content de ce que je fais, je m’améliore. J’ai joué dans 3-4 rôles différents depuis deux mois : latéral droit et gauche, central droit et gauche, mais l’important est de toujours se donner à 100% pour l’équipe, je suis content d’avoir aidé l’équipe durant ces matchs. Il faut continuer ainsi dans la phase défensive, les milieux nous donnent un coup de main, même Dzeko contribue à la phase défensive. Lui, cependant, doit penser seulement à marquer pour aider à rejoindre la Champions. Le championnat ? La Juve a déjà gagné le titre, mais cette course à la Champions est la plus belle. Nous sommes beaucoup à la lutte, nous devons seulement penser à nous-mêmes, puis nous pourrons penser aux autres. Seul le résultat compte. Si nous arriverons en Champions, cela voudrait dire que nous y aurions cru jusqu’à la fin. Nous avons perdu des points stupides mais le championnat n’est pas fini. Nous avons une seule opportunité que nous devons pas perdre. Je me fie à mes coéquipiers, je ne vois pas d’équipes meilleures que la notre dans cette course. Nous devons donc tout donner sur ses 5 derniers matchs. Cagliari ? Cela sera dur, à l’aller ils ont remonté le score. Pavoletti est le plus fort de Serie A de la tête. Ensuite, Luca Pellegrini voudra démontrer sa valeur pour revenir ici. Nous, cependant, jouerons chez nous et nous devons gagner. Ranieri ? Il gère beaucoup les moindres détails, en peu de temps il connait déjà bien tous les joueurs. Il a du caractère, il sait de quoi on a besoin. Les réseaux sociaux ? J’ai deux amis qui m’aident, je veux créer une façon pour interagir avec les tifosi, et ainsi est né JJ Lupo. Je suis heureux ».