Photo tirée du site Facebook.com

Pour trouver trace de la dernière présence de Daniele De Rossi, il faut remonter au 28 octobre dernier, quand le capitaine de l’AS Roma avait du quitter ses coéquipiers juste avant la mi-temps face au Napoli, pour une blessure au genou. Sa saison représente 11 rencontres et 840 minutes, alors qu’il avait débuté les 8 premiers matchs. Jamais il n’avait connu pire depuis la saison 2003/2004 (seulement 4 titularisations en Serie A, alors âgé de 20 ans). La saison qui s’en rapproche le plus fût celle de Zdenek Zeman, 2012/2013 (869 minutes et 13 présences), où le feeling avec le mister boemo ne se trouva pas et une maxi-suspension de 3 matchs pour un coup sur Stefano Mauri dans le derby.

Cela fait donc 2 mois et demi que « DDR » s’entraîne à part, entre physiothérapie et salle de musculation. S’il n’est pas entièrement au repos, la douleur est gérée de manière quotidienne et, s’il est disparaît un jour, elle peut revenir le suivant. Le n°16 giallorosso fait, de son côté, tout pour revenir, comme en témoigne le fait qu’il ait annulé ses vacances en famille aux Maldives. Alors qu’il a effectué, hier, une visite de contrôle à la clinique Villa Stuart, dite de simple contrôle, cela a suffit à enflammer les journaux romains.

Ce matin, le journal Leggo évoque que le corps médical conseillerait à De Rossi une intervention chirurgicale au cartilage du genou, qui résoudrait de manière définitive son problème physique, mais qui l’éloignerait des terrains pour environ 3 mois. Plus tard dans l’après-midi, le démenti arrive de Sky Sport concernant cette hypothèse, déclarant que le natif d’Ostia continuera avec la thérapie conservative, où Monchi suit la situation au quotidien, pour savoir comment bouger sur le mercato. Concernant les entraînements, après une séance ce matin, Eusebio Di Francesco a fixé deux séances ce mercredi à Trigoria (dont la première à 9h30).