Photo tirée du site Asromaultras.org

Juan Manuel Iturbe, ex-joueur de l’AS Roma, qui fête ses 25 ans aujourd’hui, et actuellement au Club Tijuana (en prêt, dont le rachat obligatoire interviendra le 1er juillet prochain), mais qui pourrait rejoindre le club du Pumas, s’est exprimé au micro de RMC Sport Network :

« Mon adaptation au Mexique ? Disons que ça n’a pas été facile pour moi parce qu’on parle d’un nouveau football, un peu similaire à celui sud-américain. Une des difficultés que j’ai rencontré a été de jouer en altitude. Pour le reste, ça va. J’aime beaucoup le Club Tijuana parce que c’est un club qui met tout à la disposition de ses joueurs, qui doivent penser uniquement à jouer. Pourquoi je n’ai pas réussi à la Roma, avec 5 buts en 68 rencontres ? Cela n’a pas été facile pour moi d’arriver à la Roma. J’étais un des joueurs les plus heureux quand ils m’ont recruté, sincèrement. J’étais heureux et je voulais démontrer ce que je pouvais faire. Je pense, cependant, que les nombreuses blessures m’ont mis en difficulté. Cela n’a pas été une période facile pour moi. Si vous vous souvenez bien, j’avais bien démarré, nous avions joué la Champions et j’avais commencé avec un but (et 2 passes décisives face au CSKA Moscou, ndlr). Puis, après le match face à la Juventus (où il avait aussi marqué, ndlr), je me suis fais mal et, à partir de là ça a été difficile pour moi de retrouver la forme. Personnellement je pense que, aussi mentalement, je n’ai pas particulièrement été bon pour supporter la forte pression qu’il y avait sur l’équipe. Nous avions un groupe fort et on s’attendait à ce que nous gagnions quelque chose, mais, cependant cela n’est pas arrivé. L’acclimatation n’a pas été facile et cette pression m’a mis un peu en difficulté, parce que je n’ai pas réussi à trouver le bon état d’esprit. Mon envie de démontrer ma valeur ne m’a pas fait être moi-même, cela ne m’a pas fait rester serein, et c’est pour cela que je n’ai pas réussi à donner ce que j’aurais pu donner. Comment j’ai appris la mort de Astori et si je garde un souvenir de lui comme ex-coéquipier ? Cela a été dur pour moi. J’ai appris la nouvelle, cela m’a tellement choqué que je me suis quasiment mis à pleurer. C’était sincèrement un mec en or. J’ai joué avec lui une seule année et je me souviens qu’il était le premier à me conseiller pour ce que je devais faire. Sincèrement, je le répète, cela a été dur. Malgré le décalage horaire, je me réveille toujours dans la nuit pour voir les matchs du championnat italien. Ce matin là, cela a été très triste d’apprendre cette information. Il a été une très bonne personne et tous ceux qui l’ont connu ne peuvent que parler en bien de lui. Le souvenir que j’ai de lui est lié au but marqué par moi-même dans le derby (SS Lazio vs AS Roma 1-2, 25 maggio 2015) parce qu’il a été le premier à venir m’enlacer quand on fêtait le but. Quand je regarde cette photo, je me mets à pleurer, repensant à la grande personne qu’a été Davide Astori ».