Photo tirée du site Passioneinter.com

Au même titre que Eusebio Di Francesco à l’AS Roma, Luciano Spalletti n’est plus en odeur de sainteté du côté de l’Inter. Après l’élimination en phase de poules de Champions League, les nerazzurri ont été éliminé de la Coupe d’Italie, à domicile, aux tirs au but face à la Lazio. Et triste symbole, ce sont les deux recrues de cet été qui ont manqué leur penalty : d’abord Lautaro Martinez, mais surtout Radja Nainggolan (qui a tiré au-dessus) en tant que dernier tireur.

De quoi mettre en furie les tifosi interistes (qui demandent le départ de l’ex-mister et milieu de terrain giallorossi, en souhaitant récupérer Nicolo Zaniolo), dont en plus la 3ème place au classement est loin d’être assuré (restant notamment sur un nul et une défaite, sans marquer, contre Sassuolo et le Torino). Si on avait pu imaginer, sur le papier, des demis-finale opposant l’Inter au Napoli et la Roma à la Juventus, cela sera tout l’inverse, avec Milan-Lazio et Atalanta-Fiorentina (4 concurrents directs à la Louve pour la zone Champions League en championnat).