Il n’y a pas que la Série A dans la vie…

Suite aux 4 victoires de suite en Série A, l’AS Roma attaque la Coppa Italia, dans l’optique d’aller conquérir un 10ème sacre, synonyme d’étoile argentée sur le maillot. L’adversaire de ce 1/8ème de finale sera l’Atalanta, que la Louve a déjà battu à l’Olimpico (2-0) début octobre. Un match où Lamela sera absent pour cause de suspension.


La forme du moment

L’AS Roma espère continuer sur sa série positive, de 4 victoires consécutives. En effet, outre la qualification, une victoire permettra d’engranger le plein de confiance pour la fin d’année 2012, et d’aborder au mieux les matchs face au Chievo et le Milan AC. La Louve reste également sur des prestations convaincantes à domicile : Palerme (4-1), Torino (2-0) et Fiorentina (4-2). Bref, vous l’aurez compris, la défense va mieux, et l’attaque continue de s’améliorer. Il faut donc ne pas casser cette dynamique face à un adversaire abordable…

Zdenek Zeman pourra compter sur un groupe au grand complet. Puisque seul Lamela manque à l’appel pour cause de suspension, suite à son carton rouge gace à la Juve l’an passé. Certains joueurs sont de nouveau écartés par choix techniques comme Nego, Tallo, Guberti et Julio Sergio.

L’équipe devrait être composée ainsi : Stekelenburg gardera la cage giallorossa, tandis que sa défense devrait être constituée de gauche à droite de Balzaretti, Romagnoli, Burdisso et Piris. Au milieu Bradley et Pjanic évolueront sur les côtés du milieu, pour entourer De Rossi qui sera dans l’axe. En attaque, Osvaldo occupera l’axe de l’attaque, Destro sera à gauche et Nico Lopez sur le flanc droit.


L’adversaire du jour

L’effectif de l’Atalanta a finalement peut bouger cette saison. En effet les pièces maitresses tel que Cigarini, Schelotto ou Denis sont toujours là, tous comme les jeunes et prometteurs Consigli ou Peluso. Un mélange intéressant d’expérience et de jeunesse donc. Pour ce déplacement à l’Olimpico, l’entraineur Colantuono peut compter sur un groupe au grand complet, à l’exception de Bonaventura, Capelli et Marilungo.

L’Atalanta arrive dans une meilleure forme que son match de Série A à l’Olimpico début octobre. En effet suite à la défaite 2-0 face aux giallorossi, le club neroazzurro a enchainé 5 matchs sans perdre, avec notamment 4 victoires. Cela s’est ensuite un peu plus compliqué avec 3 défaites de suite en championnat. Ils restent cependant sur une victoire face à Parme. Son bilan en déplacements est de 2 victoires, 2 nuls et 4 défaites. En coupe d’Italie le club de Bergame a éliminé deux clubs de Série B aux tours précédents : 2-0 face à Padova, puis 3-1 face à Cesena.

Les dernières confrontations

2000-2001: Roma-Atalanta 1-0 (Montella)
2001-2002: Roma-Atalanta 3-1 (Montella, csc, Montella)
2002-2003: Roma-Atalanta 1-2 (De Rossi)
2004-2005: Roma-Atalanta 2-1 (Montella, Montella)
2006-2007: Roma-Atalanta 2-1 (Totti, Totti)
2007-2008: Roma-Atalanta 2-1 (Panucci, De Rossi)
2008-2009: Roma-Atalanta 2-0 (Panucci, Vucinic)
2009-2010: Roma-Atalanta 2-1 (Vucinic, Cassetti)
2011-2012: Roma-Atalanta 3-1 (Osvaldo, Bojan, Simplicio)
2012-2013: Roma-Atalanta 2-0 (Lamela, Bradley)

L’Atalanta est l’une des proie favorite de l’AS Roma, à l’Olimpico. En effet lors des 10 dernières rencontres, les giallorossi ont gagné à 9 reprises, en restant sur 7 victoires de suite. Cela fait même autant d’année que les coéquipiers de Francesco Totti inscrivent au moins 2 buts. Attention à ne pas faire mentir les statistiques donc…

Surtout qu’un précédent en Coppa Italia fait office de jurice-prudence. En effet, lors de la saison 2000/2001, l’AS Roma avait été éliminé au 1er tour, à l’Olimpico, face à l’Atalanta. Une élimination qui avait été suivi par de vives contestations du côté de Trigoria. Cela aura cependant apparemment porté ses fruits, puisqu’en juin les giallorossi fêtent leur 3ème Scudetto…

L’arbitre du match

L’arbitre de la rencontre sera Carmine Russo. Un arbitre qui a un bilan mitigé avec l’AS Roma, de 3 victoires et 2 défaites. Un arbitre qui a souvent eu la main à la poche et le sifflet à la bouche, puisque lors de ses 5 matchs il a donné 5 cartons rouges (3 pour la Roma et 2 pour les adversaires) et 6 penalties (4 pour la Louve et 2 pour les adversaires). On se souviendra notamment du 2-1 sur le terrain de Brescia, avec le penalty/expulsion injuste sur Mexes (où Julio Sergio pleur et sort sur blessure) ou encore la victoire 3-2 à Bari, avec 2 penalties transformés par Totti, et une Roma qui l’emporte à 9 contre 10. Le dernier match fût la dernière rencontre de l’an passé, sur le terrain de Cesena.


Les équipes probables

AS Roma (4-3-3):
Stekelenburg
Piris-Burdisso-Romagnoli-Balzaretti

Bradley-De Rossi-Pjanic
Nico Lopez-Osvaldo-Destro

Remplaçants: Goicoechea, Lobont, Taddei, Marcos, Castan, Dodo, Perrotta, Tachtsidis, Florenzi, Marquiho, Totti.
Suspendu: Lamela
Choix technique: Nego, Guberti, Julio Sergio, Tallo.