Ibarbo: « Travailler pour aider l’équipe à gagner »

L’une des trois recrues de ce mercato de janvier, Victor Ibarbo (n°19), arrivé en prêt avec option d’achat de Cagliari, s’est brièvement présenté aux journalistes présents ce mercredi à Trigoria.

Introduction du CEO Italo Zanzi: “Aujourd’hui nous présentons un grand talent. Un joueur avec une grande expérience en Italie et en sélection. Nous savons qu’il aura un grand impact sur la Roma.”

Si je me sens plus pointe ou ailier ?
« Je suis à disposition du mister et des coéquipiers. Ils m’ont pris comme ailier, mais si je dois jouer en pointe j’en parlerai avec le mister ».

On attend le rapport médicale. Ce qui s’est passé ?
« Une sensation normale, une petite contracture. Je pense que c’est rien de méchant. Au mollet ? Oui, c’est ça ».

Avec quelles ambitions j’arrive à Roma ?
« J’ai toujours eu de hautes ambitions et maintenant je suis dans une grande équipe. Je veux gagner tout ce qui est possible et pour cela il faut beaucoup travailler ».

Comment j’explique le moment de la Roma ?
« Je me sens déjà comme un membre du groupe. En ce moment tout le monde joue bien. On a fait nul contre l’Empoli qui joue pour rester en Serie A. On a des joueurs blessés et en sélection. On doit aller de l’avant le plus tôt possible ».

Si demain j’irai à Barcelone ? Si j’ai joué avec l’avis des médecins ?
« J’ai parlé avec le mister avant tout. Je me sens bien. Tous les 7 jours je dois faire une visite, mais je crois qu’on a avancé le contrôle médical ».

Si je suis un buteur ? Que je m’améliore ?
« On veut toujours s’améliorer. Maintenant que je suis dans une équipe forte c’est mieux. Le nombre de mes buts n’est pas très haut. Je travaille avant tout pour l’équipe. On peut pas toujours marquer ».

Nainggolan et Astori, deux anciens co-équipiers à Cagliari. Comment ils m’ont décris la Roma ?
« Ils m’ont beaucoup aidé. Ils m’ont dit que c’est très beau ici, les tifosi, le niveau international. Petit petit je me ferai ma place dans le groupe ».

Walter Sabatini, lors de sa conférence de presse ensuite, a également livré quelques mots au sujet du colombien de 24 ans : « Ibarbo s’est présenté à vous, c’est un champion pas encore exprimé. Nous voulons transformer ses qualités dans une dimension de celle d’un champion. Il est arrivé en salle de presse avec une contracture au mollet, qui est une situation embarrassante pour nous, mais cela ne sera pas une chose longue ».