Site AS ROMA

Heinze: « Le mister a peu de règles, il faut les respecter »

Dans cette semaine d’avant-derby, Gabriel Heinze s’est présente en salle de conférence de presse pour répondre aux questions des journalistes. Il revient notamment sur la journée noire de dimanche, et sur l’avenir giallorosso.

Organisation défensive : avez-vous parlé des erreurs faites qui font que vous vous retrouvez souvent en infériorité numérique ?
« Une défense c’est pas juste les défenseurs, mais tous les joueurs du schéma défensif. Les deux premiers buts à Bergamo viennent de contre où nous commentons des erreurs, moi le premier. Les autres fois, nous avons parfois bien joué, d’autre non. Avec Luis Enrique nous parlons de tout ».

Vous avez essayé de défendre De Rossi ?
« Je préfère ne pas en parler en public ».

Tu as déjà parlé du renouvellement ?
« Non mais il n’y a pas de problème. Il reste beaucoup de match, je sais que la società veut bien faire ».

Le derby peut sauver la saison ? Vous croyez à la C1 ?
« Un match ne peut pas sauver une saison, j’en ai joué des derby comme celui-ci, c’est un match spécial mais on verra où on arrivera en fin d’année. Pour la Champions on verra match après match. Je ne connais même pas le classement actuel ».

A quoi est dû l’irrégularité des résultats ? Au manque de personnalité ?
« Si vous avez de la personnalité à la maison, vous l’avez aussi sur le terrain. Nous avons beaucoup de nouveaux joueurs, qui ont dû changer de pays et ça joue beaucoup. Il manque un peu de conviction dans le fait de pouvoir gagner partout mais ça viendra ».

Avez-vous déjà vu un joueur se faire punir pour un retard comme cela ?
« Non c’est la première fois ».

Roma arrive au derby déstabilisée après ce qui s’est passé ?
« Vous aurez tous la réponse dimanche à 15h00. Nous travaillons au maximum pour bien faire ».

Sans De Rossi, la défense souffre trop ?
« Je ne crois pas. Nous avons bien joué sans lui, bien sûr c’est un joueur clef, mais il ne doit pas être une excuse ».

Humeur pessimiste après les décisions disciplinaires. Le groupe ne l’a pas digéré ?
“Un joueur professionnel doit faire avec les décisions. Je ne pense pas que les décisions du mister ont conditionné le match. Dans ces situations, le groupe doit bien réagir”.

Le règlement interne de la Roma est différent des autres équipes ?
“Non. Il y a des clubs où on part en ritiro 3 jours, d’autres où on reste à la maison, mais je ne pense pas que ça influe. Ce qui compte c’est la vie privée des joueurs, puis chaque entraîneur a ses trucs, bon ou mauvais. Le mister a peu de règles, aux joueurs de les respecter, et d’en assumer les conséquences”.

La transparence de la società est un problème pour les joueurs ?
“Dans ce groupe il n’y a pas de problème, c’est diffcile de vous l’expliquer parce qu’après vous écrivez et commentez. Il est clair que si on filtre les infos, c’est dur de venir expliquer. Il n’y a pas de problème ni avec Osvaldo, ni avec De Rossi. Le groupe doit grandir, devenir solide. C’est un bon groupe, qui doit être uni”.

Pourquoi les entraîneurs lisent toujours bien votre jeu? Est-ce que cela peut être un problème de système de jeu?
« L’entraîneur adverse fait son travail. Il fait tout pour tâcher de nous faire mal. Notre proposition de jeu est claire: nous voulons prendre l’adversaire dans sa moitié de terrain et avoir le ballon. Parler de saison à sauver n’a pas de sens, les conclusions se font à la fin. Si nous n’avons pas obtenu de bons résultats, d’autres footballeurs arriveront. A la fin de saison les faits parleront ».