Grenier: « Je suis bien physiquement, j’ai voulu venir à la Roma »

Seul recrue de ce mercato hivernal à l’AS Roma, Clément Grenier s’est présenté en salle de presse de Trigoria ce vendredi, pour répondre aux nombreuses questions des journalistes présents.

L’introduction de la conférence de presse par Frederic Massara (directeur sportif de l’AS Roma): « Merci d’être ici, nous avons acquis Grenier dans les derniers jours du mercato pour renforcer notre équipe. Clément est un milieu classe 91, un talent du football français, puis il a ensuite eu quelques problèmes physiques qu’il a dépassé. Nous sommes heureux de l’avoir pour une relance qui sera importante. Il est jeune mais a déjà de l’expérience, il a été capitaine à Lyon et a eu un beau parcours en sélection, nous attendons beaucoup pour cette fin de saison. Nous l’avons pris en prêt avec option d’achat. Clément complète un secteur numériquement qui n’était pas très complet. Nous voulons arriver au bout de chaque compétition, nous sommes certains qu’il augmentera la qualité de ce secteur de jeu. Je voudrais remercier Clément, parce qu’en ce mercato il a choisi et voulu la Roma malgré qu’il ait eu de nombreses offres importantes ».

Comment s’est passé ma première semaine à Roma ?
« Très bien, tous m’ont réservé un grand accueil, je connaissais déjà quelques coéquipiers. Je suis content d’être ici à Rome et d’avoir reçu la confiance du club ».

A quel point les blessures m’ont ralenti ?
« J’ai eu deux blessures sérieuses, il y a trois ans et deux ans et demi, qui m’ont empêché de participer au Mondial mais c’est une page qui appartient au passé. S’il est vrai que cela m’a ralenti, cependant cela m’a aussi forgé mon caractère. Depuis un an et demi je me sens bien et je n’ai plus de problème. J’espère ne plus connaître de blessure, mais cela fait partie du football, cela m’a donné l’opportunité de bien travailler ».

Si les blessures sont derrière depuis longtemps, pourquoi vous ne jouez pas beaucoup dernièrement à Lyon ?
« Il y avait beaucoup de concurrence, l’entraîneur devait faire des choix. Moi j’ai beaucoup travaillé pour obtenir des opportunités, cela fait partie de mon expérience. Je n’ai jamais compris jusqu’au bout ce qu’il s’est passé à Lyon et pourquoi je ne rentrais plus dans les plans. J’ai travaillé pour profiter de chaque occasion qui me serait arrivé, je veux démontrer à Lyon qu’ils se sont trompés et que la Roma a bien fait de miser sur moi. Cela me déplaît que l’expérience à Lyon se soit fini ainsi, mais cela restera une page importante de ma carrière ».

Comment s’est concrétisé la négociation avec la Roma ?
« Je crois que c’est la volonté de la Roma de me prendre. Plus que de dire que c’est Lyon qui voulait se séparer de moi. Dans chaque cas, je voulais fortement la Roma, j’ai eu la chance d’être dans un des plus grands clubs d’Europe et du monde. L’accord a très vite été trouvé entre les partis ».

Comment jugez-vous le championnat italien ? Avez-vous déjà parlé avec Pjanic ?
« La Serie A est très compétitive et tactique. La Juventus est une équipe qui a gagné beaucoup de scudetti, mais la Roma est proche au niveau technique et j’espère que l’on pourra les dépasser. Cette équipe mérite de gagner des titres et les offrir à ses tifosi. La Roma est une grande équipe, déjà lors des deux premières séance j’ai vu comment l’effectif a un potentiel pour être au niveau de la Juventus. Je suis convaincu que nous pourrons jouer à leur niveau, la Roma est une des meilleures équipes du championnat italien. J’ai parlé avec Miralem et aussi avec Mapou Yanga-Mbiwa, je savais que j’arrivais dans un grand club, ils me l’ont confirmé en parlant d’une expérience extraordinaire ici. Ils ont eu des paroles d’éloge pour le club, l’entraîneur et les tifosi. Mapou m’a parlé du derby et de son importance et de la chance qu’il a eu de marquer un but. J’ai eu la chance de grandir et écouter les conseils de nombreux grands joueurs de Lyon ».

Quel est votre rôle ? Qui tire le mieux les coup franc entre moi et Pjanic ?
« J’ai déjà parlé avec le mister de mes caractéristiques et de ce que pourrait être mon rôle le plus adapté. Je suis polyvalent, j’ai joué à tous les postes du milieu de terrain et je veux démontrer mes qualités au service de l’équipe, peut importe ma position. J’aime tirer les coup franc, j’ai eu la chance d’avoir un maestro comme Juninho. Les coup franc sont une arme pour débloquer un match, ici il y a de grands tireurs comme Totti ».

Considérant que vous ne pourrez jouer qu’en championnat, quel temps de jeu je compte avoir ? La Roma est un point de départ ou d’arrivée ?
« Je ne peux pas jouer en Europa League, qui est une compétition importante pour la Roma, pleinement en course pour trois compétitions. Je dois donner le maximum pour trouver ma place et jouer le plus de matchs possibles pour démontrer à l’équipe ma contribution. J’espère que la Roma arrivera le plus loin possible dans chaque compétition et que nous pourrons rejoindre nos objectifs. J’arrive dans un grand club au moment juste pour continuer de progresser. Mon objectif est de rester ici longtemps et retrouver la sélection française. Ces deux objectifs passent par un grand club comme la Roma, qui m’a donné la possibilité de pouvoir redémarrer. Je devrais donner toujours le meilleur à l’entraînement et en match ».

Qui m’a le plus impression à l’entraînement ? Un mot sur Totti ?
« L’équipe m’a impressionné par rapport à l’intensité de l’entraînement. C’est une équipe avec de très grands talents et de grande expérience comme De Rossi et Totti, deux joueurs avec qui c’est un honneur de jouer. Totti a fait l’histoire de la Roma et de la sélection d’Italie, c’était un rêve de jouer à ses côtés et aujourd’hui il se réalise. J’ai envie d’apprendre de lui et des grands champions de la Roma pour continuer à progresser ».

Romanista35