Photo tirée du site Vocegiallorossa.it

Maxime Gonalons a livré un interview au site français Sofoot.com :

« La France n’et pas un pays de football comparé à l’Italie ? C’est différent, mais ici, en Italie, les gens ne pensent qu’à ça. Quand il y a les matchs à la télé, la vie s’arrête. Choisir la Roma était une façon de me mettre en danger ? Ça faisait 17 ans que j’étais à Lyon. Je n’étais pas dans mon petit confort, mais c’était ma famille, tout pour moi. Je connaissais tout le monde au club. Même si je me remettais en question en permanence, ça devenait presque lassant finalement. J’étais dans une routine. J’avais peut-être besoin de voir autre chose et me mettre en danger, même si les gens savent ce que l’Olympique lyonnais représente pour moi. Aujourd’hui, je repars de zéro et je me découvre aussi. C’est la première fois que je pars à l’étranger. Si je suis un récupérateur à l’ancienne ? Je ne pense pas l’être. Certes, évoluer devant la défense est un rôle très important pour l’équilibre de l’équipe, mais je joue des deux pieds et j’arrive à bien orienter le jeu. J’ai besoin de toucher beaucoup de ballons, donc je ne me décrirais pas comme ça.  La concurrence avec le capitaine Daniele De Rossi ? Je m’y étais préparé en signant ici. Je savais que j’aurais devant moi un monument du club comme l’a été Francesco Totti. Les deux ont fait toute leur carrière à la Roma. Ce n’est pas évident de se faire une place, mais c’est incroyable pour moi de me retrouver à ses côtés. C’est un joueur incroyable, une personne fantastique qui m’aide au quotidien, qui me donne des conseils. J’ai encore besoin de progresser. J’ai envie d’apprendre de lui. La concurrence est saine et puis on a beaucoup de matchs, ça permet de faire tourner un peu aussi. On a un effectif de qualité en quantité. Aujourd’hui, je ne me pose pas trop de questions. Je sais que je dois travailler dur à l’entraînement pour répondre présent lorsque le coach fait appel à moi. Quelle qualité j’aimerais acquérir de De Rossi ? Sa vision du jeu. Il a une très grosse expérience derrière lui. Il a été international à 117 reprises et possède un palmarès incroyable. On ne peut que s’inspirer de ce genre de joueur. Il est très intelligent. Mon plus grand rêve ? Gagner la Ligue des champions. Avec qui ? La Roma ! ».

L’Interview intégral de Gonalons au site Sofoot.com ICI