Gervinho: « Rudi Garcia sait me donner confiance »

Nouvelle conférence de présentation à l’Olimpico. Après De Sanctis et Maicon, c’est au tour de Gervinho de devoir répondre aux question des journalistes. L’ivoirien est revenu sur son passage à Arsenal, sa relation avec Rudi Garcia, ainsi que son avenir en giallorosso.

Italo Zanzi a introduit la conférence de presse : « Aujourd’hui nous présentons un joueur important qui possède beaucoup d’expérience avec des grands clubs ou en équipe nationale. Il sera très important pour nous cette année et dans le futur. Bienvenue à la Roma ».

Gervinho:
Un jugement sur l’effectif de la Roma ?
« Nous avons perdu des joueurs importants mais d’autres arriveront. Nous avons une bonne équipe et une attaque de haut niveau ».

Ljajic pourrait t’enlever un peu d’espace ?
« Je ne le connaissais pas avant mais la Roma est une grande équipe, avec des joueurs de haut niveau. Il y a un entraîneur important qui fera jouer au mieux la Roma. Aussi bien moi que Ljajic nous pourrons ainsi aider le club ».

Comment s’est passée la négociation avec la Roma ?
« J’étais content pour Garcia car il mérite un grand club puis les contacts ont commencé avec la Roma et je n’ai pas hésité à accepter l’offre »

Comment s’est passée l’entrée sur le terrain dimanche ?
« Déjà à l’entraînement j’ai pu observer la qualité des joueurs, sur le terrain je n’ai pas eu de surprise ».

Comment es-tu physiquement ? A Livorno tu n’as pas joué tout le match par choix technique ou physique ?
« C’est vrai, je ne suis pas à 100% mais Garcia me connaît bien. Je dois encore travailler physiquement. Pour Livorno c’était peut-être aussi un choix technique mais je ne suis pas inquiet, je suis content d’avoir commencé avec une victoire ».

Qu’est-ce qui n’a pas marché à Londres ?
« J’ai eu beaucoup de plaisir à jouer avec eux, il y aussi eu des choses positives, pas seulement négative. J’aurais pu faire mieux mais j’avais besoin de changer. »

Un jugement sur Totti ?
« J’ai toujours pensé que ça serait un honneur de joueur avec lui. Je le regardais déjà à la télé quand j’étais en Afrique et maintenant je peux le voir tous les jours à l’entraînement ».

Wenger a dit avoir vu un manque de confiance en vous ces derniers temps, vous pouvez la récupérer avec Garcia ?
« En ce qui concerne Wenger, c’est un entraîneur que je respecte et je suis content d’avoir joué pour lui. On ne parle pas que de confiance mais de possibilité de jouer aussi. L a qualité d’un entraîneur est aussi dans le fait de donner confiance aux joueurs et je suis sûr qu’avec Garcia cela s’améliorera. Je suis sûr de pouvoir bien faire ici ».

Un jugement sur Rudi Garcia ?
« J’ai toujours eu un beau rapport avec lui, il a été important dans ma carrière. Il m’a donné confiance, c’est une personne qui m’a fait me sentir bien sur et en dehors du terrain. A Lille il m’a toujours aidé, nous avons toujours maintenu de bons rapports c’est une personne intelligente. Je ne peux en dire que du bien ».

Tu préfères jouer sur l’aile ou en pointe ?
« Aucune différence. Aussi bien à Lille, qu’à Arsenal, qu’avec mon équipe nationale j’ai joué au centre ou sur le côté, cela dépend des exigences du match. Je mets mes qualités à disposition peu importe le role ».

Vous avez choisi la Roma car Garcia vous a donné des garanties ?
« On parle d’un grand club, je connaissais l’entraîneur. On ne m’a donné aucune garanti sur le 11 titulaire, je dois travailler car connaître Garcia n’est pas un avantage. Si je suis titulaire c’est parce que je l’aurais mérité ».

Que penses-tu des problèmes de racisme ?
« C’est pas facile pour les joueurs noirs dans ces cas-là. J’espère que ça n’arrivera plus, ce sont des sentiments difficiles à supporter pour un joueur. La FIFA travaille sur ça et je suis confiant, il ne faut pas juger une personne sur sa couleur de peau ».

Tes objectifs pour la saison ?
« Ce sont les mêmes que ceux du club, gagner et bien jouer. Nous avons de l’ambition, c’est un pas important pour ma carrière et je ferai de mon mieux pour aider l’équipe ».

Passer d’Arsenal à la Roma est un pas en arrière ?
« Je crois que c’est un pas en avant, j’ai quitté un grand club pour un grand club. On parle de championnats différents, sur l’aspect de ma carrière ce n’est pas du tout un pas en arrière ».