Site AS ROMA

Gervinho envoie la Louve en 1/2

Après la rouste subit en Serie A face à la Juventus (3-0), les hommes de Rudi Garcia ont lavé l’affront, avec cette qualification pour les 1/2 finale de Coupe d’Italie, grâce à un but de Gervinho. L’AS Roma affrontera (en matchs aller-retour) le vainqueur de Napoli-Lazio.

La Roma prend à son compte la possession du ballon dès les premières minutes et cherche à mettre une forte pression, avec un jeu qui penche déjà sur le côté droit. Alors que la Juve tente sa première percée à la 5ème minute de jeu, Nainggolan vient récupérer de manière hargneuse un ballon dans les pieds de Giovinco qui rentrait dans la surface. La première frappe arrive dès la 7ème minute des pieds du « Ninja », qui profite d’un bon jaillissement défensif de Benatia sur son adversaire direct. La relation Totti-Gervinho se met en place, avec deux ballons en profondeur du Capitano vers l’ivoirien, sans réussite. A la 12ème minute, la Roma part en contre, avec ENCORE Benatia qui trouve Florenzi. Le n°24 temporise et frappe, mais sa frappe est trop croisée. Le marocain, pourtant excellent jusqu’ici, prend un carton jaune à la 14ème minute, dans une position de dernier défenseur. Le coup franc tiré par Pirlo est contré par une tête romanista, en corner. Le match va alors retomber dans un faux-rythme, où les bianconeri vont reprendre la possession du ballon. Peu après la 25ème minute, la Louve accélère le jeu avec un Nainggolan rugueux dans les duels. Totti se démarque sur le côté droit, avec l’autre côté un Torosidis qui prend ses aides. Second carton jaune giallorosso, pour Florenzi à la 29ème minute, encore sur Giovinco. Totti déclenche sa première frappe, avec un missile à la 31ème minute qui passe près du poteau de Storari. La pression romanista s’intensifie, toujours à droite avec Maicon qui prend le dessus sur ses adversaires, et notamment un centre tendu qui passe entre Storari et les défenseurs. Malgré une forte présence giallorossa sur cette fin de mi-temps, le score ne bougera pas, et l’arbitre renvoie les 22 hommes aux vestiaires.

En début de seconde période, Ogbonna remplace le Capitaine Chiellini. Dès la première minute, la Juve est proche d’ouvrir la marque, mais le but est refusé car le centre bianconero est d’abord sorti du terrain avant d’y revenir. A la 54ème minute, Torosidis centre de volée, avec la tête de Florenzi qui est proche se surprendre Storari, mais ne trouve pas le cadre. La Roma montre la juste agressivité, justifié notamment par un tacle jugé trop appuyé de De Rossi. Alors que l’on rentre dans la dernière demi-heure, le rythme a grandement chuté comparé à la première période folle. La Roma recule petit à petit et ne se crée plus d’occasions, tandis que la Juventus reprend du poil de la bête, notamment avec une faute de mains dans les airs de De Sanctis, mais Peluso n’en profite pas. Le gardien giallorosso se reprend dans la minute suivante avec une bonne sortie, tandis qu’il voit à la 72ème minute une frappe de Vidal passer largement à côté. Le match se tend à l’entrée du dernier quart d’heure, où le score ne bouge toujours pas. A la 76ème minute, Isla fait un rush sur quasiment la moitié du terrain, mais sa frappe passe largement à côté. Mais la Louve ne s’avoue pas vaincu, et va trouver l’égalisation à la 89ème minute. Pjanic, fraichement entré à la place de Florenzi, chipe le ballon au milieu de terrain, et décale Strootman à l’entrée de la surface. Le hollandais centre au cordeau pour Gervinho qui trouve la faille. Le bosniaque réalise une très grande rentrée. A la 83ème minute, Totti ovationné cède sa place à Ljajic. La Roma gère plutôt bien cette fin de match, avec Ljajic qui lance le contre et décale Gervinho sur la droite, mais l’ivoirien trouve Storari à la 86ème minute. A l’entrée des arrêts de jeu, Torosidis réalise un rush dans son couloir gauche, et obtient de façon intelligent le corner. Pjanic est même proche de trouver le but du break, mais sa frappe à la 91ème minute rase le poteau adverse. Vidal tente un baroude d’honneur avec une frappe à l’entrée de la surface, mais celle-ci passe au-dessus à 2 minutes de la fin.

Le score ne bougera alors plus, et l’AS Roma se qualifie pour les 1/2 finale de cette Coupe d’Italie (qui se jouera en aller-retour), contre le vainqueur de la rencontre Napoli-Lazio. .