Photo tirée du site Footmercato.net

Rudi Garcia, ex-entraîneur de l’AS Roma et actuellement à l’Olympique de Marseille, s’est exprimé au micro de Centro Suono Sport :

« Demi-finales européennes ? Je suis fatigué, mais très heureux pour cette semaine : nous avons vécu des grandes choses, autant avec la Roma qu’avec Marseille. Nous sommes en demi-finale comme la Roma, nous espérons tous aller en finale, pour le moment nous n’avons rien gagné, cependant les émotions du match d’hier te sont données seulement par le football, nous avons éliminé Liepzig, qui avait éliminé le Napoli, une satisfaction énorme. Di Francesco ? Son mérite est devant les yeux de tout le monde, il fait de très grandes choses. j’ai entraîné certains de ces joueurs, je suis très heureux pour les tifosi romanisti, cela a été pour eux une soirée fantastique. Roma dans le coeur ? Oui, et cela le restera pour toute la vie, désormais je la suis de loin, j’ai envoyé des messages de félicitation aux joueurs, je reste un vrai tifoso de la Roma. Cela est aussi un peu la Roma de Sabatini, mais Monchi est un grand directeur sportif. Eusebio fait un travail fantastique, je suis fier d’avoir rapporté à l’époque la Roma en Champions League, désormais il passe une étape supplémentaire, nous avons la possibilité d’effacer cette malédiction de la finale de 1984. Souvenirs ? Je n’ai jamais eu de rancoeur, je garde dans le coeur seulement les bons moments, il y en a eu beaucoup. Je me souviens du nul face à Manchester City, tout de suite me vient à l’esprit le but du Capitano (Totti, ndlr), cela avait une nouvelle fois démontré le phénomène qu’il était. Avec le costume de dirigeant c’est un autre plaisir, il aidera la Roma même dans le rôle de dirigeant. La simulation du violon à Turin ? J’ai vécu la Roma à 100%, j’ai perdu la Roma sur les cendres de la Coupe d’Italie perdue (contre la Spezia, ndlr). Ce soir-là à Turin je me suis senti romanista à 100%, je n’ai jamais perdu cette sensation. Il y a beaucoup de moments émouvants dont je me souviens avec plaisir. La potentielle finale à Lyon pour Marseille ? Quand une équipe arrive en demi-finale, elle est au niveau des autres, et cela vaut aussi pour la Roma. Quand on arrive à ce stade, il y a seulement de l’ambition : arriver en finale et gagner »: