Gago: « L’an prochain ? A la Roma pour jouer le Scudetto »

Fernando Gago a effectué ce midi une conférence de presse. L’argentin a répondu aux questions des journalistes présents à Trigoria.

Le championnat semble vouloir attendre la Roma pour la troisième place. Vous y croyez ?
« Excusez moi si je parle en espagnol, je cherche à m’améliorer en italien. Mathématiquement nous pouvons encore le faire et cueillir cette occasion. Ils manquent encore huit matchs, nous devons penser match après match. J’ai joué la Champions League et je connais son importance ».

Comment peut-on expliquer les erreurs continues en défense ?
« Il y a des problèmes en attaque tout comme en défense. Nous devons nous améliorer mais c’est un processus long, on ne peut pas tout apprendre en seulement six mois, nous assimilons de toute façon le système de jeu ».

Tu as toujours été dans de très grandes équipes. Quelles sensations as-tu eu en passant d’un club mythique comme le Real Madrid à l’AS Roma ?
« J’ai eu la chance de jouer dans des clubs importants en Argentine et en Espagne. Il est vrai que comme palmarès la Roma n’est pas de premier plan mais elle a de toute façon un charme spécial. Je retiens que Batistuta a joué ici et qu’en Argentine ce club est très suivi. Pour le futur nous verrons, j’ai déjà parlé avec qui je devais parler, maintenant je pense seulement à faire bien ».

Tu es passé de la culture du Real à un modèle Barça, il y a beaucoup de différences ?
« Chaque club a son identité. Il est difficile de faire des comparaisons, chaque équipe a une idée de football. Barcelone a une grande possession de balle, le Real est plus directe mais c’est difficile de faire des comparaisons ».

Veux-tu rester à la Roma ?
« Oui, oui. Je n’ai aucun problème de ce côté là, mais cela ne dépend pas seulement de moi. Il y a deux autres parties en cause : la Roma et le Real ».

Suarez ?
« Je le connais depuis longtemps, il est très fort, capable de faire la différence. D’aujourd’hui à juin il y aura beaucoup d’indiscrétions de mercato ; aujourd’hui il est à Liverpool, ensuite dans le futur on verra ».

Il semble que tu sois plus à l’aise en milieu relayeur que devant la défense.
« Pour être sincère, si le mister me demandait de jouer dans la cage je le ferais. Je m’entraîne toujours pour donner ma contribution. J’ai souvent joué devant la défense ce rôle me plaît aussi ».

Est-il plus facile que l’Argentine gagne la prochaine Coupe du Monde ou l’AS Roma le Scudetto ?
« Le football est imprévisible, peut-être que les deux hypothèses pourraient même se confirmer. Si je resterai ici l’an prochain je ferai tout le possible pour vaincre le scudetto, mais je n’aime pas regarder trop loin et nous devons procéder un pas après l’autre ».

Pour toi serait-ce une faillite de ne pas jouer la Champions League ?
« Lorsque je suis arrivé, je suis arrivé pour gagner tous les matchs. Nous sommes encore en course pour la Champions, tout dépendra des résultats, mais les résultats dépendent même du temps. La Champions maintenant est assez proche mais cela dépend chez nous ; nous sommes une équipe avec beaucoup de jeunes mais avec le juste mix des joueurs d’expérience nous pouvons faire des progrès plus rapidement ».

Où renforcerais-tu cette équipe, et quels sont les points forts de la Roma ?
« Notre effectif est très bon et comme je l’ai déjà dit je n’aime pas regarder très loin ; ici il y a des joueurs expérimentés mais aussi des jeunes brillants qui auront un grand futur. Ces décisions de toute façon reviennent à la direction ; s’il y a le projet ceci doit aller de pair avec les résultats ».

Sur le calcioscommesse (l’affaire des paris truqués, ndr).
« Je n’ai jamais vécu ce genre de chose, je ne suis pas très informé à ce sujet. Il est évident, cependant, que c’est une chose qui fait très mal au football et au sport en général ».

Tu as marqué peu de buts dans ta carrière malgré tes qualités, pourquoi ?
« J’espère pouvoir m’améliorer, j’ai encore une marge de progression. Souvent j’ai joué en position plus arriérée, dernièrement par contre je joue plus en avant et donc j’ai des occasions en plus pour marquer. Cela me plairait de marquer mais je préfère faire les passes décisives à mes coéquipiers ».

Il y a un match qui aujourd’hui peut te donner un grand regret et que tu voudrais rejouer ?
« Tous les matchs sont difficiles ; cela sera dur jusqu’à la fin. Nous devons avoir la même détermination que nous avons montré dimanche. Contre Novare nous avons renversé le résultat en restant fidèles à notre jeu ».