Site AS ROMA

Gagner pour Pallotta et Strootman

Après la défaite sur la pelouse du Napoli (1-0), l’AS Roma se doit de retrouver le chemin de la victoire sur sa pelouse (où elle est toujours invaincue avec seulement deux buts encaissés) face à l’Udinese. Une rencontre où le mister Garcia pourra compter sur le retour de Totti et Dodo, mais devra faire son Maicon, De Rossi et surtout Strootman. Les joueurs auront à coeur de prendre les 3 points pour le hollandais et le Président Pallotta (qui a fêté ses 56 ans dans la semaine).

.

La conférence de Rudi Garcia

« Le retour de Totti m’offre plus de possibilités »

« L’importance du retour de Totti ? Gagner est notre objectif, on joue toujours pour cela, on veut vraiment retrouver la victoire, on jouera dans un Olimpico sans fermeture de tribunes, c’est une bonne nouvelle. En attaque j’ai plus de solutions avec le retour de Totti, c’est une bonne nouvelle. On a déjà eu beaucoup de mauvaises nouvelles et blessures, quand quelqu’un comme il Capitano revient c’est toujours une bonne nouvelle. Si la Roma est pénalisée par les blessures ? Pour faire une grande saison il ne faut pas trop de blessés. Nos blessures n’étaient pour la plupart pas musculaires, cela veut dire que notre travail est bon au niveau du physique, mais pour les blessures traumatiques on ne peut rien faire, j’espère en avoir fini. Après les 10 victoires, si je m’attendais à être à 14 points de la Juventus ? Je n’y pensais pas, maintenant le classement est ce qu’il est. On doit avancer, gagner lundi surtout car on est à la maison et il faut montrer un bon engagement. Il y a des victoires préoccupantes et des défaites qui encouragent, celle du Napoli dans le jeu a été une belle partie. On doit continuer à jouer ainsi, on gagnera en jouant ainsi.

« Romagnoli, Dodo et Bastos : J’ai trois solutions intéressantes dans le couloir gauche »

Ce qui a changé dans l’humeur ? Rien, on ne peut pas gagner 38 matchs. Je suis content du chemin de la Roma, c’est pas le moment de faire des bilans, ni des prospective. L’objectif que l’on doit avoir c’est lundi, se concentrer seulement sur ce match. On doit bien jouer et marquer un but de plus pour gagner. Si le faux 9 est un point d’ancrage de mon jeu ? Je fais avec mon effectif. A Lille j’ai fait le doublé Coupe-Championnat avec un attaquant de surface qui était Sow. Ici j’ai la chance d’avoir Il Capitano, qui décroche beaucoup. Il faut s’adapter, on ne joue pas avec Totti comme avec Destro ou Borriello. C’est l’intelligence de l’équipe qui doit être haute, on ne joue pas avec Francesco comme avec Gervinho. Erreur de Romagnoli à Naples ? Un but peut venir d’une erreur individuelle, mais c’est tout l’équipe qui doit défendre. Nous avons pris 12 buts, cela est peu, mais sur chacun d’eux soit cela est une erreur d’équipe soit c’est le talent des adversaires. Le centre de Ghoulam est de haut niveau, et je pense que Callejon ne pourrait pas répéter plusieurs fois ce coup de tête. Napoli est du passé, maintenant c’est l’Udinese qui compte. A gauche j’ai le choix : Romagnoli sort de bons matchs, Dodo a fait son retour et j’ai aussi Bastos. Balzaretti ne peut pas joué, il est retourné aux USA, mais j’ai trois solutions intéressantes. Un débutera, puis on peut changer en cours de match.

« Strootman mérite de jouer la Champions la saison prochaine »

La sensation d’avoir raté dans des rencontres importantes ? C’est une honte de perdre au Juventus Stadium et au San Paolo ? Il faut gagner demain puis les matchs suivants, c’est la seule chose à faire. Cette question sera d’actualité à la fin de saison. Nous verrons où nous finirons, si ça sera une saison couronné de succès ou non. Strootman ? Ce qui compte est de lui être proche, nous sommes tous avec lui. Il y a la possibilité de montrer à Kevin à quel point il est important et surtout que ce qui compte est que mardi son opération au genou se passe bien. Ensuite il débutera sa rééducation pour revenir au plus vite. Nous voulons bien finir la saison aussi pour lui, car il mérite de jouer la Champions. Sa blessure est la faute de la malchance, il y a des saisons chanceuses et d’autres pas, mais nous combattons aussi contre cela. Ma prolongation de contrat ? Je pense que maintenant nous devons être concentré sur la saison en cours. Ce n’est pas le moment de parler de cela, nous verrons en fin de saison. C’est normal que vous parliez de mercato, mais nous sommes en mars et on parlera des cas individuels en fin de saison. Je ne veux que aucun est la tête en dehors du terrain ».

 

Du côté de Trigoria

Suite à sa troisième défaite de la saison (seconde fois de suite sur la pelouse du San Paolo), l’AS Roma se doit de nouveau de rapidement réagir sur sa pelouse, comme elle a toujours su le faire cette saison. Et pour cela la Louve peut se reposer sur un bilan excellent à domicile, avec 10 victoires, 3 nuls mais surtout 0 défaite. Parmi ces partages des points, on retrouve la dernière rencontre face à l’Inter où le match s’est conclu sur un score nul et vierge. Mieux encore, seuls 2 joueurs ont réussi à inscrire un but à Olimpico, en la personne de Berardi (Sassuolo) et Vargas (Fiorentina). Cela fait également 5 matchs de suite à la maison que De Sanctis n’a pas encaissé le moindre but. Si les giallorossi ne marquent plus beaucoup dernièrement (une seule réalisation sur les trois derniers matchs), Rudi Garcia pourra cependant compter sur le retour de Totti. Un retour de poids qui permettra probablement mentalement de faire oublier au groupe la grave blessure de Strootman, qui fera son retour en début de saison prochaine.

Rudi Garcia a livré sa liste officielle de convoqués pour la 28ème journée de Serie A, qui se jouera lundi à 20h45 face à l’Udinese. Le mister français a appelé 21 joueurs. Parmi les absents on retrouve Federico Balzaretti, Kevin Strootman (blessés), Maicon et De Rossi (suspendus). Francesco Totti et Tin Jedvaj font eux leur retour. Luca Mazzitelli, de la Primavera, est de nouveau appelé.

Concernant le onze de départ, De Sanctis gardera logiquement la cage. La défense centrale sera de nouveau guidé par Benatia et Castan, avec Torsidis à droite et Dodo à gauche (en ballottage favorable sur Romagnoli) sur les côtés. Taddei devrait être de nouveau proposé devant la défense, avec Nainggolan et Pjanic à ses côtés. Totti devrait faire son retour en pointe, avec Florenzi et Gervinho pour l’entourer.

.

L’adversaire du jour

L’Udinese vit une saison compliquée, comme cela faisait longtemps que ça ne leurs étaient pas arrivé. Une 14ème place au classement et 31 points au compteur, qui ne leur assure pas encore le maintien en Serie A. Un bilan général de 9 victoires, 4 nuls et surtout 14 défaites; pour 30 buts marqués et 39 encaissés. Mais cela est encore pire en déplacements, avec 3 victoires (Bologna, Livorno et Sassuolo), 2 nuls et 9 défaites; pour 14 buts marqués et 24 encaissés. Cela va cependant un peu mieux dernièrement, avec une seule défaite durant les 6 derniers matchs, pour 3 victoires et 2 nuls. Les bianconeri restent cependant sur ce déplacement à Cagliari, où ils ont pris l’eau avec un score de 3-0.

Sur le mercato, l’Udinese a finalement connu peu de chamboulement, notamment côté départ. En effet niveau cadres seuls deux joueurs importants sont partis dans le domaine défensif : Le marocain Benatia vers l’AS Roma et le latéral Pasqual vers le Torino. Niveau arrivée, cela a peu bougé également. On retrouve la copropriété du giallorosso Nico Lopez, ou encore l’arrivée des brésiliens Naldo (Bologna), Jadson (Botafogo) et Douglas (Grenade).

L’équipe sera composé demain de Scuffet dans la cage. La défense sera constitué par une ligne à quatre avec Heurteaux, Danilo, Domizzi et Basta. La paire de récupérateurs sera constitué de Pinzi et Allan. Devant, Di Natale sera soutenu par une ligne de trois trequartista où on retrouvera Maicosuel, Widmer et Pereyra.

.

Les dernières confrontations

2012/2013 : AS Roma 2-3 Udinese (Lamela x2)
2011/2012 : AS Roma 3-1 Udinese (Osvaldo, Totti, Marquinho)
2010/2011 : AS Roma 2-0 Udinese (Menez, Borriello)
2009/2010 : AS Roma 4-2 Udinese (Toni, Vucinic x3)
2009/2010: AS Roma 2-0 Udinese (Vucinic, Mexes) Coppa Italia
2008/2009: AS Roma 1-1 Udinese (Vucinic)
2007/2008: AS Roma 2-1 Udinese (Juan, Taddei)
2006/2007: AS Roma 3-1 Udinese (Perrotta, Totti x2)
2005/2006: AS Roma 0-1 Udinese

L’Udinese est une des proies favorites de l’AS Roma, au Stadio Olimpico. En effet sur les 9 dernières rencontres, le bilan est de 6 victoires 1 nul et 2 défaites. Les giallorossi ont inscrit 19 buts, pour 10 encaissés. Outre la défaite de la saison passée, chose qui n’était plus arrivé depuis la saison 2005/2006, l’AS Roma restait alors sur une série de 4 victoires consécutives et une série de 7 matchs sans défaites (dont 6 victoires). Depuis 5 saisons, la Louve a toujours marqué au moins 2 buts à chaque rencontre. Francesco Totti, qui fera son retour, a marqué 3 fois face à l’Udinese, à l’Olimpico, sur cette période.

 

.

Le duel du match

Antonio Di Natale / Mehdi Benatia : Un duel d’amis. Benatia et Di Natale ont évolué trois saisons ensembles, où ils se sont défiés durant chaque entrainement, avant d’être diamétralement opposé de la pelouse durant les matchs de l’Udinese. Débarqué de la Ligue 2 française, Mehdi Benatia s’est fait connaitre en Serie A grâce au club de l’Udinese, où il a été considéré au fil des saisons comme l’un des meilleurs défenseurs de Serie A. De son côté, Di Natale continue comme toujours d’enfiler les buts comme des perles et grimpe année après année au classement des meilleurs buteurs de l’histoire de la Serie A. S’il réalise un début de saison moyen (3 buts en 7 matchs), Antonio reste sur 4 saisons littéralement exceptionnelles : 29 buts (2009/2010), 28 buts (2010/2011) puis 23 buts (2011/2012 et 2012/2013). Le n°10 bianconero, âgé de 36 ans, en est à 185 buts lors de sa carrière en Serie A, et se rapproche donc de la barre symbolique des 200. Alors qu’il devrait terminer sa carrière, comme Francesco Totti son grand ami, à environ 40 ans il est aujourd’hui à environ 50 buts d’écart du Capitano giallorosso. De son côté, Benatia a moins d’expérience de la Serie A, puisqu’il début sa 4ème saison en Italie. Mais cela ne l’a pas empêché d’être reconnu comme l’un des tous meilleurs à son poste. Après avoir évolué dans une défense à 3 du côté de l’Udinese, le voici maintenant au centre d’une défense à 4, la meilleure de toute l’Europe. Demain il sera donc (comme au match aller) en duel face à son ancien Capitaine, qu’il connait évidemment par coeur. Le défenseur marocain aurait d’ailleurs pu jouer le toss entre capitaines au début du match, mais le retour de Totti l’en empêchera. Après une première saison extrêmement convaincante, Benatia va se voir offert une prolongation de contrat, pour éloigner la concurrence du Barca et de Manchester United. Petite déception, ces deux joueurs pourraient ne pas participer au prochain Mondial : Le Maroc est déjà éliminé et Di Natale ne rentre pas dans les plans de Prandelli.

.

L’arbitre du match

L’arbitre de la rencontre sera Mr Paolo Tagliavento. Le bilan global de la Louve avec cet arbitre est de 16 victoires, 4 nuls et 5 défaites, en 25 matchs. A signaler que ces 5 défaites ont été obtenu en déplacement, et la Roma est donc invaincu sur sa pelouse avec cet arbitre. Pour les anecdotes, cet arbitre avaient notamment suspendus la rencontre AS Roma-Sampdoria à cause de la pluie, et Catania-Roma pour la même raison la saison passée. Il s’agit donc d’un arbitre qui réussit plutôt bien à la Roma. Cette saison il a notamment dirigé la rencontre gagné 2-0 sur la pelouse de l’Inter, ainsi que la victoire en Coupe d’Italie contre la Juventus (but de Gervinho).

Côté Udinese, on retrouve un bilan de 9 victoires, 6 nuls et 1 défaites (en 16 rencontres).

.

Les équipes probables

AS Roma (4-3-3):
De Sanctis
Torosidis-Benatia-Castan-Dodo
Nainggolan-Taddei-Pjanic
Florenzi-Totti-Gervinho

Remplaçants: Skorupski, Lobont, Jedvaj, Toloi, Romagnoli, Bastos, Mazzitelli, Ricci, Ljajic, Destro.
Blessé(s): Balzaretti, Totti, Strootman
Suspendu: De Rossi (3 matchs)

Udinese (4-2-3-1): Scuffet; Heurteaux, Danilo, Domizzi, Basta; Allan, Pinzi; Wildmer, Pereyra, Maicosuel; Di Natale.