Florenzi: « Mon but ? Jouer le plus possible »

Alessandro Florenzi, élu meilleur jeune de Série B l’an passé, s’est présenté en conférence de presse pour répondre aux journalistes. Le milieu de 21 ans espère augmenter son temps de jeu cette saison.

Tu es de retour, à quel point à compter le fait que Zeman te voulait ?
“Cela a beaucoup compté pour moi, je suis ici et je suis très heureux du mister et de la societa. Je dois continuer à faire bien ».

Tu penses être un jeune sur une rampe de lancement ?
“Ce sont les chiffres qui compte. Je dois remercier le Crotone qui m’a permis de faire cela, sans eux cela n’aurait pas été possible”.

Il y a beaucoup de jeunes talents, qu’en penses-tu ?
“Ce n’est pas facile de trouver sa place. Nous devons seulement donner le maximum et apprendre des conseils des joueurs expérimentés, ils en donnent beaucoup”.

Tu as joué aux côté de De Rossi. Que peux-tu apprendre de lui, et que t’a-t-il dit ?
“De jouer le plus simplement possible parce qu’il connait mes qualités. Il m’a dit qu’en jouant ensemble nous trouverons les bonnes solutions ».

Avec Totti et De Rossi tu es l’unique romain. Comment le vis-tu  ?
“Des sensations très fortes, notamment parce que je suis romanista et je le sens beaucoup ».

Dans ce rôle de relayeur droit il y a toi et Bradley, tu es convaincu de pouvoir jouer ta carte ?
« Je dois la gagner sur le terrain. Je dois seulement m’entrainer, puis le mister décidera qui est au mieux ».

Cela te semble normal qu’un joueur qui a grandi à Trigoria doive être racheté ?
« Ce sont les dynamiques de mercato, si l’année passée j’étais resté j’aurais peu joué. C’est normal que j’ai du aller me faire les dents à Crotone, j’ai fais bien et par chance je suis ici pour jouer ma carte ».

Tu peux aussi jouer arrière droit ?
« Je l’ai fais à Crotone et je ne vois pas pourquoi je ne pourrais pas le faire ici. Le rôle que je préfère est milieu relayeur, mais si je dois jouer arrière droit je n’aurais pas de problème à le faire ».

Tu t’es fixé un objectif ?
« L’objectif de tous : jouer le plus possible. Cela dépendra de moi, je dois prendre match après match ».

Quel est ton rapport avec Zeman et ses méthodes d’entrainement ?
« Je me trouve bien, je ne ressens plus la fatigue du premier ritiro, maintenant je me sens mieux. Encore hier cela s’est vu que l’équipe était bien, nous devons continuer ainsi ».

Tu as vu quelques nouveaux particulièrement fatigué ?
« Je pense que non, j’ai vu bien encore Piris. De Rossi e Balzaretti vous saviez qu’ils étaient bien. Ils sont venus ici avec beaucoup d’envie et feront de grandes choses ».

Cela t’enthousiasmes qu’il y ait autant de jeunes ?
« Je me sens bien, tous sont bons. Je pense à Lamela, Bojan et surtout Pjanic, qui a 60 matchs en Champions League et 100 en Ligue 1 ».

L’an dernier tu étais conditionné pour devoir démontrer quelque chose pour revenir à la Roma ?
« J’y ai étais pour jouer, puis logiquement chercher à faire de mon mieux, et tout s’est bien passé ».

Quelles sensations as-tu eu au cours de la tournée américaine ?
« Je ne m’attendais pas à tout cela. C’est une belle émotion de trouver un stade plein de gens qui supportent la Roma ».

Le fait que le mister te fais beaucoup jouer dans les matchs amicaux est une marque de confiance ?
« Sûrement de confiance parce qu’être dans les plans du mister compte. Nous avons beaucoup de bons joueurs, je dois démontrer semaine après semaine ma valeur ».