Florenzi et De Rossi investissent dans le eSport, et leurs mots…

0
350
Photo tirée du site Zimbio.com

Le capitaine de l’AS Roma, Alessandro Florenzi, et l’ex-biandiera romanista, Daniele De Rossi (désormais à Boca Juniors), ont décidé d’investir dans Mkers, start up italienne récemment primé par BHeroes comme une des plus innovantes. Avec cette opération, les deux protagonistes du football italien et international entrent dans le monde du eSports par la grande porte : celle des team. Le secteur du jeu vidéo de compétition est désormais une réalité qui croît dans l’écosystème du sport et du divertissement, et toujours plus proche des dynamiques du sport traditionnel.

Paolo Cisaria (CEO de Mkers): « Cette opération démontre à quel point le eSports se rapproche toujours plus des sports traditionnels en terme de part de marché, notoriété et de l’appeal pour les investisseurs. Deux symboles de notre football tels que Daniele De Rossi et Alessandro Florenzi, qui croient en notre projet, sont une chose importante pour la reconnaissance de notre entreprise. Nous avons conclu avec eux un important accord d’investissement, qui permettra de commencer une phase d’accélération au développement de deux nouvelles grandes initiatives. J’espère que cela sera une contribution utile pour tout le système eSportif italien, et pas seulement pour Mkers ».

Daniele De Rossi (enthousiaste de découvrir cet univers): « J’ai découvert récemment ce monde et je dois dire qu’il est très proche de ce qu’il se passe dans le vrai sport pour comment nous le connaissons aujourd’hui. Des millions de gens voient les pro-player de eSport comme des idoles et cela est une évolution du concept de divertissement digital en général. Il suffit de regarder ce qu’il se passe aux USA où ils remplissent des salles pour les grandes compétitions, et peut-être un jour cela arrivera aussi en Italie ».

Alessandro Florenzi (grand passionné du monde du gaming): « En tant que joueur de eSport amateur, je peux dire que la compétition et l’envie de vaincre sont similaires à un match réel de Serie A. Il y a des différences entre le eSports et le sport traditionnel, mais au niveau de l’engagement c’est sûrement le futur de du divertissement sportif ».