Site AS ROMA

Finir 2011 sur une bonne note

Mercredi à 20h45, l’AS Roma (7e) se déplacera au Stadio Dall’Ara pour y affronter le 16e du championnat, Bologne dans le cadre de la 1ère journée annulée en août dernier pour cause de grêve. Revigorée par ses prestations contre la Juventus et Naples, les giallorossi devront enchainer un nouveau bon résultat pour terminer l’année civile sereinement. Attention toutefois à ne pas sous-estimer un adversaire en mal de points et qui possède un trio d’attaque dangereux.


L’adversaire du jour

Une nouvelle fois, Bologne semble parti pour lutter pour son maintien en Serie A cette saison.  Pourtant l’équipe ne manque pas de qualités autour de leur trident offensif Di Vaio – Diamanti – Ramirez mais le coach Bisoli doit composer avec les problèmes financiers du club qui doit se débrouiller pour recruter malin sans puiser dans la trésorerie bien maigre du club qui a toujours du mal à payer les joueurs à la fin du mois. Ainsi les départs de cadres comme Viviano (Inter) et Britos (Naples) ont été compensés par Gillet (Bari) et ce bon vieux Simone Loria qui sera sans doute sur le banc contre son ancienne équipe. L’équipe joue en 4-3-2-1 avec deux attaquants de soutien derrière la pointe.

Les résultats des hommes de Pierpaolo Bisoli sont pour le moment décevants, au premier coup d’oeil on s’aperçoit que l’équipe fait souvent de la figuration contre les gros : défaites en déplacement contre la Fiorentina (2-0), à Udinese (2-0) à Palerme conjugués à des revers à la maison contre la Lazio (0-2), l’Inter (1-3). Pourtant Bologne a réussi paradoxalement à accrocher la Juventus (1-1) à Turin et de tenir en échec sur sa pelouse le Milan (2-2) malgré plusieurs fautes d’arbitrage en sa défaveur. Ce sont en tout cas des résultats logiques, par contre perdre à domicile contre Lecce et Cesena l’est moins et explique en bonne partie la modeste 16e place au classement des rossoblù. D’ailleurs Bologne est la 18e équipe à domicile avec déjà 4 revers en 7 matchs au Renato Dall’Ara. Le chemin est donc déjà tracé pour la Roma qui aura interêt à ne pas s’y enliser.


Du côté de Trigoria

A l’issue d’un match sous le signe de l’offensive, la Roma tient enfin son match référence contre une grosse cylindrée en s’imposant 3-1 à Naples. Même si deux des 3 buts giallorossi ont été chanceux et que Naples (tout comme la Roma d’ailleurs) a croqué pas mal d’occasions, il faut également retenir la qualité de jeu des hommes de Luis Enrique, déjà entrevu contre la Juventus, qui ont su joué d’égal à égal contre une des meilleures équipes du pays qui a su se sortir d’un groupe difficile en Champions. Avec 4 points pris contre deux grosses écuries, la Roma refait le plein de confiance avant de se déplacer à Bologne, modeste 16e du championnat. Le piège résiderait donc à mésestimer cet adversaire et il faudra toute la pugnacité de Luis Enrique pour éviter de tomber dans ce piège qui gâcherait les fêtes du côté de Trigoria.

Luis Enrique a rendu public sa liste de convoqués pour le déplacement face à Bologne. Le mister espagnol a convoqué un groupe de 19 joueurs. Par rapport au match face contre Naples, le groupe a changé. Retours de Pjanic (suspendu) et Greco (blessure) tandis que Borriello et Cicinho sortent de la liste. Viviani est toujours convoqué dans le groupe. Kjaer, Cassetti, et Pizarro ont été jugé encore un peu justes, alors que Borini et Burdisso sont toujours blessés.

Stekelenburg sera evidemment dans les buts après sa bonne perf à Naples, Juan et Heinze garderont aussi leurs places dans l’axe. Taddei est partant à gauche malgré son match difficile contre les napolitains tandis qu’à droite, Rosi apportera sa vitesse devant. Au milieu De Rossi fidèle au poste et verra les retours de Gago et Pjanic pour ce qui est sans doute le meilleur milieu des Romains. En attaque, Totti sera toujours chargé d’épauler Lamela et Osvaldo dans une triplette de plus en plus complémentaire.

 

Par le passé

  • 2010/2011 : Bologne 0-1 Roma (De Rossi)
  • 2009/2010 : Bologne 0-2 Roma (Riise, J.Baptista)
  • 2008/2009 : Bologne 1-1 Roma (Totti)
  • 2004/2005 : Bologne 3-1 Roma (Totti)
  • 2003/2004 : Bologne 0-4 Roma (Totti, Panucci, Montella, Cassano)

La Roma reste sur deux victoires lors de ses déplacements à Bologne, en espérant que l’adage « jamais deux sans trois » se réalise ce mercredi sur les coups de 22h30.


Le duel

Marco DI VAIO / Francesco TOTTI : Le match des capitaines trentenaires. Depuis 3 saisons maintenant, si le club rossoblù a réussir à se maintenir, c’est en partie grâce aux réalisations de leur capitaine, 35 ans, passé par la Juve, Valence, Monaco ou Parme. Avec 19 buts l’an passé et une 5e place au classement final des meilleurs buteurs, Super Marco a montré qu’il n’a rien perdu de sa superbe portant son équipe à bout de bras jusqu’au maintien. Cette saison, 4 buts inscrits et toujours la volonté de sauver son équipe de la relégation. Des buts, le Capitano en cherche encore le chemin, lui qui n’a toujours pas marqué cette saison, les pénaltys se refusant même à lui. Mais on connait l’orgueil, la volonté et le talent de Cesco pour s’offrir un petit cadeau de Noël.



Les équipes probables

Bologne (4-3-2-1) : Gillet – Crespo, Antonsson, Portanova, Morleo – Pulzetti, Perez, Koné – Ramirez, Diamanti – Di Vaio.

Roma (4-3-1-2) : Stekelenburg – Rosi, Juan, Heinze, Taddei – De Rossi, Gago, Pjanic – Totti – Osvaldo, Lamela.

 

L’arbitre

Le match sera dirigé par Andrea DE MARCO (38 ans), arbitre en Serie A depuis 2002 et international depuis 2007. Il a arbitré 6 fois la Roma en championnat dans sa carrière pour un bilan de 2 victoires , 1 nul et 3 défaites. Bologne a pour sa part un bilan de 5 victoires, 3 nuls et 4 défaites.