Fienga s’exprime au sujet de la situation actuelle

0
243

Guido Fienga, Administrateur Délégué de l’AS Roma, s’est exprimé au Corriere della Sera :

« Donner une date pour reprendre le championnat est donner de l’illusion aux gens ? Fixer des dates est utile, cela te contraint à programmer et à comprendre ce qu’il faut comme temps pour être prêt. Dis cela, chaque date est subordonné par la pandémie. On repart quand il n’y a plus de risque, pas une minute avant. Concernant la reprise des entraînements, la Serie A n’a pas de position univoque ? Les entraînements des sportifs professionnels sont régulés par un Décret ministériel basé sur la sécurité. Les médecins sportifs ont donné des indications claires : il faut un mois d’entraînements pour reprendre à jouer, d’où l’idée de prendre le 3-4 avril. Cependant, les dates peuvent changer selon l’évolution de la pandémie. Naturellement, des contrôles devront être réalisé sur tous les joueurs. Comment se passe la relation entre la società et Pallotta, étant donné que les négociations avec Friedkin semblent congelées depuis quelques jours ? Le président Pallotta soutient de chaque façon qu’il peut pour garantir la sérénité de tout le groupe Roma, qui est bien plus large que les joueurs qui vont sur le terrain. Pour cela, je n’arrêterais jamais de le remercier. Certains joueurs de la Roma ont demandé à quitter la ville ? Non, aucun n’a demandé à partir. Jusqu’ici nous n’avons pas eu de cas positifs. Il n’y a pas de raison de demander une exception au Système Sanitaire National qui est déjà sous stress. Nous avons déjà activé une plate-forme qui assiste les joueurs de l’équipe première, l’équipe féminine, ainsi que le centre de formation et les salariés du club. Mettre en sécurité seulement les joueurs de Serie A n’a pas de sens. Le virus, en ce sens, est très démocratique. Il touche tout le monde et c’est pour cela que nous devons défendre tout le monde ».