Photo tirée du site Ominho.pt

Abel Ferreira, entraîneur du Sporting Braga, qui coachait l’équipe B quand Paulo Fonseca était l’entraîneur de ce même club (gagnant la Coupe du Portugal en 2016), s’est exprimé dans un interview au journal Il Romanista :

« Je connais très bien Paulo, pour moi c’est un ami. Quel rapport j’ai avec la Roma ? En 2007, quand j’étais latéral droit au Sporting, j’ai joué contre vous en Champions League, et j’ai pu apprécier la philosophie de l’équipe. Nous parlons de la Roma du premier Spalletti, capable d’enchanter même sur un terrain international avec le beau jeu. Je peux dire que, selon moi, la Roma ne pouvait pas trouver mieux que d’engager un entraîneur comme Fonseca. Si je pense à la Roma, je pense au beau jeu, et Fonseca veut dire beau jeu. Il est très similaire à Sarri, parce qu’il vise à un comportement offensif et à avoir la possession de balle pour commander le match. Quand il était à Braga, nous parlions beaucoup et nous avions une façon très similaire d’entraîner et de préparer les matchs. Il avait un oeil attentif sur les jeunes, mais pas pour une question d’âge.

Ceux qui démontraient être prêt avec lui jouaient. Il n’a pas de problème par rapport à l’état civil, lui regarde les qualités, et non pas l’âge. Sarri ? Même s’ils utilisent un système de jeu différent, la philosophie et la façon de penser est la même. Paulo aime contrôler le match avec le ballon. Selon moi les entraîneurs italiens attendent souvent l’erreur adversaire. Fonseca non. Lui tente toujours d’assumer les commandes du jeu à travers la possession de balle. Comme je l’ai dis, sa philosophie est très similaire à celle de Sarri et ses équipes, quand elles n’ont pas le ballon, sont portées à attaquer l’adversaire haut pour reconquérir le ballon rapidement. Il cherche un jeu offensif et la Roma a souvent pratiqué cela, donc c’est pour cela qu’il est l’entraîneur idéal pour l’équipe giallorossa. Je pense que ça peu faire un beau mariage pour faire un peu de joga bonito ».