EXCLU CSR: Le mois d’octobre vu par Ricardo Faty

0
194

 

L’ex-milieu de terrain de l’AS Roma (de 2006 à 2010) Ricardo Faty (parrain lors de la création de la communauté CSR) a fait le point avec le site Cesololaroma.com sur le mois d’octobre du club giallorosso, ainsi que son actualité personnelle à l’AC Ajaccio. Une expérience que nous renouvellerons chaque mois :

« La victoire 3-0 sur la pelouse de l’Inter ? La victoire contre l’Inter a été une véritable démonstration de force. La Roma s’est sentie attendue, et elle a surclassé un rival pour l’Europe. Une victoire qui a, selon moi, permis à la Roma et Rudi Garcia d’être reconnus et appréciés mondialement. Le succès 2-0 contre Naples à la maison ? Une autre importante victoire, contre un concurrent direct au titre. Cela a été plus compliqué à se dessiner, mais l’équipe a en revanche était très solide. Et Pjanic a prouvé qu’il pouvait porter l’équipe en l’absence de Totti, il a été monstrueux. L’importance de cette série de 10 victoires ? Et le succès clé ? Les 10 victoires resteront dans l’histoire, c’est quelque chose de fantastique pour le club. Malgré cette série inédite on se rend compte que la Juve et Naples ne sont pas complètement décrochés. Il faudra éviter de se relâcher et de perdre des points « bêtes » : Comme par exemple par suffisance contre les petites équipes. Pour moi la victoire la plus importante reste celle contre l’Udinese : A 10 contre 11, l’équipe a montré qu’elle avait aussi du caractère. La série de 11 victoires consécutives de Luciano Spalletti lors de la saison 2005/2006 ? Quand je suis arrivé durant l’été 2006, les joueurs m’en ont parlé : Car ces 11 victoires d’affilés ont permis au club d’accrocher la Champion’s League et de lancer un nouveau cycle avec Spalletti. Une base, un style de jeu s’est créé. J’espère qu’il en sera de même avec la Roma de Rudy Garcia. Cerci, ex-giallorosso et bourreau ? Je connais bien Alessio. On était partenaire de chambre lors du ritiro de la saison 2009/2010. Il a une vitesse et une technique naturelle. Il rendait déjà bien service la saison où j’y étais. Il est devenu international, et c’est une preuve qu’il a le potentiel. Après je ne sais pas s’il voudrait retourner à la Roma ou pas. Le nul au Torino peut sonner un coup d’arrêt mental ? Je ne pense pas que ce match nul puisse avoir un effet négatif. Après il est clair qu’il faille se remettre en question après chaque match. N’oublions pas que la Louve a joué 3 matchs en 1 semaine… Pour l’instant j’ai l’impression que le groupe est soudé et vit bien. A l’image d’un Borriello ou Bradley qui sont concernés malgré leur « statut secondaire ». Par contre j’attends de voir plus de jeunes joueurs à l’oeuvre pour voir comment ils se comporteront dans l’équipe.

La série de 24 matchs consécutives sans défaite lors de la saison 2009/2010 ? On avait réalisé une très belle série, qui nous avait permis de lutter jusqu’au bout avec l’Inter pour le Scudetto. Mais il ne faut pas oublier que cette série faisait suite à un début de championnat très poussif. Le plus important pour Garcia est que l’inverse ne se produise pas. L’importance du prochain match contre Sassuolo ? A ce niveau tous les matchs sont importants. Le prochain l’est d’autant plus que les deux autres concurrents (Juve et Napoli) s’affrontent, et qu’il y aura juste derrière la trêve internationale pour récupérer. Donc oui le match contre Sassuolo reste capital, mais j’imagine que tout le peuple romain le sait déjà. Le barrage du Mondial contre la Côte-d’Ivoire ? (défaite 3-1 à l’aller du Sénégal, avec un très grand match de Gervinho) Cela sera difficile d’inverser la tendance face à la Cote-d’Ivoire qui encaisse très peu de but. Mais on a ce but à l’extérieur qui nous laisse de l’espoir. Donc j’espère que mes potes donneront le maximum, on fera les comptes à la fin du match… et puis j’espère que Gervinho ne jouera pas (rire, ndlr). Le limogeage de Ravenelli ? Comme je l’ai dit sur mon Twitter, je suis désolé pour Ravanelli. J’avais d’excellents rapports avec lui et son staff. Il était venu avec une grosse envie et de l’enthousiasme, mais malheureusement son échec se résulte finalement à une erreur de casting. On peut dire que sa méthode n’était pas adapter pour notre club. Mais c’est un jeune coach, il rebondira vite. Il le mérite et il a le potentiel pour devenir un grand coach. Tallo et Crescenzi ? (prêtés à Ajaccio) Tallo et Crescenzi démontrent au quotidien qu’ils peuvent devenir important pour l’équipe. Le changement d’entraineur n’est pas un problème pour eux, car ils ont toutes les qualités pour être titulaires chez nous. J’ai hâte de revenir (Ricardo est blessé, ndlr) pour pouvoir évoluer à leur cotés. Un petit mot pour les Fans de la page AS Roma Francophone (qui fête ce mardi ses 2 ans et la barre des 50 000) ?  Je suis content que la page ait autant de succès. La Roma a toujours attiré beaucoup de tifosi étrangers. 50 000 c’est énorme, et je suis content de contribuer un peu à cela (rire, ndlr). Les supporters de la Roma sont de vrais passionnés. FORZA ROMA ! »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here